castman.fr – La technologie, à la portée de tous !

Ecologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l'utopie !

EZCast de Sedeacast, procédure de déblocage de la MAJ du firmware. 7 Comments

(EzCast de Sedeacast)

 

Plan de l’article 

1 – EZCast de Sedeacast.

2 – EZCast de Sedeacast, procédure de déblocage de la MAJ du firmware.

 —

1 – EZCast de Sedeacast.

 

C’est déjà fait !

Je ne suis pas assez rapide…

L’article sur le site Tablet-userTest Sedeacast : Partie 1 … Il y aura peut-être une partie 2 !

ici :  http://www.tablet-user.fr/test/test-sedeacast–partie-1-.html

Et l’article “La face cachée de la Sedeacast …” le démontage ici :

http://www.tablet-user.fr/actualite/la-face-cachee-de-la-sedeac.html

 

Pour ma Ezcast, je n’ai pas eu de difficulté particulière pendant l’installation. 

Lors de la première installation et après avoir paramétré le Wi-Fi, le dongle se met à jour et redémarre.

EZCast004

De plus l’écran d’accueil change après la MAJ. (Modification des liens sur l’écran pour récupérer le logiciel pour Windows/Mac).

EZCast001

“Ne faites pas comme moi, en cherchant à récupérer les logiciels en suivant les indications de la documentation de la clé, car les liens ne sont pas bons !”

 Information importante, cette petite clé ne fonctionne pas avec Android inférieur à 4.00

 Pour Android, vous pouvez télécharger l’application sur Google Play, pour l’utiliser sur votre smartphone ou votre tablette.

EZCast003

Les points négatifs :

Pas si simple que ça, de configurer les éléments qui se connectent à la clé EZCast !

Cette grosse clé, fonctionne sur les environnements suivants : (Windows XP, Vista, 7 et 8, Android supérieur à 4.00, MAC supérieur à 10.8 et IOS supérieur à 6).

La documentation n’est pas actualisée.

Ne fonctionne pas depuis un appareil photo WiFi qui n’est pas sous Android.

Impossible de le connecter à un disque dur sur le réseau ou sur la box, c’est très dommage !

Le Wi-Fi est limité à 2/3 mètres autour de votre TV.

Des latences importantes, lors de la lecture de flux vidéo envoyé par exemple, depuis votre PC portable vers votre TV, ou depuis votre smartphone.

Les vidéos sont régulièrement en chargement, malgré la dernière MAJ en date de janvier 2015.

C’est très dommage !

Pour les autres options cela fonctionne plutôt bien. 

 

2 – EZCast de Sedeacast, procédure de déblocage de la MAJ du firmware.

Attention ! Avant de poursuivre :

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels.

Pour vous aider à débloquer cette grosse clé USB, s’il vous arrive que le firmware reste figé pendant une MAJ, vous pouvez suivre le tutoriel ici :

MAJ Firmware EZCast

Le logiciel à installer sur le PC : 

EZCastToolDriver

 

Cette procédure provient du site officiel d’EZCast Sedeacast.

 

 Bon dépannage !

 

 

 

 

15 January 2015 at 9:09 am

Intel Computer Stick, un micro PC sous Windows 8.1 ou Linux, à moins de 150 € ! 2 Comments

Je vous présente le Computer Stick d’Intel.

C’est un micro PC de la taille d’une grosse clé USB.

Le micro PC se déclinera en versions Windows 8.1, mais aussi sous Linux.

Ce qui m’intéresse sur ce produit, c’est son prix,  qui sera normalement inférieur à 150 € pour la version sous Windows 8.1.

Très prochainement disponible.

 

intelComputerStick

 

Caractéristiques :

– Processeur Intel Atom Z3735F 4 coeurs, à 1.8 GHZ

2 Go de RAM  (Version Linux 1 Go de RAM)

Espace de stockage de 32 Go, extensible via le lecteur micro SD (Version Linux seulement 8 Go)

Une sortie HDMI pour la connexion sur la TV ou sur un moniteur HDMI

– Un lecteur micro SD

Un port USB pour la connexion des périphériques

Wi-Fi 802.11 B/g/n

Bluetooth 4.0

– Un port micro USB pour l’alimentation du module

LED de fonctionnement

Bouton Power

Décodage de vidéos HD

– Disponible sous Windows 8.1 et Linux

– Les dimensions : 110,9 x 38 x 9,8 mm

– Poids : 38 grammes

 

J’adore cette idée de nouveau micro PC.


C’est cool !

