castman.fr – La technologie, à la portée de tous !

Ecologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l'utopie !

Écran tactile 7″, installation sur le pcDuino V2. No Comments

LCD 7″ + dalle tactile sur le pcDuino V2. (Lubuntu)

 

Vous pouvez lire mon article sur l’écran tactile 7″ dans sa globalité, ici : 

Écran tactile 7″, pour nano-ordinateurs, PC, TV HD et fonction SEDEACAST, à moins de 45 €.

 

Sur le pcDuino V2 et l’environnement Lubuntules pilotes de l’écran tactile ne sont pas installés.

Procédure à suivre :

Dans un terminal qui est déjà en SU avec le $, taper :

wget https://s3.amazonaws.com/pcduino/drivers/usbtouchscreen.ko

sudo cp ./usbtouchscreen.ko /lib/modules/3.4.29+

cd /etc

sudo leafpad modules

Ajouter à la fin du fichier dans /etc/modules :

usbtouchscreen

LCDTactilepcDuino04

Installation du module de calibration :

Cd /home/ubuntu

sudo apt-get install utouch xinput-calibrator

sudo insmod /lib/modules/3.4.29+/usbtouchscreen.ko

 

Calibrage du tactile :

xinput_calibrator

LCDTactilepcDuino05

Ensuite, taper :

cd /usr/share/X11/xorg.conf.d/

sudo leafpad 10-evdev.conf

Taper les lignes suivantes à la fin du fichier et vous devez noter les numéros de votre calibrage. (Attention ! Remplacer les “”, par les guillemets de la touche touche 3clavier2)

Section “InputClass”
   Identifier “calibration”
   MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
   Option “Calibration” “93 1951 1865 212”
   Option “SwapAxes” “1”
   Option “InvertX” “1”
   Option “InvertY” “1”
EndSection

Enregistrer le fichier. 

LCDTactilepcDuino01

Redémarrer le pcDuino V2.

 

C’est fait, le tactile fonctionne !

 

 

16 February 2015 at 2:39 pm

Écran tactile 7″, installation sur le Cubietruck. No Comments

LCD 7″ + dalle tactile sur le Cubietruck. (Lubuntu) 

 

Vous pouvez lire mon article sur l’écran tactile 7″ dans sa globalité, ici : 

Écran tactile 7″, pour nano-ordinateurs, PC, TV HD et fonction SEDEACAST, à moins de 45 €.

 

LCDTactileCubietruck01

Sur le Cubietruck les pilotes de l’écran tactile sont déjà installés.

Il nous reste plus qu’à installer les drivers pour le calibrage du tactile et ensuite enregistrer la configuration sur le système.

Dans un terminal qui est déjà en su.

 

Je m’aide du tutoriel d’Allan disponible ici :

http://banana-pi.fr/index.php?post/2014/12/17/Installation-d-une-dalle-tactile-sur-un-écran-LCD-7-pouces

 

Installer le module de calibration :

sudo apt-get update

sudo apt-get upgrade

Après, taper :

sudo apt-get install libx11-dev libxext-dev libxi-dev x11proto-input-dev

Récupérer le fichier via votre navigateur Chrome en collant le lien suivant :

http://github.com/downloads/tias/xinput_calibrator/xinput_calibrator-0.7.5.tar.gz

Le fichier est maintenant dans Download, vous devez le copier sur /home/linaro.

Maintenant dans votre console toujours en su, taper pour vérifier la présence du fichier :

ls

Pour décompresser le fichier, taper :

tar xzvf xinput_calibrator-0.7.5.tar.gz

Ensuite, vous devez suivre la procédure comme sur le tutoriel d’Allan, en tapant :

sudo apt-get install g++ gcc

sudo apt-get install pkg-config

Compilation :

cd ./xinput_calibrator-0.7.5 sudo ./configure

J’installe make qui n’est pas présent dans la distribution, en tapant :

sudo apt-get install make

sudo make

sudo make install

Maintenant passons au calibrage du tactile, en tapant :

sudo xinput_calibrator

Après avoir fait le calibrage.

LCDTactileCubietruck02

Copier/coller les dernières lignes dans un fichier texte sur votre bureau car, vous en aurez besoin ci-dessous.

Ajouter le paramétrage de la  calibration dans le fichier de configuration :

cd /usr/share/X11/xorg.conf.d/

sudo leafpad 10-evdev.conf

À la fin du fichier coller les lignes ci-dessous en modifiant l’option de calibration avec votre résultat : (Attention ! Remplacer les “”, par les guillemets de la touche touche 3clavier2)

Section “InputClass”
   Identifier “calibration”
   MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
   Option “Calibration” “84 1966 1868 194”
   Option “SwapAxes” “1”
   Option “InvertX” “1”
   Option “InvertY” “1”
EndSection

Éteindre/redémarrer le Cubietruck.

Ça fonctionne !

 

16 February 2015 at 2:30 pm

Écran tactile 7″, installation sur le Banana Pi. No Comments

LCD 7″ + dalle tactile sur le Banana Pi, sous Lubuntu et Raspbian.

