castman.fr – La technologie, à la portée de tous !

Ecologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l'utopie !

Tablette tactile MPMAN MPQC1004, quatre coeurs en 10″, à moins de 70 € ! No Comments

Cette tablette tactile de MPMAN, n’est pas une révolution en soi, mais elle est à moins de 70 € pour une tablette en 10,1″. Elle possède un processeur “Quad Core” et 1 Go de RAM, le minimum obligatoire pour un fonctionnement correct.

L’écran n’est certes pas un IPS, c’est un écran basique et moyen, mais il y a des tablettes avec un écran IPS, pas terrible du tout !

L’environnement Android 4.1 ou 4.2, n’est pas récent, mais il vaut mieux un Android bien configuré qu’une version plus récente qui est mal adaptée à la tablette.

 

 

MPMAN MPQC1004 :

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES :

• ÉCRAN 10.1 POUCES

• RÉSOLUTION : 1024×600,  ÉCRAN CAPACITIF “MULTI TOUCH” 5 POINTS

• PROCESSEUR QUAD CORE CORTEX A9 1.2GHZ

• SDRAM : DDR3 1Go

• ESPACE DE STOCKAGE DE 4 Go

• ANDROID 4.1 (Dans la documentation officielle, c’est Android 4.2. A vérifier lors de l’achat sur l’emballage)

• WIFI 802.11b/g/n

• G-SENSOR

• LECTEUR DE CARTE MICRO SD/SDHC

• CAMERA 0.3 FRONTAL

• CAMERA ARRIÈRE (Aucune information)

• SORTIE HDMI

• GOOGLE PLAY

• SORTIE CASQUE 3.5

• SORTIE MICRO-USB  (Compatible USB host et OTG)

• BATTERIE 3.7V Li-Polymer (Autonomie de 5 heures)

• ADAPTATEUR SECTEUR de 5V, 2A

 

 

Faites le bon choix ! 

 

 

30 October 2014 at 11:50 am

pcDuino3, avec un écran tactile de 2.8″, troisième partie. No Comments

Je connecte, via un port USB sur le pcDuino3, un écran tactile de 2.8″ en USB de RoboPeak, que vous pouvez trouver ici

http://www.gotronic.fr/art-afficheur-usb-2-8-dfr0275-pour-raspberry-et-pcduino-21547.htm

 

.

La procédure d’installation originale, c’est ici :

http://learn.linksprite.com/pcduino/usb-development/how-to-use-rpusbdisp-usb-touch-screen-with-pcduino3/

Un grand merci à “Jingfeng”, pour cette procédure qui m’a permis de corriger mes erreurs !

Ci-dessous la procédure qui concerne la version de Lubuntu qui est installée sur mon pcDuino3, suite à mon tutoriel “pcDuino3, deuxième partie”.

 

 Important ! J’utilise le bleu, pour simplifier la lecture des lignes de commandes que vous devez taper dans votre terminal.

Pour plus de simplicité je me connecte via mon pc avec Vino que j’ai déjà configuré précédemment.
Vous pouvez effectuer cette procédure, directement sur le pcDuino avec Lubuntu.

Je vérifie ma version de Lubuntu :
Dans un terminal en “SU”, taper :
uname -a
le résultat :
Linux ubuntu 3.4.79+ #12 SMP PREEMPT Mon Jul 21 13:05:42 CST 2014 armv7l armv7l armv7l GNU/Linux

.

1 – Téléchargement des paquets :
Taper toujours en “SU” dans un terminal : 

sudo apt-get install git pcduino-linux-headers-3.4.79+
Valider

2 – Téléchargement des drivers pour la gestion du LCD 2.8″ tactile.

Taper ceci :
git clone https://github.com/robopeak/rpusbdisp.git

2-1 Suppression des anciennes installations. Si-besoin !

Dans mon cas, j’ai un message d’erreur, car certains drivers sont déjà présents.
Suppression du répertoire :
Avec “File Manager”, je commence par supprimer le répertoire dans /home/ubuntu
C’est “rpusbdisp”
Ensuite, je désinstalle proprement les drivers présents :

sudo apt-get delete rpusbdisp
ou
sudo apt-get remove rpusbdisp

 

2-2 Téléchargement des drivers.

Je relance la procédure, en tapant :
git clone https://github.com/robopeak/rpusbdisp.git

3-  Vérification de la présence des fichiers.

Taper :

ls rpusbdisp

puis :

ls rpusbdisp/drivers/

Aller dans le répertoire suivant :

cd rpusbdisp/drivers/linux-driver

4- Lancement de la compilation.

Dans le répertoire ci-dessus, taper :
make

Vérifier la présence des fichiers, en tapant :
ls

5 -Configuration de l’écran tactile sur Lubuntu.

Copier le fichier “rp_usbdisplay.ko” vers un autre emplacement, en tapant :

sudo -s

Enfin, taper :
cp rp_usbdisplay.ko /lib/modules/`uname -r`/
Pour que le module se charge automatiquement au démarrage, taper :

echo rp_usbdisplay >> /etc/modules

C’est presque fini !

Pour simplifier, je vous conseille de quitter le terminal et vous vous retrouverez directement au bon endroit.

Ouvrir votre terminal, et vous devez toujours être dans un terminal en  “SU” qui est en “ubuntu@ubuntu:/$”
Taper :

cd /rpusbdisp

cd tools

cd arm_suite

Pour finir, taper :

./rpusbdisp_arm_tool.sh auto_load

C’est fini !

Éteindre le pcDuino3.

Débrancher le port HDMI, car sinon au premier démarrage le driver ne se lancera pas.

 

(Sur mon PC via UltraVnc Client)

(Sur le pcDuino3)

Redémarrer votre pcDuino3.

Ça fonctionne !

 

 

 

28 October 2014 at 2:04 pm

Cubietruck, déballage et premier démarrage, première partie. 1 Comment

Cubieboard 3 ou Cubietruck.

 

Cubietruck, un micro-ordinateur de la famille de Cubieboard avec un processeur double cœur A20.

 

.

 

Vous trouverez sur le lien qui suit, la présentation du Cubietruck : Cubietruck, déballage et premier démarrage, première partie.

 

Je n’ai encore jamais testé un produit de la famille des Cubieboard. Dans ce tutoriel vous allez vous plonger dans le monde du Cubietruck, comme si cela était votre propre découverte.

 

Dans cette première partie, je vous donne les clés nécessaires, pour vous approprier rapidement les fonctions de base, pour bien débuter avec le Cubietruck.

 

Bonne lecture…  ;-))

 

 

Plan du tutoriel

 

1 – Commande, déballage et vérification du Cubietruck ou Cubieboard 3.

2 – Identification de son Cubietruck (Version A ou B).

3 – Montage avec le matériel livré avec le Cubietruck.

4 – Le matériel nécessaire pour démarrer avec le Cubietruck.

5 – Premier démarrage du Cubietruck.

6 – Configuration d’Android 4.2.2, en mémoire NAND.

7 – Procédure d’installation d’Android en mémoire NAND.

8 – Test du port VGA avec la nouvelle version d’Android en NAND.

.

—Début—

1 – Commande, déballage et vérification du Cubietruck ou Cubieboard 3.

1-1 Commande :

Commande du produit sur le site :  http://www.gotronic.fr/art-carte-cubietruck-21212.htm

 

Colissimo reçu en 48 h, avec le suivi du colis.

 

 

1-2 Déballage :

1-2-1 Le Cubietruck.

Le Cubietruck est super bien emballé !

Il est dans une boîte en carton et entouré de protections en mousse.

 

.

1-2-2 Les accessoires.

Sous le Cubietruck et la mousse blanche, dans une autre boite en carton, on trouve les accessoires et connectiques nécessaires au premier démarrage de cette petite merveille !

 

.

1-2-3 Vérification visuelle du produit.

Comme toujours, avant de brancher ou d’intégrer votre Cubietruck dans son boitier, je vous conseille de faire une vérification visuelle de cette petite machine surpuissante !