 

 

9 January 2015 at 2:12 pm

Banana Pi, avec un vieil accu Li-ion de 3.7V en 1000 mAh via le connecteur “Bat” interne, ça fonctionne ! 3 Comments

Le but de cet article est de démontrer que l’on peut utiliser des accus de 3000 à 6000 mAh et même en deçà (1000 mAh), pour alimenter le Banana Pi pendant des heures et voir même des jours sans électricité.

 Accu3

Cela permet aussi d’avoir un serveur sur Banana Pi qui ne craint pas les coupures de courant !

Des éléments seront prochainement disponibles sur le site http://e.banana-pi.fr/fr/, pour vous aider à développer des projets sur le sujet des accus et de l’alimentation avec un capteur solaire.

A vos bidouilles et faites de très nombreux projets et n’hésitez pas à me faire partager vos idées, sur mon blog !

Comme vous l’aviez constaté en lisant mes autres articles, sur le sujet d’une alimentation externe, je constate que l’utilisation des ports micro USB demande beaucoup plus d’énergie pour faire fonctionner le Banana Pi, sauf si j’utilise le connecteur “Bat” interne ou je soude deux fils pour y connecter un accu.

Merci à Joël Bernier d’e.banana-pi.fr, c’est le Mr Banana Pi en France, pour m’avoir informé de l’existence, quelque part sur le Banana Pi,  d’un connecteur, car je ne l’avais même pas vu !

J’ai cherché visuellement et j’ai trouvé !

Je me suis empressé de brancher un accu de récupération pour tester cela, c’est bien la preuve que je n’ai pas la science infuse !

 

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Accu :

3.7 V Li-ion 1000 mAh et plus ex : 3000 mAh ou 6000 mAh pour augmenter la durée de fonctionnement du Banana Pi.

Accu8

Soudures :

 

Vous devez souder les fils + et  sur le Banana Pi, en regardant la photo ci-dessous.

Attention la soudure est assez difficile à faire, car elle est faite d’étain industriel sur le Banana Pi qui est plus dur que celle que l’on utilise !

J’utilise un fer de 18W c’est le juste minimum, je vous conseille ici un fer de 30W pour un travail parfait. PAS PLUS !

Accu5

J’utilise un connecteur femelle, pour brancher dessus la batterie “accu 3.7V Li-ion 1000 ou 1100 mAh”, sur un connecteur femelle à l’extérieur du boîtier.

 

A- Test de fonctionnement avec conky.

J’ai cherché un logiciel pour contrôler le chargement et j’ai installé le module suivant.

(Ne fonctionne pas pour l’instant pour les accus !)

Pour avoir des informations systèmes : RAM / processeur / batterie etc…

Installer Conky sous Lubuntu, en tapant dans un terminal :

su

Votre mot de passe ” “

Pour installer le programme, taper :

sudo apt-get install conky-all

Ensuite, créer dans votre répertoire de travail, un fichier caché nommé .conkyrc, en tapant :

sudo leafpad .conkyrc

Entrer les lignes suivantes, c’est un exemple :

#Paramètres de la fenêtre

own_window yes

own_window_type desktop

own_window_transparent yes

 

#Paramètres de la police

use_xft yes

 

#Paramètres de configuration

update_interval 1

$memfree

Actif depuis : $

Temps restant (batterie) : $battery

 

Enregistrer le fichier. 

Mais, cela ne fonctionne pas pour la batterie “accu”, je n’arrive pas à l’implémenter dans le logiciel !   

(Un exemple sur mon Banana Pi)

ConkyExemple1

Si vous avez une idée, je suis preneur, car le logiciel est super-intéressant, avec un affichage en transparence pour surveiller les fonctions du Banana Pi.

 

B- Test de fonctionnement avec une autre méthode.

J’ai continué mes recherches sur le net et j’ai trouvé ceci sur le pcDuino3.

Le fichier pour visualiser les informations sur l’accu :  (Le premier fichier suffit amplement)

Copier les lignes du fichier  script “battery_info.sh“, ici : http://pcduino.com/forum/index.php?topic=4762.0

Eh oui ! C’est le même contrôleur que sur le pcDuino3 et certainement idem pour le Cubietruck (à tester prochainement)

Dans un terminal, taper :

su

Votre mot de passe ” “

Maintenant, installer les outils nécessaires en tapant :

sudo apt-get install i2c-tools

Créer le fichier en tapant :

sudo leafpad battery_info.sh

Y coller les lignes que vous avez récupérées ci-dessus et enregistrer le fichier.

Ensuite modifier les droits du fichier, en tapant :

chmod a+w battery_info.sh

Vous pouvez enfin lancer le programme, en tapant :

./battery_info.sh

Accu4

 

 

Voilà, ça fonctionne !