 

Vous pouvez lire mon article sur l’écran tactile 7″ dans sa globalité, ici : 

Écran tactile 7″, pour nano-ordinateurs, PC, TV HD et fonction SEDEACAST, à moins de 45 €.

 

Préparation et premier démarrage :

Je ne vais pas vous refaire un tutoriel sur la préparation et l’installation du produit, mais plutôt vous indiquer celui qui existe déjà, ici :

http://banana-pi.fr/index.php?post/2014/12/17/Installation-d-une-dalle-tactile-sur-un-écran-LCD-7-pouces

à télécharger, ici : http://banana-pi.fr/public/dalle_tactile/Dalle_tactile_sur_un_ecran_LCD_7_pouces.pdf

Images de votre kit, ici :

http://banana-pi.fr/index.php?post/2015/01/08/Arrivage-écran-lcd-7-pouces-avec-dalle-tactile

 

A – Sous Lubuntu.

LCDtactileBPiUbuRas01

Petit complément après avoir suivi cette procédure ci-dessus.

J’ai peut-être fait une erreur lors de ma saisie dans le fichier “10-evdev.conf“.

Je me retrouve sans mode graphique mais seulement en mode console dans un TTY 1 par exemple.

Pas de panique !

Entrer votre nom d’utilisateur “bananapi” mot de passe “bananapi” dans une console en appuyant sur “CTRL” “ALT” et la touche “F2”.

Ensuite, aller dans le répertoire suivant en tapant :

cd /usr/share/X11/xorg.conf.d/

C’est un “X” en majuscule pour “X11” et supprimer les lignes que vous avez précédemment insérées dans le fichier “10-evdev.conf”, en tapant :

sudo nano 10-evdev.conf

Cliquer sur les touches “CTRL” “X” pour quitter et choisir “Y” pour enregistrer les changements.

Redémarrer, vous êtes de retour sur votre bureau Lubuntu.

Maintenant corriger l’erreur que vous avez faite dans le fichier à la fin de la procédure.

Les lignes que j’ai rajoutées dans mon fichier “10-evdev.conf“, en fonction des informations qui apparaissent après avoir calibré le tactile, en tapant :

sudo xinput_calibrator

Les informations que je rajoute à la fin de mon fichier : (Attention ! Remplacer les “”, par les guillemets de la touche touche 3clavier2)

Section “InputClass”
   Identifier “calibration”
   MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
   Option “Calibration” “97 1977 1876 176”
   Option “SwapAxes” “1”
   Option “InvertX” “1”
   Option “InvertY” “1”
EndSection

Je n’ai pas réussi à la première tentative !

Mon menu est de retour en bas de l’écran à cause d’un problème de réglage du “calibrage” de l’écran tactile sous Lubuntu !

Alors, armez-vous de patience.

Mon écran LCD s’affiche en 1024 x 768 en 60 MHz sur Lubuntu.

 

B – Sous Raspbian.

Depuis une image existante où j’ai déjà effectué des manipulations, cela ne fonctionne pas !

Plusieurs erreurs lors de l’installation.

Il m’a fallu énormément de temps pour trouver les erreurs et enfin aboutir à la finalisation de l’installation du tactile.

Le plus simple, c’est d’effectuer l’installation depuis une nouvelle image de Raspbian.

Vous n’avez plus qu’à les taper directement au clavier. Suivre le tutoriel ci-dessus comme pour Lubuntu, mais dans la partie Raspbian du tutoriel.

Lien, ici : http://banana-pi.fr/index.php?post/2014/12/17/Installation-d-une-dalle-tactile-sur-un-écran-LCD-7-pouces

Si vous n’y arrivez pas et que lorsque vous copier les lignes de commandes après validation, du charabia s’intègre dans celle-ci, vous devez supprimer les espaces et les rajouter lors du copier/coller.

Vous comprendrez de quoi je parle, lors de vos tests !

 

Les lignes que j’ai rajoutées dans mon fichier “10-evdev.conf“, en fonction des informations qui apparaissent après avoir calibré le tactile, en tapant :

sudo xinput_calibrator

Les informations que je rajoute à la fin de mon fichier :

Section “InputClass”
   Identifier “calibration”
   MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
   Option “Calibration” “70 1970 1877 193”
   Option “SwapAxes” “1”
   Option “InvertX” “1”
   Option “InvertY” “1”
EndSection

Enregistrer et redémarrer.

LCD tactileRaspbian01

 

Ça fonctionne !

 

16 February 2015 at 2:18 pm

Écran tactile 7″, pour nano-ordinateurs, PC, TV HD et fonction SEDEACAST, à moins de 45 €. 25 Comments

Je vous présente un écran LCD de 7″ en 800×480 pixels avec son contrôleur, que je vais pouvoir brancher sur un PC ou sur les micro-ordinateurs, c’est-à-dire les nano-ordinateurs.

Je ne suis pas déçu, car vous le constaterez en lisant mon tutoriel, que ce produit en a sous le capot !

