castman.fr – La technologie, à la portée de tous !

Ecologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l'utopie !

UDOO, une petite merveille de technologie !… 2 Comments

UDOO, un mini PC open source qui fonctionne aussi bien sous Linux que sous Android.

 

Cette petite plateforme, intègre plusieurs Mini PC et un Arduino Due.

UDOO, se décline en trois versions :

UDOO Quad

  • Freescale i.MX6Quad, 4 x ARM ® Cortex ™-A9 core @ 1GHz avec ARMv7A.
  • GPU Vivante GC 2000 pour la 3D + Vivante GC 355 pour la 2D (graphiques vectoriels) + Vivante GC 320 pour la 2D.
  • Atmel SAM3X8E ARM Cortex-M3 CPU (Arduino Due).
  • DDR3 1GB.
  • 76 connecteurs entièrement disponible GPIO avec brochage Arduino-compatible R3 1,0.
  • HDMI et LVDS + connecteur pour écran tactile.
  • 2 Micro USB (1 OTG).
  • 2 USB 2.0 type A et 1 USB 2.0 en broche interne (nécessite un câble adaptateur).
  • Jacks analogiques audio et micro.
  • CSI connecteur pour camera.
  • Lecteur de carte Micro SD (pour périphérique de démarrage).
  •  Alimentation (6-15V) et connecteur externe pour la batterie.
  • Ethernet RJ45 (10/100/1000 Mbit).
  • Module WiFi.
  • Connecteur SATA.

UDOO Dual

  • Freescale i.MX6DualLite, 2x ARM ® Cortex ™-A9 core @ 1GHz avec ARMv7A.
  • GPU Vivante GC 880 pour la 3D et 2D (graphiques vectoriels) + Vivante GC 320 pour la 2D.
  • Atmel SAM3X8E ARM Cortex-M3 CPU (Arduino Due).
  •  DDR3 1GB.
  •  76 connecteurs entièrement disponible GPIO avec brochage Arduino-compatible R3 1,0.
  •  HDMI et LVDS + connecteur pour écran tactile.
  •  2 Micro USB (1 OTG).
  •  2 USB 2.0 type A et 1 USB 2.0 en broche interne (nécessite un câble adaptateur).
  • Jacks analogiques audio et micro.
  • CSI connecteur pour camera.
  • Lecteur de carte Micro SD (pour périphérique de démarrage).
  • Alimentation (6-15V) et connecteur externe pour la batterie.
  • Ethernet RJ45 (10/100/1000 Mbit).
  • Module WiFi.

UDOO Dual Basic

  • Freescale i.MX6DualLite, 2x ARM ® Cortex ™-A9 core @ 1GHz avec ARMv7A.
  • GPU Vivante GC 880 pour la 3D et 2D (graphiques vectoriels) + Vivante GC 320 pour la 2D.
  • Atmel SAM3X8E ARM Cortex-M3 CPU (Arduino Due).
  • DDR3 1GB.
  • 76 connecteurs entièrement disponible GPIO avec brochage Arduino-compatible R3 1,0.
  • HDMI et LVDS + connecteur pour écran tactile.
  • 2 Micro USB (1 OTG).
  • 2 USB 2.0 type A et 1 USB 2.0 en broche interne (nécessite un câble adaptateur).
  • Jacks analogiques audio et micro.
  • CSI connecteur pour caméra.
  • Lecteur de carte Micro SD (pour périphérique de démarrage).
  • Alimentation (6-15V) et connecteur externe pour la batterie.

Les caractéristiques sont traduites de http://elinux.org/UDOO Enfin presque !…

 

 

 

Site d’accueil et forum officiel “traduction en Français via Google traduction” :

  1. Site web officiel http://www.udoo.org
  2. Forum officiel http://www.udoo.org/forum/index.php

Site d’accueil et forum officiel “original en Anglais” :

  1. Site web officiel http://www.udoo.org/
  2. Forum officiel http://www.udoo.org/forum/

C’est un petit bijou de technologie, et c’est le nirvana pour les Geeks !…  

🙂

 

Bon surf…

 