Mais ici, comme pour le pcDuino3, rien n’a dire ! Il n’y a juste qu’à contempler cette petite merveille et la  qualité du produit fini.

 

1-2-4 Constat après déballage.

Ce qui nous manque dans la boîte, c’est un chargeur secteur USB.

Ce n’est pas grave !

Je vous conseille un chargeur secteur USB en 5 volts et 2A. Il en existe à moins de 10€, mais veuillez en choisir une de bonne qualité.

des exemples ci-dessous :

 

Vous pouvez aussi en trouver sur le site Gotronic, ici :  http://www.gotronic.fr/art-alimentation-psusb5-19911.htm

 

2 – Identification de son Cubietruck (Version A ou B).

Ne faites pas comme moi, en faisant le montage, je n’ai pas vérifié la version de puce A20 présente sur mon Cubietruck.

Il fallait déjà savoir que nous devions identifier la version de puce A20 !

Donc, avant d’y coller le refroidisseur aluminium, je vous conseille de jeter un coup d’oeil sur la puce A20.

Version A :

A20 A

 

Version B:

A20 B

 

Dans mon cas, j’ai la version B.

J’installerais les images Android ou Lubuntu ….., en tenant compte de cette version.

 

 

 

3 – Montage du Cubietruck, avec le matériel livré, en images ci-dessous.

 

3-1 Le kit complet.

 

3-2 Le Montage en images.

Il y a deux méthodes pour faire le montage. J’ai choisi la version montage par le haut, pour éviter de forcer sur la carte lors du montage final du Cubietruck. 

(Les éléments)

.

(Les fixations : les 8 petites, 8 moyennes et 4 grandes entretoises  avec 4 écrous).

 

.

(Fixation du HDD/SSD avec 4 petites entretoises, si besoin)

.

(Utiliser les entretoises moyennes de même taille, ensuite ajouter le haut en plastique et les écrous)

.

(Ajouter le second support plastique et les grandes entretoises) 

.

(Ajouter le plastique avec le HDD, et le fixer avec les petites entretoises)

.

Ce n’est pas mal ! En plus, le support pour un HDD SATA/SSD, c’est super pratique.

.

Ce qui me gène, c’est le bouton Power trop près du récepteur infrarouge.

 

4 – Le matériel  nécessaire pour démarrer avec le Cubietruck.

4-1 Le matériel.

– Le Cubietruck avec son kit.

– Un chargeur secteur USB de  5V en 2A.

– Un câble HDMI vers HDMI (Optionnel).

– Un mini HUB USB, pour y connecter la souris et le clavier. (Optionnel)

   (Un port USB pour le clavier, un pour la souris et un de libre pour un HDD ou une clé USB)  

– Un câble RJ45 pour le brancher sur votre box ADSL ou sur un Switch. (optionnel si vous utilisez le Wi-Fi).

Le Cubietruck possède une mémoire NAND de 2 Go à 8 Go. C’est cool ! Un système doit déjà être préinstallé. Il n’y a plus qu’à démarrer !

 

4-2 les branchements.

Votre boitier est monté et vous avez peut-être intégré un disque SATA, comme sur les images ci-dessous, maintenant passons aux branchements. 

– Insérer le câble RJ45 dans son connecteur (réseau) qui se branche sur votre box ADSL, ou un Switch?

– Brancher le câble VGA de votre écran d’ordinateur sur la prise bleue.

– Brancher un clavier et une souris sur les ports USB.

– Enfin, brancher le câble d’alimentation du Cubietruck (USB/prise ronde jaune) avec un adaptateur secteur USB sur la prise ronde, à droite du connecteur RJ45 (réseau).

 

5 – Premier démarrage du Cubietruck.

Il faut appuyer sur le bouton Power, pour le démarrage.

Pour mon premier démarrage, j’ai dû déconnecter la prise d’alimentation et la réinsérer pour que ça démarre.

Ce qu’il faut faire, c’est d’appuyer au minimum 2 secondes sur le bouton “Power”, lors de la phase de démarrage.

5-1 Connecteur VGA.

Je constate que je suis sous Android, mais je n’ai plus d’image avec la prise VGA.

Je n’ai vu que le logo “ANDROID”, au début, puis plus rien !

Je constate que l’image préinstallée n’est pas celle qui possède l’option VGA.

IMPORTANT ! Il existe une image Android avec l’option prise VGA et HDMI. C’est d’ailleurs l’image que j’utiliserais pour mettre à jour Android sur la NAND du Cubietruck. Vous pourrez suivre cela, dans la section : “6 – Procédure d’installation d’Android en mémoire NAND”.

C’est la première fois que je constate que toutes les options existent pour la version Android, dans une gamme de micro-ordinateur !

5-2 Connecteur HDMI.

Je vais utiliser mon adaptateur HDMI/VGA.

Enfin, je suis sous Android.

 

6 – Configuration d’Android 4.2.2, en mémoire NAND. 

6-1 Accès internet. (Je commence toujours par cela)

L’accès internet est disponible dès la première mise sous tension via la prise RJ45 (réseau).

6-2 Temps de démarrage d’Android en NAND.

Le Cubietruck démarre entre 23 et 25  secondes avec Android 4.2.2 en mémoire NAND.

C’est un bon résultat.

 

6-3 Configuration de la langue et de la date.

6-3-1 La langue.

Cliquer sur “settings” en bas.

A gauche, descendre jusqu’à “Language & input”.

Dans la partie de droite, cliquer sur “Language” English (United States), descendre jusqu’à trouver “Français (France)”, cliquer, c’est fait vous êtes en Français. Vous n’avez pas besoin de toucher à autre chose, les autres paramètres viennent de passer dans la même langue.

6-3-2 La date et l’heure.

Vous êtes toujours dans “Paramètres”. C’est en Français, c’est plus simple, non !

Vous descendez sur la colonne de gauche sur “Date et heure”, cliquer sur le “Fuseau horaires automatique”, qui ne fonctionne pas très bien. Dès que c’est décoché, vous pouvez cliquer en dessous sur “Définir le fuseau horaire” Heure de l’Europe centrale (Bruxelles) par exemple.

C’est fait !

 

6-4 Configuration du Wi-Fi.

6-4-1 Activation du Wi-Fi.

Toujours dans la fenêtre “Paramètres”, remonter sur la gauche à Wi-Fi et cliquer sur le mot Wi-Fi par exemple.

A droite vous avez la liste des Box disponibles autour de chez vous, dont la vôtre normalement.

Cliquer à droite sur le nom de votre Box ADSL, par exemple ” Livebox-7B58″, entrer votre mot de passe Wi-Fi, qui est normalement inscrit sur votre box, si vous ne l’avez pas changé. Si à droite, sous le nom de votre box, il est marqué “Connecté”, vous pouvez débrancher votre câble RJ45.

Vous pouvez quitter, et revenir au bureau d’Android.

6-4-2 Désactiver le Bluetooth.

Si vous n’utilisez pas le Bluetooth, vous pouvez le désactiver directement sous le Wi-Fi, en cliquant dans le carré vide gris à côté de celui qui est bleu avec comme indication “OUI”.

Le Bluetooth, peut-être utile avec l’utilisation d’un clavier Bluetooth, par exemple.

Dans mon cas, je le désactive.

 

6-5 HDD et connecteur SATA.

J’utilise toujours pour mon test, un HDD d’ordinateur portable en 2.5″ en 250 Go, qui demande toujours le maximum d’énergie pour démarrer, alors que d’autres HDD se contente du minimum.

Et bien ici, pas de surprise mon HDD de 250 Go fonctionne parfaitement avec l’alimentation du Cubietruck, c’est pour moi un point très important !

Je ne vais même pas essayer une alimentation externe, car j’ai ce que je voulais.

Petit défaut ! Débrancher le connecteur SATA dans son boitier, sur le Cubietruck, ce n’est pas simple ! 

6-6 HDD et clé USB sur port USB.

Les clés USB fonctionnent parfaitement.

Le disque dur HDD de 250 Go en 2.5″, il faut que je branche les deux prises USB, pour que mon disque dur puisse démarrer.