C’est vraiment un bon produit, pour les bidouilleurs …

Je n’ai plus besoin d’un autre écran pour travailler sur mes nana-ordinateurs, l’écran est suffisamment grand pour travailler confortablement dessus et la cerise sur le gâteau, il est tactile.

 

Kit LCD tactile 7p

 

Un affichage en 800 x 480 ?

Enfin presque !

Car, après mes tests, l’écran peut afficher une résolution de  1024 x 768 en 60 Hz.

Ce n’est pas fini !

Sous Android j’ai testé l’écran en HDMI 1080P, c’est-à-dire en 1920 x 1080.

Le prix de cet écran tactile de 7″ est très raisonnable à 44,90 € et vous pouvez le trouver, ici :

http://e.banana-pi.fr/fr/ecrans/60-ecran-tactile-7-pouces-800-x-480-pixels-pour-le-banana-pi-et-compatible-raspberry-pi.html

 

 

 Plan de l’article

1 – Préparation du matériel.

1-1 Le contrôleur que vous recevrez.

1-2 Le contrôleur que j’ai reçu. (Il est différent de celui que vous recevrez)

2 – Création du module pour piloter le menu de l’écran LCD 7″.

2-1 Montage avec une LED.

2-2 Montage avec 2 LED.

2 bis – Acheter le module pour piloter l’écran LCD 7″ + télécommande.

3 – Écran LCD 7″ sous Windows.

4 – Écran LCD 7″ sous Linux et Android (Banana Pi, pcDuino, Cubietruck…)

5 – LCD 7″ + dalle tactile sous Windows.

6 – LCD 7″ + dalle tactile sur les nano-ordinateurs (pour l’instant seulement sur le Banana Pi).

6.1 – LCD 7″ + dalle tactile sur le Banana Pi.

6.1.1 – Sous Lubuntu.

6.1.2 – Sous Raspbian.

6.2 – LCD 7″ + dalle tactile sur le pcDuino V2. (Lubuntu)

6.3 – LCD 7″ + dalle tactile sur le Cubietruck. (Lubuntu) 

7 – LCD 7″ + dalle tactile sous Android.

8 – LCD 7″ en  TV HD, avec récepteur TNT HD (HDMI et VGA). 

9 – LCD 7″ avec EZCast de Sedeacast, ça fonctionne !

10 – LCD 7″ en machine à café !

—-

 

1 – Préparation du matériel.

Dans mon cas je pourrais utiliser mon écran sans un adaptateur tactile pour l’utiliser comme un simple écran, mais le plus plaisant c’est l’option tactile.

J’ai reçu la version écran LCD avec le tactile à fixer sur l’écran.

Si vous commandez cet écran, vous recevrez la version tactile déjà installée sur l’écran ainsi qu’un contrôleur différent et plus petit.

 

1-1 Le contrôleur que vous recevrez.

(Face avant)

PlatineLCD7pAvant

(Face arrière)

PlatineLCD7pArrière

(Merci à Zak pour les photos, du site http://e.banana-pi.fr/)

 

1 – 2 Le contrôleur que j’ai reçu. (Il est différent de celui que vous recevrez)

En images :

montage dalleLCDTactile01

.

montage dalleLCDTactile02

.

montage dalleLCD01

.

Il ne manque qu’une seule chose dans le Kit, c’est une alimentation de 5 V 2A minimum. Dans mon cas j’utilise un adaptateur 12 V en 2A.

Kit LCD tactile 7p alim5v

2 – Création du module pour piloter le menu de l’écran LCD 7″.

 

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Schéma pour la création du module de commande. Celui-ci ne concerne que ma platine :

Attention !

Vous devez obligatoirement, vous référer au numéro et à la référence de la platine inscrite à l’arrière, car une même platine sur le Web ne possède pas les mêmes caractéristiques.

De plus, la majorité des platines possèdent les informations écrites au dos pour vous aider.

Je ne branche pas l’IR (Infrarouge), car je ne possède pas de télécommande, ni de récepteur IR.

2-1 Montage avec une LED.

LCDTactile7pModule02

 

2-2 Montage avec 2 LED.

LCDTactile7pModule2LED01

 

Voici le résultat final. Mon module a été créé avec des éléments de récupérations.

 Module contrôleLCD00

(Résultat sur l’écran)

Module contrôleLCD01

Vous pouvez aussi créer votre module, pour votre contrôleur plus petit. Les informations sont indiquées à l’arrière de la platine pour vous aider à faire les connexions.

2 bis – Acheter le module pour piloter l’écran LCD 7″ + télécommande.

Une autre solution qui est disponible actuellement, c’est l’achat d’un kit sur le site Banana Pi, ici : http://e.banana-pi.fr/accessoires/239-kit-clavier-cable-telecommande.html

Le prix est attractif !

Pour 5 €, vous avez le module de contrôle de votre LCD 7″ avec une nappe, ainsi qu’une télécommande pour piloter votre écran.