Bat01

.

Vous avez toutes les fonctions nécessaires pour vérifier si la batterie (accu) est bien connectée, en chargement, l’état de la batterie (en charge ou en utilisation), batterie pleine ou en chargement, le voltage de la batterie et le taux de charge restant en mA selon les cas…

On pourrait même ajouter un panneau solaire (panneau solaire à l’extérieur de la maison pour un chargement réactif et suffisant) pour recharger l’accu, mais cela je vous laisse chercher et trouver la solution pour créer un montage simple pour le  brancher sans faire de dégât….

Une autre idée de projet, avec la création  d’un chargeur intelligent en utilisant le contrôleur du Banana Pi, qui permettrait de recharger plusieurs accus en simultanés…

À vos projets et fer à souder !

Accu10

(Ex : panneau solaire de 3.37V)

 

C’est à vous de jouer !

😉

En cours …

 

 

 

 

4 January 2015 at 10:25 am

Banana Pi, avec une batterie solaire, c’est possible ! No Comments

Je vous avais déjà présenté le fonctionnement du Banana Pi, avec une batterie de secours, ici : Démarrer un pcDuino, Banana Pi… avec une batterie de secours à 5 €, ça fonctionne !

 

(Banana Pi en mode nomade)

                                 BPiWiFiPowerBank

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Voici, ci-dessous la version avec une batterie solaire.

C’est un chargeur solaire de 5000 mAh.

Mais comme le Banana Pi me demande légèrement plus de 1 A au démarrage et en fonctionnement via le port micro USB, il faut que j’utilise les deux connecteurs de mon chargeur solaire.

J’ai aussi le dongle Wi-Fi sur le Banana Pi, pour le rendre plus autonome, avec mon serveur de connexion à distance Tightvncserver.

Il y a une sortie de 1A sur 5V et l’autre de 500 mA sur 5 V.

Le Banana Pi peut tenir plusieurs heures ainsi.

Si vous possédez un chargeur solaire avec une sortie de 2A, aucun souci, cela fonctionne avec un seul câble.

Il n’est d’ailleurs pas conseillé, d’utiliser les deux ports micro USB en même temps. (Pourtant l’info était présente sur le site Lemaker, au sujet de l’installation d’Android 4.4 !)

 

(Banana Pi autonome avec un chargeur solaire)

BananaPi Chargeur solaire01

Prochainement en images, le “Banana Pi, avec un vieil accu Li-ion de 3.7V en 1000 mAh via le connecteur “Bat” interne, ça fonctionne !”

Enjoy !

 

3 January 2015 at 12:57 pm

RADXA Rock Pro et Rock Lite, nano-ordinateurs en version Quad Core ! No Comments

RADXA, un petit nouveau dans la famille des nano-ordinateurs, proposé en version 4 coeurs, avec une mémoire RAM de 1 à 2 Go complété par une mémoire NAND de 8 Go pour la version Pro.

Sur la version Lite le démarrage se fait via la SD et tout cela fonctionne en Dual Boot avec Android et Lubuntu Linaro.

 

Rock01

.

Radxa01

.

Radxa02

Model ROCK PRO(Mid 2014) ROCK LITE(Mid 2014)
System    
CPU ARM Cortex-A9 quad core @ 1.6Ghz
Memory 2GB DDR3 @ 800Mhz 1GB DDR3 @ 800Mhz
Storage 8GB Nand Flash, Micro-SD SDXC up to 128GB Micro-SD SDXC up to 128GB
Display and Graphics    
GPU Mali400-mp4@533Mhz, OpenGL ES 2.0
Digital Video HDMI 1.4 up to 1080p@60hz
Analog Video AV output(RGA)
Network    
LAN 10/100M Ethernet port
WIFI 150Mbps 802.11b/g/n with antenna
Bluetooth Bluetooth 4.0 None
I/O    
Audio S/PDIF, 3.5mm headphone jack, Mic
USB two USB 2.0 standard A type, one micro-USB OTG
IR Support self defined IR remote
KEY 1 power key, 1 recovery key, 1 reset key
Other    
LED 3 programable leds, red, blue, green
RTC Power off time keeping
Extention header 80 pins 2.54mm header includes GPIO, I2C, SPI, Line in, USB 2.0, PWM, ADC, on board FPC includes LVDS, TP, CSI

 

 

Le choix, dans la gamme des micro-ordinateurs ne cesse d’augmenter.

C’est plutôt intéressant et cela nous permet de créer des projets divers et variés  !

😉

 

1 January 2015 at 11:45 am