Dans mon cas, j’ai une partition bootable de 10 Go sur le disque de 250 Go. Mais cela fonctionne encore. Un USB sur le connecteur de libre sur le Cubietruck et le second sur  mon HUB USB 2.0 non alimenté.

Je ne suis pour l’instant, vraiment pas déçu de cette petite bestiole !

 

 

6-7 Les fichiers Audio/Vidéo sous Android.

Les fichiers Audio/Vidéo fonctionnent parfaitement, avec le logiciel “File browser”, qui lance automatiquement le programme adéquat pour lire les fichiers.

Même si mes fichiers sont présents sur une clé USB, ils se lancent sans aucun problème dont les films en AVI, MP4 et les musiques en Mp3, Wav…  . C’est cool !

 

            

6-8 Les vidéos sur Youtube.

6-8-1 Les vidéos sur Youtube avec connecteur HDMI<->VGA.

Avec mon adaptateur HDMI<->VGA, l’image passe bien. Une légère désynchronisation de l’image en 720HD sur certaines vidéos, mais c’est plutôt pas mal.

Pour le son, si vous utilisez un casque sur la sortie audio du Cubietruck,  il faut aller dans “Paramètres”, ensuite dans la colonne de gauche, dans “son”, cliquer sur “Audio output mode” à droite et choisir “AUDIO_CODEC”. C’est fait.

Cette option se désactive à chaque démarrage d’Android !

 

6-8-2 Les vidéos sur Youtube avec connecteur HDMI et une TV HDMI.

Aucun problème, l’image et le son passe par le câble HDMI.

L’image s’affiche en 720HD sans aucune difficulté.

C’est encore un bon point pour le Cubietruck.

 

6-8-3 Sortie VGA.

Impossible sous Android, avec la version installée !

 

6-9 Éteindre ou redémarrage d’Android.

Pour éteindre Android vous devez cliquer sur “Applications” en bas et dans la liste faire défiler vers le bas, vous trouverez l’icône “Quick Boot”.

Vous aurez juste à cliquer sur “Power Off”, pour éteindre votre Cubietruck, ou “Reboot” pour le redémarrer.

Je ne sais pas si en appuyant sur le bouton “Power”, Android s’éteint proprement ?

 

 

7 – Procédure d’installation d’Android en mémoire NAND.

7-1 Réinstaller avec la remise à zéro sous Android.

Il suffit de cliquer sur “Settings” en bas, ensuite dans le menu de gauche, cliquer sur “Sauvegarder et réinitialiser” et enfin à droite cliquer sur “Restaurer valeurs d’usine”, vous vous retrouverez ainsi avec un Cubietruck comme au premier démarrage.

7-2 Mise à jour d’Android ou mode récupération avec une image via clé USB ou micro SD.

Si votre Android démarre encore, vous pouvez cliquer sur “Settings” en bas, ensuite dans le menu de gauche, cliquer sur “Sauvegarder et réinitialiser” et enfin à droite cliquer sur “Recovery/Update”. Il faut au préalable avoir téléchargé une MAJ ou Upgrade du système sur une clé USB ou une micro SD, ensuite le mettre sur le Cubietruck et suivre la procédure qui s’affiche à l’écran.

Conclusion pour Android.

Ma conclusion pour Android 4.2.2 sur la NAND du Cubietruck et bien, c’est très bon et c’est une bonne surprise, car l’environnement est stable et plutôt bien configurer.

Merci à Cubieboard.org !

 

7-3 Réinstallation avec une image d’Android vers la Nand.

Attention ! Avant de poursuivre, vous devez vérifier la version de votre puce A20 présente sur votre Cubietruck, pour pouvoir choisir la bonne image d’Android à télécharger.

Suivre la procédure d’identification au début de mon tutoriel ici “2 – Identification de son Cubietruck (Version A ou B)“.

 

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

.

 7-3-1 Logiciel et image Android à télécharger.

J’utilise cette image qui fonctionne aussi bien avec la sortie HDMI que VGA : ct-nand-v1.01-20140110.imgct-nand-v1.01-20140110.img

Vous pouvez télécharger l’image, ici : http://dl.cubieboard.org/software/a20-cubietruck/android/ct-nand-v1.01-20140109.img.gz

Rien ne vous empêche, d’en choisir une autre sur le lien suivant : http://docs.cubieboard.org/tutorials/cb3/installation/cubietruck_android-4.2.2_releases

Logiciel “PhoenixSuit” qui est nécessaire sous Windows, pour l’installation de l’image d’Android vers la NAND du Cubietruck, ici :  http://dl.cubieboard.org/software/tools/livesuit/PhoenixSuit1.0.7.rar

7-3-2 Décompression de l’image Android. 

Décompresser l’image “ct-nand-v1.01-20140109.img.gz”, dans un répertoire et veuillez noter l’emplacement pour simplifier votre recherche par la suite, lors de la procédure d’installation.

Après cela, vous avez le fichier suivant  “ct-nand-v1.01-20140109.img”.

7-3-3 Installation de PhoenixSuit 1.07.

Après avoir téléchargé le fichier “PhoenixSuit1.0.7.rar”, veuillez le décompresser dans un répertoire.

Dans son répertoire, vous pouvez maintenant lancer le logiciel “PhoenixSuit.exe”. Dès lors, à la fin de l’installation et au premier démarrage, il vous sera demandé d’effectuer la mise à jour du logiciel en version 1.08.  

Accepter cette mise à jour.

Vous venez de passer à la version 1.08.

 

7-3-4 Démarrage de la procédure d’installation d’Android vers la NAND du Cubietruck.

Lancer le logiciel “PhoenixSuit.exe”, vous aurez cet écran ci-dessous.

Vous constatez que le Cubietruck, n’est pas encore branché.

Cliquer sur l’onglet “Firmware”, et charger l’image que vous avez précédemment téléchargée et décompressée “ct-nand-v1.01-20140109.img”.

 

Vous pouvez utiliser deux méthodes, la première avec le Cubietruck branché et sous Android, la seconde avec seulement  le câble OTG vers l’USB du PC.

Dans mon cas j’utilise la première méthode, avec le Cubiebord branché et sous Android, car le logiciel en version 1.08, s’occupera d’éteindre le Cubietruck avant le démarrage de la procédure.

Pour plus de simplicité, veuillez brancher le câble OTG/USB qui est livré avec le kit, sur le Cubietruck (à gauche des ports USB), mais ne brancher pas l’autre côté sur le PC, pour l’instant.

Démarrer votre Cubietruck. Vous êtes sous Android.

Appuyer sur le bouton “FEL”, sans le relâcher, à droite de “RESET” et brancher le câble OTG vers la prise USB du PC.

 

Vous constatez que l’écran “Home” s’actualise avec la version Android que vous avez chargée dans l’onglet “Firmware”.

Maintenant, des messages se succèdent :

A vous de choisir, le logiciel vous recommande de cliquer sur “No”, alors suivez cette procédure.

Dans mon cas, j’utilise “Yes”.

Juste avant le démarrage de la procédure, le Cubietriuck, s’éteint et rentre en mode “Reflash”.

Quand la procédure se termine, cliquer sur “OK”.

Débrancher le câble OTG/USB du PC.

Votre Cubietruck redémarre automatiquement et Android démarre.

C’est long, car c’est le premier démarrage.

o

Des options en plus …

 

 C’est fini !

 

 8 – Test du port VGA avec la nouvelle version d’Android en NAND.

Après avoir installé une nouvelle version D’Android sur la NAND de mon Cubietruck, je branche la prise VGA de mon écran vers la prise VGA bleue du Cubietruck.

Je démarre Android …..

C’est super, ça fonctionne !

.

Ci-dessous, je constate que des options pour la sortie vidéo sont disponibles.

Ne toucher à rien, car le choix se fait automatiquement au démarrage du Cubietruck pour passer du HDMI ou VGA.

.

.

Le prochain tutoriel, “Cubietruck, deuxième partie”, sera tourné plus précisément vers Lubuntu, avec toujours pour cause de simplification de la procédure, la version d’installation en mémoire NAND.