KitControleLCD7p et télécommande

3 – Écran LCD 7″ sous Windows.

Cela fonctionne parfaitement sous Windows XP, Vista, 7, 8, 8.1… Même Windows 10 Preview.

 

LCD HDMI sous Windows01

.

 LCD HDMI sous Windows03

4 – Écran LCD 7″ sous Linux et Android (Banana Pi, pcDuino, Cubietruck…)

Rien à dire de plus, l’écran fonctionne sur la sortie HDMI.

Dans mon cas, avec mon contrôleur et en utilisant mon module pour le contrôle du LCD, je passe d’un mode à un autre avec le bouton “HDMI”, “VGA”, “AV2”, “AV1”.

LCDtactileBPiUbuRas03

.

LCDtactileBPiUbuRas04

Fonctionne sur le Banana Pi.

Fonctionne sur le pcDuino.

Fonctionne sur le Cubietruck.

 

5 – LCD 7″ + dalle tactile sous Windows.

Sous Windows Vista/7/8/8.1… et plus.

La dalle LCD de 7″ fonctionne sur le port HDMI et dans mon cas, elle fonctionne aussi sur le port VGA après avoir fabriqué un module pour contrôler la sortie vidéo de ma dalle “HDMI”, “VGA”, “AV2”, “AV1”.

Sous Windows, pour activer l’option tactile, vous devez brancher l’écran et ensuite brancher le tactile sur un port USB de libre.

Laisser Windows rechercher le driver qu’il ne trouvera pas, mais il vous indiquera le lien du fabricant de la dalle tactile avec le lien de téléchargement des drivers.

Ma dalle tactile est une “eGalax_eMPIA Technology Inc.

Exemple dans mon cas : http://www.eeti.com.tw/DriverDownload.html

Installer les drivers correspondant à votre version de Windows.

Ça fonctionne !

Sous Windows, c’est très utile, si vous avez un petit EEPC ou même un grand écran et que vous voulez avoir deux bureaux indépendants pour travailler. Un écran avec un logiciel et le second 7″ tactile avec un logiciel de retouche ou de création 3D … en utilisant le tactile.

 

6 – LCD 7″ + dalle tactile sur les nano-ordinateurs.

6.1 – LCD 7″ + dalle tactile sur le Banana Pi.

Cette partie sera disponible directement dans la section des tutoriels pour Banana Pi. 

Préparation et premier démarrage :

Je ne vais pas vous refaire un tutoriel sur la préparation et l’installation du produit, mais plutôt vous indiquer celui qui existe déjà, ici :

http://banana-pi.fr/index.php?post/2014/12/17/Installation-d-une-dalle-tactile-sur-un-écran-LCD-7-pouces

à télécharger, ici : http://banana-pi.fr/public/dalle_tactile/Dalle_tactile_sur_un_ecran_LCD_7_pouces.pdf

Images de votre kit, ici :

http://banana-pi.fr/index.php?post/2015/01/08/Arrivage-écran-lcd-7-pouces-avec-dalle-tactile

 

6.1.1 – Sous Lubuntu.

 LCDtactileBPiUbuRas01

Petit complément après avoir suivi cette procédure ci-dessus.

J’ai peut-être fait une erreur lors de ma saisie dans le fichier “10-evdev.conf“.

Je me retrouve sans mode graphique mais seulement en mode console dans un TTY 1 par exemple.

Pas de panique !

Entrer votre nom d’utilisateur “bananapi” mot de passe “bananapi” dans une console en appuyant sur “CTRL” “ALT” et la touche “F2”. 

Ensuite, aller dans le répertoire suivant en tapant :

cd /usr/share/X11/xorg.conf.d/

C’est un “X” en majuscule pour “X11” et supprimer les lignes que vous avez précédemment insérées dans le fichier “10-evdev.conf”, en tapant :

sudo nano 10-evdev.conf

Cliquer sur les touches “CTRL” “Xpour quitter et choisir “Y” pour enregistrer les changements.

Redémarrer, vous êtes de retour sur votre bureau Lubuntu.

Maintenant corriger l’erreur que vous avez faite dans le fichier à la fin de la procédure.

Les lignes que j’ai rajoutées dans mon fichier “10-evdev.conf”, en fonction des informations qui apparaissent après avoir calibré le tactile, en tapant :

sudo xinput_calibrator

Les informations que je rajoute à la fin de mon fichier : (Attention ! Remplacer les “”, par les guillemets de la touche touche 3clavier2) Ce n’est pas cool WordPress !

Section “InputClass”
    Identifier “calibration”
    MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
    Option “Calibration” “97 1977 1876 176”
    Option “SwapAxes” “1”
    Option “InvertX” “1”
    Option “InvertY” “1”
EndSection

Je n’ai pas réussi à la première tentative !

Mon menu est de retour en bas de l’écran à cause d’un problème de réglage du “calibrage” du tactile sous Lubuntu !

Alors, armez-vous de patience.

Mon écran LCD s’affiche en 1024 x 768 en 60 MHz sur Lubuntu.