13 October 2013 at 10:42 am

Mon coup de gueule sur les tablettes low cost… No Comments

 

“Mes constatations ne concernent que les produits low cost ou catégorisés low cost”

 

Le consommateur est attiré par les produits low cost, et cela souvent pour une question de budget. Si l’on me propose une tablette à moins de 100 Euros face à une autre de marque à + de 300 Euros, le calcul et vite fait !…

SAV très moyen : il est difficile d’avoir des MAJ pour corriger des bugs et souvent le plus simple est le remplacement  du produit par un autre pendant la première année de garantie.  Ce n’est pas « ma contribution pour la planète ». SAV souvent difficile à joindre !… (Le plus simple et le retour en magasin pour un produit qui n’a pas été acheté sur le net).

Autonomie de la batterie : ridicule pour un appareil considéré comme nomade !…
L’autonomie et donc le plus souvent inférieure à 3 heures, mais certainement plus proche de 1h30 à 2h00 en navigation internet.

Caractéristiques réelles des produits : toujours des incohérences sur les processeurs et leurs vitesses réelles. Il y a des différences entre les  indications sur une  publicité, les caractéristiques sur la boite du produit et enfin sur le produit lui-même. (Je vous explique, par exemple : sur la publicité = 1.5 GHz, sur la boite du
produit = 1.2 GHZ et enfin en testant votre produit vous constatez souvent encore une incohérence avec un résultat de = 1 GHZ
)

Les écrans tactiles: souvent de mauvaises factures pour les premiers prix. Difficile en utilisation extérieure… (La qualité s’améliore constamment, mais attention des fabricants de tablettes à bas prix, continue de polluer le marché avec des écrans TTAAAACCCCTIIIIILLLLLEESSS 🙂 où il faut au moins insister comme cela !… pour qu’elles fonctionnent correctement.

Le son : toujours à l’arrière de la tablette, c’est très pratique avec une housse, n’est-ce pas !… (Mais heureusement cela semble en cours de modification pour certaines tablettes).

Les branchements : les connexions sont en général très fragiles, surtout pour la prise d’alimentation et le chargeur.

Les perturbations électromagnétiques : non, ce n’est pas de l’astronomie, mais bien du low cost sur des tablettes tactiles. Sur la majorité des tablettes que j’ai pu tester, j’ai pu constater des perturbations électromagnétiques lors du rechargement, ce qui rend souvent difficile l’utilisation de la tablette et de son écran tactile.

Android : En général, les versions d’Android sur les tablettes low cost présentent énormément de bugs, qui sont liés au matériel  bas de gamme utilisé (Câble USB, Alim, et composants de la tablette), sans oublier la mauvaise adaptation de l’environnement d’Android qui est souvent bâclé par le fabricant. C’est vrai, Android
s’améliore, mais les bugs présent me rappelle l’éternel Windows et les écrans bleus. De plus la MAJ du système, n’est pas terrible, car l’on doit tout réinstaller à chaque évolution du système d’exploitation. Avec Android 4.3… peut-être un espoir, enfin, presque !…

 

Ma conclusion : le résultat global n’est pas brillant.  Le manque de clarté sur ces produits et sur leurs caractéristiques réelles, sachant que le marché des tablettes est en plein boom, ce n’est pas sérieux.

Pour l’instant, la tablette low cost, n’est pas « ma contribution pour la planète », bien que le produit s’améliore, je vous conseille de faire des recherches sur le produit avant d’acheter.

Ce qui pourrait être positif, c’est le fait d’utiliser une tablette tactile, à la place d’un pc de bureau. C’est-à-dire ne plus utiliser de PC, mais seulement des tablettes, ou des ordinateurs portables, qui sont moins énergivores, moins encombrants, (moins polluants ?… je demande à voir) etc.

Pour conclure, si la réglementation obligeait les fabricants à augmenter la durée de garantie des tablettes low cost de 24 mois ou même 36 mois, je pense que le marché de celle-ci se purgerait de lui-même.

 

Mais cela c’est de l’utopie !…

 

Et si cela était possible !…, ce pourrait être enfinNotre contribution pour la planète“.

1 October 2013 at 10:18 am