Pour l’installation sur une micro SD ou sur un disque dur “HDD”, je le ferais dans une troisième partie, si j’arrive à simplifier la procédure !

J’attends avec impatience de pouvoir démarrer en BOOT, une distribution avec le port SATA et sur une micro SD.

Enjoy !

La suite du tutoriel, c’est par ici :

– Cubietruck, deuxième partie.

24 October 2014 at 10:45 am

pcDuino3, deuxième partie. No Comments

Tutoriel sur le pcDuino3, deuxième partie.

C’est par ici !

 

Plan du tutoriel

 

1 – Installation du serveur VNC Vino, sous Lubuntu.

2 – Serveur X11 VNC sous Lubuntu.

3 – Démarrage automatique de ma session sous Lubuntu.

4 – Enfin des vidéos Youtube, sous Lubuntu, mais ce n’est pas terrible ! 

5 – MAJ de la configuration du pcDuino avec l’option “F8” au démarrage.

6 – Installation d’Android 4.2 sur une micro SD.

 

 —

 

1- Installation du serveur VNC Vino, sous Lubuntu.

Démarrer votre pcDuino3.

Sur le bureau, lancer un terminal. Ex (LXTerminal). Vous êtes déjà en super user “su” sur cette version de Lubuntu.

Télécharger les paquets pour configurer le clavier en français, en tapant : “sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration“. Si vous ne l’avez pas encore fait !

Commencer par mettre à jour, la liste des paquets pour Lubuntu : “sudo apt-get update“.

 

1-1 Installation du serveur Vino.

Pour l’installer, taper : “sudo apt-get install vino“.

Modifier l’état de la console qui est en “su”, en tapant : “sudo -s”

Ensuite, on va le paramétrer en tapant : “vino-preferences“, dans le terminal. 

C’est presque fini !

Il faut maintenant connaitre l’adresse IP de notre pcDuino3, en tapant  “ifconfig”.

Dans eth0, j’ai 192.168.1.11, sur mon réseau.

 

1-2 Lancement de UltraVNC Client sur un PC.

Maintenant sur votre PC, lancer “Ultra VNC Client”, qui est un programme gratuit.

Taper l’adresse IP de votre pcDuino3, dans la fenêtre en haut dans l’espace vierge et blanc : 192.168.1.11  (dans mon cas)

Ensuite, valider et taper le mot de passe de votre session de lubuntu, c’est “ubuntu”.

C’est cool ! ça fonctionne.

Une chose importante, VNC Vino, est toujours en fonctionnement, même après redémarrage de votre pcDuino3.

Vous pouvez donc débrancher clavier, souris, réseau (RJ45) et l’utiliser en Serveur VNC avec un client VNC sur votre PC.

Il est opérationnel dès sa première configuration, ce qui n’est pas automatique pour les autres serveurs VNC, comme le serveur X11 VNC, qu’il faut configurer pour qu’il démarre en automatique.

 

2 – Serveur X11 VNC sous Lubuntu.

2-1 Lancement de X11VNC et configuration.

Le serveur X11VNC fonctionne parfaitement. Il est préinstallé sur cette distribution.

Il suffit de le lancer par le “menu”, ensuite “Internet” et “X11VNCServer”.

Lors du lancement, ne rien modifier dans la première fenêtre. “port 5901”, et choisir en bas dans File Transfer :  “UltraVNC”. Vous pouvez valider par “OK“.

C’est fait.

Dans la seconde fenêtre qui s’ouvre vous avez juste à valider par OK.

 

Maintenant, vérifier votre adresse IP, en tapant dans un terminal “ifconfig”, et retenir la suite de chiffre qui ressemble à cela “192.168.1.11”.

 

2-1 Lancement de UltraVNC Client sur le PC.

Sur votre PC, lancer UltraVNC.

Dans la fenêtre en haut taper l’adresse IP de votre pcDuino3, ex : 192.168.1.11, puis valider.

Taper votre mot de passe : “ubuntu”.

 

Ça fonctionne !

 

 

3 – Démarrage automatique de ma session sous Lubuntu.

Si comme moi, vous avez planté votre démarrage automatique, après des modifications du système, vous pouvez suivre la procédure ci-dessous pour que tout rentre dans l’ordre.

On commence par démarrer sa session, ensuite vous ouvrez un terminal qui est déjà en “su“.

Maintenant vous taper ceci : “sudo leafpad /etc/lightdm/lightdm.conf

Dans mon cas c’est mot de passe “ubuntu” et ma session est “Lubuntu”

Dans le fichier ouvert « lightdm.conf » sous leafpad, vous devez copier les 5 lignes ci-dessous :

[SeatDefaults]
autologin-user=votre_nom_d_utilisateur
autologin-user-timeout=0
user-session=Lubuntu
greeter-session=lightdm-gtk-greeter

À la deuxième ligne, ajouter votre nom de session (Attention ! Vérifier bien avant de faire la manipulation de ne pas faire d’erreur dans »Paramètres utilisateur » avec votre nom de session)

Résultat après modification pour mon cas :

[SeatDefaults]
autologin-user=ubuntu
autologin-user-timeout=0
user-session=Lubuntu
greeter-session=lightdm-gtk-greeter

Enregistrer le fichier et redémarrer Lubuntu.

C’est chouette, j’arrive sur mon bureau sans rien taper au clavier !

 

Pour supprimer le démarrage automatique de ma session, il faudra ajouter le # devant la ligne 2 et 3 du fichier »lightdm.conf » comme cela :

[SeatDefaults]
# autologin-user=ubuntu
# autologin-user-timeout=0
user-session=Lubuntu
greeter-session=lightdm-gtk-greeter

Enregistrer et redémarrer.

 

4 – Enfin des vidéos Youtube, sous Lubuntu, mais ce n’est pas terrible ! 

 

4.1 Installation de Firefox.

J’ai fait énormément de tentatives pour installer les plugins sous Lubuntu, pour activer les vidéos via Youtube sur un navigateur internet.

Les plugins sont souvent indisponibles en téléchargement pour le lecteur Flash player ……

J’ai une solution :

Pour ce faire, il faut commencer par l’installation du paquet logiciel “Firefox”, mais c’est la version “Firefox automatique“.

Lancer le logiciel pour gérer les paquets, dans le menu,  “System Tools ” et “Synaptic Package Manager”.

Cliquer sur “Search” et dans “search”  taper : “firefox”, valider.

Dans la liste des paquets, descendre jusqu’à trouver : “kubuntu-firefox-installer“, valider votre choix et lancer l’installation.

Lorsque cela est terminé, dans le menu “Internet” cliquer sur le lien Firefox ………………

La procédure automatique d’installation commence.

Quand c’est fini, vous pouvez lancer votre navigateur dans le même répertoire du menu.

 

4.2 Installation des plugins.

4.2.1 Greasemonkey 2.2.

Dans Firefox, cliquer sur les trois traits horizontaux à droite, pour faire apparaitre un menu où vous sélectionnerez “Add-ons”.

Ensuite, cliquer sur “Get Add-ons” à gauche et écrire en haut à droite dans la fenêtre “Search all add-ons”, ceci : “Greasemonkey”.

Enfin, dans la liste vous aurez ensuite à installer “Greasemonkey 2.2”.

 

Suite à cette installation et après avoir redémarré Firefox, veuillez vérifier qu’une petite ” tête”, s’affiche en haut à droite dans le menu.

Vous n’avez plus qu’à cliquer dessus et valider en cochant la case “Enabled”.

 

4.2.2 ViewTube  ou ViewTube+.

Dans Firefox, aller sur : “http://isebaro.com/viewtube/?ln=fr”

Sur cette page vous pouvez installer en cliquant sur la flèche ViewTube 2014.10.04  ou ViewTube+.

Après cette dernière installation dans Firefox, vous pouvez faire une recherche de vidéos sur Youtube.

Dés lors, haut dessus de la fenêtre vidéo sur Youtube, vous avez des  options disponibles, comme :

ViewTube : Hight Definition MP4   Auto    ……………….