 

6.1.2 – Sous Raspbian.

Depuis une image existante où j’ai déjà effectué des manipulations, cela ne fonctionne pas !

Plusieurs erreurs lors de l’installation.

Il m’a fallu énormément de temps pour trouver les erreurs et enfin aboutir à la finalisation de l’installation du tactile.

Le plus simple, c’est d’effectuer l’installation depuis une nouvelle image de Raspbian.

Vous n’avez plus qu’à les taper directement au clavier. Suivre le tutoriel ci-dessus comme pour Lubuntu, mais dans la partie Raspbian du tutoriel.

Lien, ici : http://banana-pi.fr/index.php?post/2014/12/17/Installation-d-une-dalle-tactile-sur-un-écran-LCD-7-pouces

Si vous n’y arrivez pas et que lorsque vous copier les lignes de commandes après validation, du charabia s’intègre dans celle-ci, vous devez supprimer les espaces et les rajouter lors du copier/coller.

Vous comprendrez de quoi je parle, lors de vos tests !

 

Les lignes que j’ai rajoutées dans mon fichier “10-evdev.conf“, en fonction des informations qui apparaissent après avoir calibré le tactile, en tapant :

sudo xinput_calibrator

Les informations que je rajoute à la fin de mon fichier :

Section “InputClass”
   Identifier “calibration”
   MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
   Option “Calibration” “70 1970 1877 193”
   Option “SwapAxes” “1”
   Option “InvertX” “1” 
   Option “InvertY” “1” 
EndSection

Enregistrer et redémarrer.

LCD tactileRaspbian01

 

ça fonctionne !

 

6.2 – LCD 7″ + dalle tactile sur le pcDuino V2. (Lubuntu)

Cette partie sera disponible directement dans la section des tutoriels pour pcDuino V2. 

Sur le pcDuino V2 et l’environnement Lubuntu, les pilotes de l’écran tactile ne sont pas installés.

Procédure à suivre :

Dans un terminal qui est déjà en SU avec le $, taper :

wget https://s3.amazonaws.com/pcduino/drivers/usbtouchscreen.ko

sudo cp ./usbtouchscreen.ko /lib/modules/3.4.29+

cd /etc

sudo leafpad modules

Ajouter à la fin du fichier dans /etc/modules :

usbtouchscreen

LCDTactilepcDuino04

Installation du module de calibration :

Cd /home/ubuntu

sudo apt-get install utouch xinput-calibrator

sudo insmod /lib/modules/3.4.29+/usbtouchscreen.ko

Calibrage du tactile :

xinput_calibrator

LCDTactilepcDuino05

Ensuite, taper :

cd /usr/share/X11/xorg.conf.d/

sudo leafpad 10-evdev.conf

Taper les lignes suivantes à la fin du fichier et vous devez noter les numéros de votre calibrage.

Section “InputClass”
   Identifier “calibration”
   MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
   Option “Calibration” “93 1951 1865 212”
   Option “SwapAxes” “1”
   Option “InvertX” “1” 
   Option “InvertY” “1” 
EndSection

 

 

LCDTactilepcDuino01

Redémarrer le pcDuino V2.

 

6.3 – LCD 7″ + dalle tactile sur le Cubietruck. (Lubuntu) 

Cette partie sera disponible directement dans la section des tutoriels pour Cubietruck. 

LCDTactileCubietruck01

Sur le Cubietruck les pilotes de l’écran tactile sont déjà installés.

Il nous reste plus qu’à installer les drivers pour le calibrage du tactile et ensuite enregistrer la configuration sur le système.

Dans un terminal qui est déjà en su.

 

Je m’aide du tutoriel d’Allan disponible ici :

 http://banana-pi.fr/index.php?post/2014/12/17/Installation-d-une-dalle-tactile-sur-un-écran-LCD-7-pouces

 

Installer le module de calibration :

sudo apt-get update

sudo apt-get upgrade

Après, taper :

sudo apt-get install libx11-dev libxext-dev libxi-dev x11proto-input-dev

Récupérer le fichier via votre navigateur Chrome en collant le lien suivant :

http://github.com/downloads/tias/xinput_calibrator/xinput_calibrator-0.7.5.tar.gz

Le fichier est maintenant dans Download, vous devez le copier sur /home/linaro.

Maintenant dans votre console toujours en su, taper pour vérifier la présence du fichier :

ls

Pour décompresser le fichier, taper :

tar xzvf xinput_calibrator-0.7.5.tar.gz

Ensuite, vous devez suivre la procédure comme sur le tutoriel d’Allan, en tapant :

sudo apt-get install g++ gcc

sudo apt-get install pkg-config

Compilation :

cd ./xinput_calibrator-0.7.5 sudo ./configure

J’installe make qui n’est pas présent dans la distribution, en tapant :

sudo apt-get install make

sudo make

sudo make install

Maintenant passons au calibrage du tactile, en tapant :

sudo xinput_calibrator

Après avoir fait le calibrage.

LCDTactileCubietruck02

Copier/coller les dernières lignes dans un fichier texte sur votre bureau car, vous en aurez besoin ci-dessous.

Ajouter le paramétrage de la  calibration dans le fichier de configuration :

cd /usr/share/X11/xorg.conf.d/

sudo leafpad 10-evdev.conf

À la fin du fichier coller les lignes ci-dessous en modifiant l’option de calibration avec votre résultat :

Section “InputClass”
    Identifier “calibration”
    MatchProduct “eGalax Inc. USB TouchController”
    Option “Calibration” “84 1966 1868 194”
    Option “SwapAxes” “1”
    Option “InvertX” “1” 
    Option “InvertY” “1” 
EndSection

Éteindre/redémarrer le Cubietruck.

Ça fonctionne !

 

 

7 – LCD 7″ + dalle tactile sous Android.

Cela ne fonctionne pas !

Il manque les pilotes pour Android, mais je ne vais pas m’y attarder.

 

 

 

8 – LCD 7″ en  TV HD, avec récepteur TNT HD (HDMI et VGA). 

Fonctionne avec mon contrôleur LCD sur la sortie HDMI et le récepteur TNT HD, mais aussi via un adaptateur HDMI/VGA et câble VGA.

(Sortie HDMI)

 TNT-HD02

(Sortie VGA)

TNT-HD01

Récupération du son via le connecteur S/PDIF du récepteur TNT HD ou via le câble péritel/Cinch pour récupérer la sortie audio G/D.

 

9 – LCD 7″ avec EZCast de Sedeacast, ça fonctionne !

L’écran LCD fonctionne comme un écran TV avec sortie HDMI.

(Procédure de mise à jour du module EZCast)

Sedeacast01

.

Sedeacast02

 

Il est donc simple de brancher la clé HDMI SEDEACAST et de l’utiliser en multimédia via un smartphone/PC.

Sedeacast03

.

Sedeacast04

C’est cool, non !

 

10 – LCD 7″ en machine à café !

C’est une blague, bien sûr …

 

anime (36)

15 February 2015 at 5:09 pm

Infinix RACE BOLT 2, écran de 4.5″ en 4 cœurs à 1.3 GHz, à moins de 100 €. No Comments

Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous, vous serez redirigé vers le site Infinix.

 

 Infinix Race Bolt 2

 

C’est plutôt pas mal pour un smartphone de 4.5″ à moins de 100 €, avec son écran IPS et sa double SIM, l’une en 4G et l’autre en 3G.

 

Petit défaut la batterie de 1900 mAh.

 

 

 

 

 

14 February 2015 at 1:31 pm

Mini clavier sans fil Rii mini i8, le test. 13 Comments

C’est un mini clavier multimédia avec une bonne prise en main, composé de touches souples en caoutchouc.

Disponible sur le site : http://e.banana-pi.fr/fr/

Emballage :

Rii mini i8 A1

.

Contenu de l’emballage :

– Rii Mini i8 Wireless (AZERTY).

– Récepteur USB Wireless RF 2.4 GHz.

– Câble de recharge mini USB.

– Manuel d’utilisation. (Succinct).

Rii mini i8 A8

.

Visuel arrière du clavier :

Rii mini i8 A7

.

Prise en main :

Rii mini i8 A9 

 

Fonctionne sur :

Windows – Mac OS X – Linux – Android – Smart TV – PlayStation 3 et 4 – Xbox 360 et One – Raspberry Pi…

 

Caractéristiques :

 RT-MWK08″

Clavier AZERTY, c’est-à-dire Français, sans fil 2.4 GHz, composé de 92 touches.

3 LEDs sur le clavier :

– LED  de contrôle de la batterie sur le mini clavier. LED bleue batterie ok, LED bleue qui clignote signifie batterie faible à recharger.

– LED de connexion 2.4 GHz, ou du réveil du clavier lors de la mise en veille.

– LED de chargement via le câble mini USB.

Pavé tactile “touchpad” réglable (de 1000 DPI), avec fonction souris.

Connecteur mini USB sur le clavier pour recharger la batterie.

Rechargement avec le câble mini USB/USB fourni.

La batterie est extractible.

Fonctionne à 2.4 GHz avec mini récepteur USB fourni.

Le mini clavier passe en veille automatiquement.

Ce qui est important pour la durée d’utilisation, c’est la batterie :

Sur le modèle que je teste j’ai un accu rechargeable Li-ion de 3.7 V en 810 mAh. (C’est plutôt pas mal, car j’ai vu sur le net des modèles autour de 400 mAh)

Dimensions: 14.7 x 9.8 x 1.9 cm.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez aller ici :  http://www.riitek.fr

Documentation technique du site riitek.fr, en fichier PDF téléchargeable, ici : 

http://toutbox.fr/castman/site/Rii+Mini+i8+Wireless+fr,38221255.pdf

 

Avant la première utilisation, vous devez recharger la batterie complètement.

Lors du branchement du câble mini USB/USB sur un adaptateur 5 V la LED passe de rouge en chargement à éteinte lors du chargement complet.