 

Je n’ai pas trouvé mieux sous Lubuntu pour l’instant !

 

J’attends vos suggestions ou vos solutions ?

 

 

5 – MAJ de la configuration du pcDuino avec l’option “F8” au démarrage.(Je ne vous conseille pas cette procédure)

Suite à des problèmes pour utiliser ma carte micro SD bootable avec Lubuntu, j’ai appuyé sur le bouton “F8” lors du démarrage, et j’ai choisi, l’option de mise à jour du système “ALL”.

Je vérifie ma version de Lubuntu sur mon pcDuino3 : “10 mars 2014…”. Depuis il y a eu plusieurs versions pour corriger des bugs !

Lorsque cela sera fait vous passerez à la version :   “SMP PREEMPT Mon Jul 21…”

Après cette  MAJ, vous aurez certainement besoin de reconfigurer votre bureau, car maintenant, il vous sera demandé un mot de passe pour éteindre votre pcDuino3, mais vous n’en aurez pas le temps, car la fenêtre ne reste pas suffisamment longtemps à l’écran pour taper quoi que ce soit !

Suivre la procédure décrite ici : ATTENTION ! Faille de sécurité sur le Bach de Linux.

 

 

6 – Installation d’Android 4.2 sur une micro SD.

 

J’attendais Android 4.4 (KitKat), mais cette version n’est toujours pas disponible lors de la création de mon tutoriel.

Je n’installerai pas cette version d’Android en NAND, car pour moi elle n’est pas correctement finalisée !

 

Nous avons besoin ici, de deux programmes, le premier pour préparer la carte micro SD avant l’installation du système, c’est “SD Formater” et le second pour installer Android sur la carte micro SD c’est “Windisk32imagewriter“.

 

6-1 Procédure d’installation pour Android 4.2.2.

 

6-1-1 Préparation de la carte SD (sous Windows).

Insérer votre carte SD dans votre ordinateur. Vous devez utiliser une carte SD ou micro SD+Adaptateur SD de 4G ou plus.

Formater la carte SD :

Télécharger l’outil de formatage “SD Formater” depuis : https://www.sdcard.org/downloads/formatter_4/eula_windows/

C’est un super programme, car ce petit programme permet en activant l’option “On” , de formater votre carte SD et les partitions cachées ou partitions Linux etc.”

Décompresser et installer le programme “SD Formater“.

Démarrer «SD Formater» en cliquant sur son icône sur le bureau ou dans la liste de vos programmes.

Vous devez toujours vérifier que la carte SD correspond à celle que le logiciel détecte.

Cliquer sur “Option” et choisir “on”.

BPi5

Maintenant et seulement après avoir fait la vérification décrite ci-dessus, vous pouvez cliquer sur le bouton “FORMAT”.

 

6-1-2 : Installation d’Android sur la carte SD.

Télécharger l’image d’Android, ici : https://s3.amazonaws.com/pcduino/Images/v3/Android/pcduino3_android_mmc_20140826.7z

C’est la version qui BOOT sur une micro SD.

Décompresser le fichier téléchargé. Cela permet de passer de pcduino3_android_mmc_20140826.7z, vers pcduino3_android_mmc_20140826.img, dans un sous-répertoire qui est l’image de l’OS à installer sur votre SD.

Nous allons maintenant installer l’image de l’OS sur notre carte SD.

Pour cela il faut télécharger l’outil suivant “windisk32imagewriter“, ici : https://s3.amazonaws.com/pcduino/Tools/win32diskimager-v0.7-binary.zip

Décompresser le fichier et lancer le programme “windisk32imagewriter” depuis son répertoire.

Important ! Vérifier encore si le logiciel a bien détecté la bonne carte SD.

Choisir l’image que vous avez précédemment téléchargée et décompressée “pcduino3_android_mmc_20140826.img”.

 

Lorsque j’installe ma micro SD avec un adaptateur SD, formatée précédemment, le logiciel la détecte (pour moi c’est “I”  pour vous c’est une autre lettre qui s’affichera dans “Device”).

AndropcDuino3-1

Ensuite, cliquer sur la petite icône en forme de dossier bleu pour rechercher votre image d’Android sur votre PC. C’est :  “pcduino3_android_mmc_20140826.img”.

AndropcDuino3-2

Cliquer sur “Write”.

AndropcDuino3-3

Attendre la fin de la procédure avec patience !

AndropcDuino3-4

Un boîte de dialogue s’affiche pour vous informer de la fin de la procédure  de copie.

 

6-2-1 Premier démarrage.

J’insère ma carte micro SD dans le lecteur de carte micro SD sur le pcDuino3.

Je pousse le bouton “Reset“.

Démarrage d’Android 4.2 sur le pcDuino3.

AndropcDuino3-5

Le premier démarrage est long, c’est normal !

 

 

Pas cool !

Le premier écran est tout en Chinois… Ne pas se tromper, sinon galère !

 

AndropcDuino3-6

 

Modification de la langue.

Sur l’écran en chinois, cliquer en bas sur l’icône en forme de “C” inversé avec une flèche, c’est le retour.

À partir d’ici, utiliser la souris sur la langue du bas pour faire défiler les langues.

AndropcDuino3-7

Français (France) entre les deux traits blanc, c’est bon, maintenant valider.

AndropcDuino3-8

Choisir votre réseau Wi-Fi.

La fenêtre qui suit, c’est la configuration du réseau Wi-Fi.

Choisir le nom de votre box dans la liste et taper votre mot de passe Wi-Fi.

Pour finir cliquer sur “Se connecter”.

AndropcDuino3-8

 

Configurer un compte Google. (Donne accès à Google Play)

Si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave pour l’instant, passer cette étape en tapant “non”.

La fenêtre suivante vous propose de créer un compte ou de le faire plus tard.

Si vous avez un compte Google ex : Gmail, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous.

Taper votre adresse mail et le mot de passe et valider.

Valider plusieurs fois les fenêtres qui suivent.

voilà c’est fini.

 

Enfin le menu “Paramètres” est disponible.

A partir d’ici on a enfin les options en déroulant le menu avec la souris tout en appuyant sur le bouton gauche de la souris sur l ‘heure en haut à droite.

Cliquer sur l’icône “Paramètres” et vous avez accès à toute la configuration d’Android.

 

 

6-2-2 Pour activer le réseau “LAN”.  (Optionnel)

Vous devez dérouler le menu en cliquant dans la zone de l’horloge. Cliquer sur “Paramètres”,  ensuite dans le menu de gauche, cliquer sur “Plus” et à droite sur “Ethernet”. Enfin, cocher la case.

AndropcDuino3-11

Attendre quelques secondes, ça fonctionne !

 

Premier redémarrage.

AndropcDuino3-13

Android démarre en 28 secondes sur le pcDuino3.

L’environnement est fluide.

L’accès internet est assez réactif et rapide.

 

AndropcDuino3-12

6-3 Accès internet et test des vidéos.

L’accès internet est disponible si vous avez activé le Wi-Fi ou le réseau “Lan”.

 

HDMI pour l’audio/vidéo.

6-3-1 Adaptateur HDMI->VGA. C’est bof !

Adaptateur HDMI vers VGA, cela fonctionne moyennement pour la lecture audio/vidéo.

Sur internet, sur le site Youtube, les vidéos ne sont pas fluides avec des temps de latence et des coupures dans les vidéos.

Lecture d’une vidéo sur la micro SD, il semble que le décodage vidéo ne fonctionne pas si on utilise un écran VGA via un adaptateur HDMI vers VGA. L’image se fige, bloque …

Les fichiers Wav fonctionnent et se lancent en lecture, cependant les MP3 ne fonctionnent pas, problème identifié par l’adaptateur HDMI vers VGA.

6-3-2 Câble HDMI <-> HDMI. C’est nickel !

En utilisant un câble HDMI vers un écran HDMI, les vidéos et le son fonctionnent correctement, même sur Youtube !

Mes tests sur des fichiers “MP4, MP3, AVI en Xvid, Wav, Youtube en HD ou normal…..”.