 

 

Fonctionnement sous Windows. (Vista/7/8/10Preview)

Le clavier est prêt à l’emploi en quelques secondes, après l’installation des pilotes lors de sa première utilisation. C’est le même pilote pour le Rii mini X1.

Les touches sont prêtes à l’emploi, rien à configurer, c’est cool !

C’est un mini clavier, mais les touches sont réellement accessibles et pratiques.

Le touchpad offre une navigation fluide.

Je l’ai testé à plus de 7 mètres du PC et cela fonctionne toujours.

 

Fonctionnement sur des nano-machines. (Banana Pi, Cubietruck, pcDuino…)

Sous Lubuntu.

Le clavier fonctionne dès l’insertion du récepteur 2.4 GHz sur le port USB du Banana Pi par exemple.

Les touches multimédias ne sont pas utilisables comme sous Windows.

 

Sous Android.

Banana Pi.

Le clavier et reconnu sans aucun problème.

La langue est en US, c’est-à-dire en clavier QWERTY.

La procédure à suivre pour passer le clavier en AZERTY “Français”, extrait du tutoriel du site : http://www.riitek.fr

Non !

Ce n’est pas possible, car le logiciel est payant.

J’ai essayé d’installer une version gratuite “SwiftKey Clavier + Emoji”, mais l’application n’est pas compatible avec cette version d’Android, par exemple sur le Banana Pi. C’est dommage. Pour moi pas de problème car, je connais le clavier US et FR !

 

Enfin la solution !

Dans “Paramètres” ensuite “Langue et saisie”, à droite dans “CLAVIER ET MODES DE SAISIE”, je clique sur “Par défaut français – clavier Android (AOSP).

Ensuite, dans la petite fenêtre qui s’affiche, modifier par “oui” “Matériel Clavier physique” et cliquer sur “Configurer disposition du clavier”, vous revenez à la fenêtre précédente ou apparaît “CLAVIER PHYSIQUE”, vous cliquez sur “mini Keyboard Par défaut” une nouvelle fenêtre s’affiche, choisir “FRENCH Android Keyboard” dans la liste qui s’affiche.

Quitter, cela fonctionne enfin.

La touche Fn bleue avec la touche Enter = redémarrage assuré d’Android.

Certaines touches bleues ne sont pas accessibles (Ex : FN + F7 pour lecture ou pause du lecteur multimédia, etc …)

 

Fonctionnement sur les tablettes/smartphones sous Android.

Il faut obligatoirement la fonction USB HOST (OTG), sur les tablettes/smartphones pour que le clavier puisse être détecté sous Android.

Tablette Android et smartphone.

Je branche mon câble micro USB/USB femelle (USB Hoste) OTG sur la tablette et sur le connecteur USB femelle,  j’insère le module 2.4 GHz de mon clavier.

Dans “Paramètres” ensuite “Langue et saisie”, dans la section CLAVIER PHYSIQUE je clique sur “Mini Keyboard French -Android keyboard” ensuite, dans la petite fenêtre qui s’affiche, cliquer sur “Configurer disposition du clavier” et choisir “FRENCH Android Keyboard” dans la liste.

Quitter,  ça fonctionne.

Le clavier est enfin en FR, c’est-à-dire AZERTY.

Vous pouvez aussi installer une version gratuite “SwiftKey Clavier + Emoji”.

Les fonctions multimédias du clavier sont presque toutes disponibles.

 

Ma conclusion :

Très bonne finition du produit.

C’est celui que je préfère pour sa prise en main et pour son ergonomie.

Ce mini clavier sans fil est une bonne affaire. 

 

Faites le bon choix !

 

 

7 February 2015 at 1:51 pm

Mini clavier sans fil Rii mini X1, le test. No Comments

C’est un mini clavier qui tient dans la main, avec des touches souples en caoutchouc.

La partie multimédia n’est pas disponible, si je le compare au clavier Ri i8.

C’est un clavier qui ressemble à celui d’un PC en version vraiment mini avec un atout supplémentaire le touchpad intégré (pavé tactile).

Disponible sur le site : http://e.banana-pi.fr/fr/

 

Emballage :

Rii mini X1 A1 

.

Contenu de l’emballage :

– Clavier sans fil Rii Mini X1 (AZERTY).

– Récepteur USB RF 2.4 GHz.

– Câble de rechargement mini USB.

– Manuel d’utilisation succinct.

Rii mini X1 A7

.

Prise en main :

 Rii mini X1 A9

 

Fonctionne sur :

Windows – Mac OS X – Linux – Android – Smart TV – PlayStation 3 et 4 – Xbox 360 et One – Raspberry Pi…

 

Caractéristiques :

 RT-MWK01

Clavier AZERTY, c’est-à-dire en Français qui est composé de 72 touches et qui fonctionne sans fil à 2.4 GHz.

Touchpad (pavé tactile),  avec une résolution de 1000 DPI avec fonction souris.

Rayon d’action jusqu’à 7 mètres.