Pour le son, j’avais bien identifié le problème, le son est directement envoyé vers le connecteur HDMI.

Pas d’option pour activer le son via le jack 3.5 dans cette version d’Android ! Peut-être dans la prochaine version…

Les Vidéos HD 720 fonctionnent normalement.

 

IMPORTANT ! Ne pas activer le mode “Voire version ordinateur“, sinon vous aurez des problèmes pour lires les vidéos.

DE PLUS ! Il manquera un plugin “Flash Player” qui vous sera demandé, alors que les vidéos s’affichent sans problème en mode normal, c’est-à-dire en mode tablette.

 

6-4 USB ET HDD.

Cela fonctionne correctement pour la détection des clés USB.

Pour les disques durs USB cela ne fonctionne pas ! ( Le HDD ne démarre pas physiquement, manque d’énergie via le port USB)

Sur le port micro USB OTG, j’ai le même résultat !

Bizarre !

 

6-5 Accès disque SATA.

(Câble rouge Alim coté SATA)

SATA Alim pcDuino3 a

L’accès au disque SATA n’est pas activé !

Donc pas de SATA sous Android sur le pcDuino3 pour l’instant.

En utilisant une alimentation externe, c’est le même cas de figure.

 

6-6 Pour éteindre Android.

Il faut récupérer le gros bouton rouge dans les applications et le mettre sur un écran.

Il suffit d’appuyer dessus et Android s’éteint.

AndropcDuino3-14

Je constate que cette version d’Android n’est pas complètement finalisée pour utiliser pleinement les capacités du pcDuino3. Avec une version plus récente par exemple avec Android 4.4 “KitKat”, ce serait cool !

 

 

Fin de la deuxième partie du tutoriel sur le pcDuino3.

 

Enjoy !

 

 

 

13 October 2014 at 11:03 am

Créer ou modifier de la musique sous Windows, c’est merci LINUX ! (Avec ou sans clavier MIDI) No Comments

Un logiciel de création musicale parmi tant d’autres a retenu toute mon attention ! C’est “Linux MultiMedia Studio“.

Ce logiciel permet de créer et modifier de la musique sur PC, avec ou sans clavier midi.

Nous n’avons donc pas besoin de clavier pour créer ou modifier de la musique, c’est “Contribuer à moins polluer”.

 

Mais si vous avez un clavier ancien, ou plus moderne tout est possible !

 

Pour brancher un clavier (MIDI) sur votre PC ou portable, vous devez disposer d’un des câbles ci-dessous.

 

Câble midi USB :

 

 

Très simple à brancher, d’un coté branché sur un port usb de votre pc ou portable, de l’autre directement sur les IN/OUT de votre clavier.

Si le voyant LED bleu ne s’allume pas inverser les câbles IN/OUT MIDI. ( produit Low cost les prises sont souvent inversées)

(Normalement on branche la sortie Out du câble à l’entrée In du clavier MIDI, et L’entrée IN du câble sur la sortie OUT du clavier)

Second câble possible mais plus ancien et qui fonctionne sur une prise manette de jeu du PC.

L’adaptateur sur le PC ci-dessous “port jeu/MIDI”

Si vous possédez un clavier MIDI avec une prise IN/OUT sur le clavier, ce n’est pas grave car il suffit de tester avec l’un ou l’autre des câbles IN/OUT de votre adaptateur. 

Vous trouverez sur le lien suivant toute la documentation disponible en français, pour apprendre à utiliser LMMS “Linux MultiMedia Studio”.

http://lmms.sourceforge.net/wiki/index.php/Fr:Page_principale

 

Des informations sur l’utilisation de LMMS pas à pas, ici : http://www.linuxmao.org/lmms

 

Pour faire un tour d’horizon rapide des fonctions de LMMS, vous pouvez regarder cette vidéo sur Youtube, ici : 

LMMS-01

https://www.youtube.com/watch?v=hqexTrQZuYw

Si vous voulez en apprendre plus, je vous conseille de suivre les autres tutoriels vidéos du même auteur.

LMMS-02

https://www.youtube.com/watch?v=K5-xT3p15Z0

Etc…

 

Enjoy !

 

11 October 2014 at 1:49 pm

Moto E de Motorola, 4.3″ et Android 4.4, à moins de 80 €. 2 Comments

 Le Moto E, un smartphone sous Android 4.4 “KitKat”, avec un écran de 4.3″ pour un prix inférieur à 80 €.

(Prime de remboursement déduite de 20 €)

 

MotoE

 

Spécifications :

Connectivité

Micro-SIM

Wi-Fi 802.11 b/g/n, 2,4 GHz

Technologie Bluetooth® Version 4.0 LE  😉

Services de localisation GPS, GLONASS, BeiDou  

Réseaux 3G …. 

UMTS 850/900/1900/2100

AWS 850/1700/1900 (2100) + QGSM 850/900/1800/1900

GSM 850/900/1800/1900

CDMA 800/1900, BC10, BC15

MicroUSB

MicroUSB Compatible USB 2.0

Batterie

Unité intégrée 🙂  rechargeable lithiumion, 1980 mAh

Usage mixte jusqu’à 24 heures

Affichage

4,3 pouces

540 x 960 qHD, 256 ppp

Écran en verre “Corning® Gorilla®”

Caméra

5MP

Contenu de la boîte

Moto E

Câble USB

Guide de prise en mains

Oreillette

Interface

Système d’exploitation Android 4.4 KitKat  🙂

Technologie

Processeur Qualcomm Snapdragon 200 avec Dualcore A7 1,2 GHz 

Intégrant un GPU Adreno 302 400 MHz Singlecore rouge

Mémoire

4Go de mémoire interne

Connecteur MicroSD acceptant des extensions de mémoire jusqu’à 32 Go

1 Go de RAM  🙂

Dimensions et poids

Hauteur 124,8 mm

Largeur 64,8 mm

Épaisseur 6,212,3 mm

Poids 140 g

Capture et lecture vidéo

Capture de 30 images seconde FWVGA (MP4, H.264, H.263)

Lecture jusqu’à 720 p (ajustement selon l’écran) FWVGA

(MP4, H.264, VC1, WMV9, DivX 4/5/6)

Lecture Audio

AMR-NB, AMR-WB, AAC, AAC+, eAAC+, MP3, PCM, FLAC, MIDI,

QCELP, EVRC, OGG/Vorbis

 

 Pour les amateurs de la marque Motorola, ce n’est pas mal, sauf  qu’il n’y a pas de 4G.

 

 😉

 

9 October 2014 at 1:37 pm

pcDuino3, déballage et premier démarrage. 5 Comments

pcDuino3 ou pcDuino V3.

 

Suite à mes tests sur le pcDuino V2, je vous présente maintenant le pcDuino3, en version double cœur, ainsi que de petites nouveautés avec l’implémentation de nouveaux connecteurs.

Vous trouverez sur le lien qui suit, la présentation du pcDuino3, ici : pcDuino3, enfin un processeur A20 double coeur !

 

Je vais essayer de vous aider lors de vos premiers pas, dans l’environnement fantastique des micro-ordinateurs et leurs possibilités infinies de développer des projets de toutes sortes.

Dans ce tutoriel, je vous donne quelques clés pour vous approprier rapidement les fonctions de base, pour bien débuter avec le pcDuino3.

 

Plan du tutoriel

 

1 – Commande, déballage et vérification du pcDuino3.

2 – Le matériel et protection nécessaire pour démarrer avec le pcDuino3.

3 – Montage et premier démarrage.

4 – Procédure de MAJ du Kernel et de Lubuntu vers la NAND.

5 – Configuration du clavier en FR “AZERTY”.

6 – XBMC pour les vidéos en MP4 AVI etc…

7 – Installation d’Audacity pour la lecture des fichiers Audio sous Lubuntu.

8 – Activation des GPIO, pour utilser le logiciel Arduino 1.5.3.

9 – Le connecteur HDMI.

10 – Configuration du Wi-Fi sous Lubuntu.

11 – USB et SATA sous Lubuntu.

12 – Sauvegarde de Lubuntu présent sur la NAND.

13 – ATTENTION ! Faille de sécurité sur le Bach de Linux.

 

1 – Commande, déballage et vérification du pcDuino3.

1-1 Commande :

Commande du produit sur le site :  http://www.gotronic.fr/

La caverne d’Ali Baba pour les “geeks“, concernant les composants électroniques et la robotique.

Et c’est en France ! (pas besoin de commander en ch…)

 

Réception du colissimo en 48 H, avec le suivi de mon colis, c’est plus sûr !

 

1-2 Déballage :

Le pcDuino3 est dans un autre emballage et dans un sachet de protection.

 

Le second emballage est succinct, mais il offre une protection suffisante.

 

1-3 Vérification visuelle du pcDuino3.

Je l’avais déjà constaté avec le pcDuino V2, visuellement, il n’y a rien à dire sur le produit, mais seulement contempler la bonne qualité de finition des produits pcDuino. 

 

2 – Le matériel et protection nécessaire pour démarrer avec le pcDuino3.

2-1 Matériel nécessaire.

– Un pcDuino3.

– Un câble USB avec son alimentation 5V en 2A, c’est préférable.

– Un câble HDMI vers HDMI ou un câble adaptateur HDMI vers VGA.

– Un boitier pour le protéger (optionnel).

– Un mini HUB USB, pour y connecter la souris et le clavier. 

– Un câble RJ45 pour le brancher sur votre box ADSL ou sur un Switch. (optionnel si vous utilisez le Wi-Fi).

 

Avec le pcDuino, qui possède une mémoire NAND, le système d’exploitation Lubuntu est déjà préinstallé, donc il n’y a plus qu’à démarrer.

 

2-2 Protection du pcDuino.

Pour l’instant, je n’ai pas de boitier pour protéger le pcDuino3.

Lors de mes manipulations et tests, j’utilise des supports en plastique qui servaient auparavant à fixer des cartes mères de PC.

Je rajoute à cela l’emballage antistatique sous le pcDuino, pour plus de sécurité.

Le boitier qui existait pour le pcDuino V2, n’est pas esthétiquement intéressant. 

 

3 – Montage et premier démarrage.

3-1 Montage (Branchement du pcDuino3).

Brancher le câble HDMI, puis sur le connecteur USB un mini HUB USB,  pour y connecter le clavier et la souris.

Maintenant vous pouvez brancher l’alimentation.

 

3-2 Premier démarrage.

Démarrage du pcDuino3. Sinon appuyer sur le bouton “RESET, entre la prise RJ45 (réseau) et le HDMI.

 

Attention !  Le câble d’alimentation se situe entre la prise RJ45 et le HDMI, sous le pcDuino3.

 

Premier écran de démarrage.

A l’apparition de cet écran, en appuyant sur la touche “F8”, vous accédez à la configuration de Lubuntu (Langue, clavier, backup…)

 

.

.

Si vous ne pouvez pas cliquer sur “F8”, il faudra reconfigurer le clavier en suivant la procédure sous Lubuntu, dans cette partie du tutoriel “5 – Configuration du clavier en FR “AZERTY“.

 

Premier démarrage de lubuntu avec accès internet opérationnel.

 

 

Lubuntu en mémoire NAND, démarre en 30 secondes sans écran d’option “F8”, (Avec l’option “F8”, c’est 33 secondes).

 

IMPORTANT !  Avant de faire des modifications sur votre version de Lubuntu dans la NAND, je vous conseille de passer à la section “4 – Procédure de MAJ du Kernel et de Lubuntu vers la NAND.”.

Suite à des bugs de ma version préinstallée, comme par exemple l’impossibilité de booter sur ma sauvegarde de lubuntu sur une micro SD… , je vous conseille d’installer directement la version la plus récente du Kernel et de Lubuntu en NAND sur le pcDuino3.

 

4 – Procédure de MAJ du Kernel et de Lubuntu vers la NAND.

Je suis obligé de faire la mise à jour de mon Kernel, car je constate des bugs récurrents.

4-1 Vérification de la version de mon Kernel.

Dans un terminal, taper : “uname -a”

ou : “uname -v”

Résultat dans mon cas : 3.4.79+ en date du 10 mars 2014. Il y a des MAJ du Kernel depuis cette version qui corrige des bugs.

 

 

4-2- Les logiciels, le Kernel et lubuntu.

Win32DiskImager disponible ici en téléchargement : https://s3.amazonaws.com/pcduino/Tools/win32diskimager-v0.7-binary.zip

Le Kernel disponible ici : https://s3.amazonaws.com/pcduino/Images/v3/20140721/pcduino3_a20_kernel_dd_20140721.img

L’image Lubuntu disponible ici : https://s3.amazonaws.com/pcduino/Images/v3/20140430/pcduino3_ubuntu_20140430.7z

 

4-2-1 Installation avec PhoenixSuit. (Ne fonctionne pas dans mon cas)

Installer PhoenixSuit 1.06 et après l’installation MAJ en version 1.08.

Après plusieurs tentatives pour démarrer la détection de mon pcDuino3, je laisse  tomber et je passe à un autre logiciel en utilisant une autre procédure.

 Je n’avais eu aucun problème avec cette procédure sous pcDuinoV2 !

Ce n’est pas grave la procédure que je décris ci-dessous est encore plus simple et fonctionne toujours.

 

4-2-2 Installation avec Win32DiskImager.

Je lance  “Win23DiskImager” ou j’installe le Kernel, en utilisant l’image suivante : https://s3.amazonaws.com/pcduino/Images/v3/20140721/pcduino3_a20_kernel_dd_20140721.img

procédure en images :

 

J’utilise un adaptateur USB/micro SD pour cette procédure.

 

Cliquer sur “Write”.

.

.

Lorsque la fenêtre “Write Succeful.” s’affiche, cliquer sur “OK”, c’est fini.

4-2-3 Préparation de ma clé USB et copie de deux fichiers.

Sur ma clé USB, il faut copier les deux fichiers suivants “pcduino3_ubuntu_20140430.img ” et “update.sh “, du fichier “pcduino3_ubuntu_20140430.7z”, que vous avez au préalable décompressé dans un répertoire.

Il suffit donc, de copier les deux fichiers sur votre clé USB.

4-3 Installation du Kernel et de Lubuntu sur la NAND.

4-3-1 Installation du kernel sur la NAND avec la micro SD.

Mettre la micro SD dans le pcDuino3,  appuyer sur le bouton “RESET”. Le pcDuino démarre sans écran de contrôle, mais vous pouvez suivre l’état d’avancement avec la LED qui clignote.

Dès que la LED s’arrête de clignoter sur le pcDuino, vous pouvez retirer la micro SD

Ne toucher à rien d’autre !

4-3-2 Installation de Lubuntu sur la NAND avec la clé USB.

Insérer la clé USB avec l’image de Lubuntu et le fichier *sh précédemment préparé.

Laisser la procédure se poursuivre jusqu’à son terme !

Une LED clignote aussi pendant cette procédure et vous pouvez suivre la procédure sur un écran si disponible.

Lorsque la procédure d’upgrade est terminée, un message s’affiche sur l’écran et vous constatez que deux LEDs clignotent simultanément.

C’est bon, vous pouvez retirer la clé USB et appuyer sur le bouton “RESET”.

Votre pcDuino3 redémarre.

Après redémarrage, je vérifie dans un terminal ma version en tapant : uname -a

ou : uname -v

Résultat : 12 SMP PREEMPT Mon Jul 21 …..

 

C’est fini !

Pour information ! Lors du premier démarrage, vous pouvez appuyer sur F8, dès son apparition sur l’écran pendant le défilement du chargement et vous pourrez configurer Lubuntu, (Langue, clavier, zone….)

Vous pouvez aussi faire un backup de la Nand vers une micro SD en version bootable.

Résultat, après la MAJ cela fonctionne enfin et je peux démarrer Lubuntu sur ma micro SD et faire mes manipulations.

 

5 – Configuration du clavier en FR “AZERTY”.

Dans un terminal : Cliquer sur l’icône “Menu”, “Accessories”, “LXTerminal”.

Maintenant vous constatez que vous êtes en “Super User” grâce au sigle : “$”, ce qui donne : ubuntu@ubuntu ~$

Taper ceci : “sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration”, valider.

Suivre les étapes pour configurer le nombre de touches de votre clavier, ainsi que la langue et le pays …

Redémarrer pour bien finaliser les modifications et après vous constaterez que vous êtes en FR “AZERTY”.

 

 

6 – XBMC pour les vidéos en MP4 AVI etc…

Depuis ma MAJ, avec un nouveau Kernel, XBMC est plus lent à l’utilisation.

 

Pas besoin d’une distribution sous XBMC, pour pouvoir utiliser ce logiciel puissant pour lire les fichiers multimédias !

Il suffit de lancer XBMC dans le menu.

XBMC fonctionne plutôt bien pour lire les fichiers vidéo. 

(Vidéo MP4)

(Vidéo MP4)

(film *.AVI sous XVID)

.

7 – Installation d’Audacity pour la lecture des fichiers Audio.

Le son est disponible via le connecteur jack 3.5 vers un casque par exemple.

Pour les fichiers MP3 ????, il faut certainement installer des plugins.

Installation d’un lecteur ALSA et ses dépendances et outils pour lire les fichiers*.Wav,Mp3….. Mais cela ne fonctionne pas !

J’installe “Audacity”, qui permet de lire et modifier tous les fichiers audio.

En images ci-dessous :

 

 

 

8 – Activation des GPIO, pour utiliser le logiciel Arduino 1.5.3.

 Il faut activer les GPIO pour faire fonctionner le logiciel  Arduino 1.5.3. (Bizarrement, avec la vieille version cela fonctionnait sans aucun problème) 

Dans un terminal, taper : “sudo modprobe gpio”

valider et taper : “sudo modbrobe adc”

Voilà, vous pouvez tester une LED qui clignote “CLK” sur le pcDuino3, en lançant  dans “Menu”, “Programming”, “Arduino IDE”. Ensuite, “Menu”, “Examples”, “00.pcDuino”, “02.Linker Kits”, “linker_led_test”.

 

ArduinoTestLED

.

A la ligne du programme “int led_pin=1;”, mettre “int led_pin=13;”, lancer le programme avec la flèche dirigée vers la droite, et vous constaterez que la LED “CLK” cligotte faiblement sur le pcDuino3.

C’est un petit test qui permet de contrôler le bon fonctionnement du logiciel Arduino avec les modules GPIO, sur le pcDuino3 .

 

9 – Le connecteur HDMI.

HDMI<-> HDMI TV.

Sous Lubuntu, il n’y a pas de son via le câble HDMI vers HDMI sur TV, mais le son passe par le jack 3.5.

HDMI -> VGA.

Le son passe correctement via le jack 3.5.

 

10- Configuration du Wi-Fi.

Cliquer sur l’icône proche de celui du son, avec le bouton droit de votre souris. Dans le menu qui s’affiche à l’écran, vous pouvez cliquer sur “Edit Connections…”. Cliquer sur l’onglet  ”  Wireless”

Maintenant, choisir le nom de votre box ADSL, par exemple ” Livebox-45A0″ en cliquant dessus et à droite dans le menu cliquer sur “Edit”.

Ne rien changer dans les onglets sauf celui-ci “Wireless Secutity”, choisir le type de sécurité de votre réseau Wi-Fi, pour moi c’est “WPA &  WPA2 Personnel”. Taper le mot de passe de votre réseau Wi-Fi dans la case “Password : “**************************”.

Cliquer sur “Save” en bas à droite de la fenêtre, voilà c’est fait ! Vous venez d’activer le Wi-Fi sur votre pcDuino3.

Débrancher le câble réseau RJ45, et vous pouvez surfer sur le web en Wi-Fi.

 

11 – USB et SATA sous Lubuntu.

11-1 USB ET HDD.

Les  clés USB sont correctement détectées et fonctionnent normalement.

Pour les disques durs USB, cela ne fonctionne pas ! ( Le HDD ne démarre pas physiquement, car il y a un manque d’énergie via le port USB)

Test effectué avec deux disques durs : Le premier c’est un Samsung  250 Go et l’autre plus ancien en 60 Go.

En utilisant un HUB auto-alimenté, mon disque démarre normalement sous Lubuntu.

Donc pour moi, il y a un problème d’énergie sur le port USB. Trop juste, ou plutôt insuffisant !

11-2 Accès disque SATA.

(Câble rouge Alimentation + coté SATA)

SATA Alim pcDuino3 a

En utilisant le connecteur 5 volts sur le pcDuino3, mon HDD 250 Go ne démarre même pas. Pas suffisamment d’énergie pour le démarrer.

En utilisant une alimentation externealimentation de PC“, le disque SATA fonctionne correctement.

 

 

 

12 – Sauvegarde de Lubuntu présent sur la NAND.

12-1 Sauvergarde de la NAND vers une carte SD avec Lubuntu bootable.

C’est très pratique pour faire des manipulations, sans toucher à Lubuntu sur la NAND.

Lors du démarrage du pcDuino3, vous pouvez appuyer sur “F8” dès son apparition sur l’écran.

Cliquer sur l’option en rouge dans le menu ci-dessous et suivre la procédure.

Demande de formatage de la micro SD, vous devez cliquer sur : “OUI”.

Redémarrage du pcDuino3 avec la carte micro SD que l’on vient de préparer. Si tout c’est bien passé vous êtes sur Lubuntu présent sur votre micro SD.

Je vais faire mes updates sur cette version de Lubuntu sur la micro SD, dans un terminal : “sudo apt-get update”.

 

12-2 Créer une image (copie de la NAND) de Lubuntu vers un micro SD, pour restauration de Lubuntu en cas de problème sur la NAND.

Lors du démarrage du pcDuino3, vous devez appuyer sur “F8” dés son apparition à l’écran.

Cliquer sur l’option en rouge dans le menu ci-dessous et suivre la procédure.

 

Si vous avez planté Lubuntu sur la NAND, grâce à cette version vous pourrez retrouver votre configuration à la date de la sauvegarde et la réinjecter vers la NAND de votre pcDuino3. 

Pour cela, il vous suffira de mettre la carte dans le slot micro SD, de redémarrer votre pcDuino3 et de suivre la procédure qui s’affiche à l’écran.

 

Les deux options citées ci-dessus sont très pratiques en cas de problème ou en cas de tests poussés sous Lubuntu.

 

 

13 – ATTENTION ! Faille de sécurité sur le Bach de Linux.

Je vous conseille de lire mon article, sur cette faille de sécurité sur le Bach de Linux, pour améliorer la sécurité sur les distributions Linux, ici :

https://castman.fr/micro-ordinateurs-low-cost/attention-faille-de-securite-sur-le-bach-de-linux-dans-micro-ordinateurs/

 

Voilà, c’est fini pour cette première partie sur le pcDuino3.

A très bientôt pour la suite de mes tests : “pcDuino3, deuxième partie.”

3 October 2014 at 1:50 pm

Xcas, du calcul formel multi-plateforme et c’est gratuit ! No Comments

Toujours dans l’idée de dématérialiser les calculatrices, je vous présente Xcas.

C’est un logiciel puissant pour les mathématiques et les calculs formels.

C’est aussi un outil pour les graphiques 3D, 2D 

Il est disponible en téléchargement libre, ici :

http://www-fourier.ujf-grenoble.fr/~parisse/giac_fr.html

 

Disponible pour les plateformes suivantes :

  • Windows ,
  • Mac OS X,
  • Linux debian/ubuntu,
  • Linux RPM,
  • archlinux,
  • Linux ARM,
  • Linux binaires,
  • Free BSD,
  • Android,
  • TI Nspire,
  • Windows CE,

 

Le tutoriel complet pour son utilisation disponible sur le lien ci-dessus.

 

Enjoy !

 

1 October 2014 at 11:20 am