Contrôle de la batterie via des LEDs.

Batterie rechargeable au Li-ion 450 mAh.

Rechargement avec le câble mini USB fourni.

Fonctionne à 2.4 GHz avec un récepteur USB.

4 LEDs disponibles :

– LED orange de recherche du récepteur lors de la connexion ou lors de la sortie de veille du clavier.

– LED rouge en rechargement. Cette LED s’éteint lorsque la batterie est complètement chargée.

– LED verte de fonctionnement. Clignote si la batterie doit être rechargée.

– LED blanche d’activation des majuscules (Caps).

Fonction d’inversion des axes du touchpad.

Dimensions: 15.1 x 5.9 x 1.25 cm.

 

 

Fonctionnement sous Windows (Vista/7/8/10Preview…).

Le clavier est prêt à l’emploi en quelques secondes, après l’installation des pilotes lors de la première utilisation. C’est le même pilote que le Rii i8.

Les touches sont prêtes à l’emploi, rien à configurer, c’est cool !

Le clavier est plus petit que la version Rii8, mais les touches sont toujours réellement accessibles et pratiques.

Le touchpad offre une navigation fluide sur l’écran du PC. (Mais trop réactif, il faudrait pouvoir configurer et régler le pavé tactile comme sur le Rii mini i8)

Je l’ai testé à plus de 7 mètres du PC et cela fonctionne parfaitement.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez aller ici :  http://www.riitek.fr

Documentation technique du site riitek.fr, en fichier PDF téléchargeable, ici :

http://toutbox.fr/castman/site/Rii+Mini+RT-MWK01,38221248.pdf

Avant la première utilisation, vous devez recharger la batterie complètement.

Lors du branchement du câble mini USB/USB sur un adaptateur 5 V la LED passe de rouge en chargement à éteinte lors du chargement complet.

 

Fonctionnement sur des nano-machines.

Sous Lubuntu.

Le clavier fonctionne dès l’insertion du récepteur 2.4 GHz sur le port USB du Banana Pi par exemple.

Les touches  sont toutes utilisables et disponibles comme un clavier sous Windows.

Le clavier est bien reconnu en AZERTY, si vous avez un problème vous pouvez cliquer sur l’icône clavier “FR” ou “US”.

Certaines touches bleues ne sont pas accessibles (Ex : FN + F7 pour lecture ou pause du lecteur multimédia, etc …)

 

Sous Android.

Il faut obligatoirement la fonction USB HOST (OTG), sur les tablettes/smartphones pour que le clavier puisse être détecté sous Android.

 

Fonctionnement sur les tablettes et les nano-machines sous Android.

Banana Pi sous Android.

Le clavier et reconnu sans aucun problème.

La langue est en US, c’est-à-dire en clavier QWERTY.

La procédure à suivre pour passer le clavier en AZERTY, en Français, extrait du tutoriel du site : http://www.riitek.fr

Non !

C’est une version payante. 

J’ai essayé d’installer une version gratuite “SwiftKey Clavier + Emoji”, mais l’application n’est pas compatible avec cette version d’Android modifiée pour mon exemple sur le Banana Pi. C’est dommage. Pour moi pas de problème car je connais le clavier US et FR !

Une autre solution, ci-dessous :

Dans “Paramètres” ensuite “Langue et saisie”, à droite dans “CLAVIER ET MODES DE SAISIE”, je clique sur “Par défaut français – clavier Android (AOSP).

Ensuite, dans la petite fenêtre qui s’affiche, modifier par “oui” “Matériel Clavier physique” et cliquer sur “Configurer disposition du clavier”, vous revenez à la fenêtre précédente ou apparaît “CLAVIER PHYSIQUE”, vous cliquez sur “mini Keyboard Par défaut” une nouvelle fenêtre apparaît  et choisir “FRENCH Android Keyboard” dans la liste qui s’affiche.

Quitter, cela fonctionne enfin.

La touche Fn bleue avec la touche Enter = redémarrage assuré d’Android.

Certaines touches bleues ne sont pas accessibles (Ex : FN + F7 pour lecture ou pause du lecteur multimédia, etc …)

 

Tablette ou smartphone Android.

Je branche mon câble micro USB/USB femelle (USB Host) OTG sur la tablette et sur le connecteur USB femelle de ce câble j’insère le module 2.4 GHz de mon clavier.

Dans “Paramètres” ensuite “Langue et saisie”, dans la section CLAVIER PHYSIQUE je clique sur “Mini Keyboard French -Android keyboard” ensuite, dans la petite fenêtre qui s’affiche, cliquer sur “Configurer disposition du clavier” et choisir “FRENCH Android Keyboard” dans la liste.

Quitter,  ça fonctionne.

Le clavier est enfin en FR, c’est-à-dire AZERTY.

Vous pouvez aussi installer une version gratuite “SwiftKey Clavier + Emoji”.

 

Conclusion, après utilisation : 

Il est très pratique ce mini clavier et pourtant avant de le tester sur diverses machines je pensais que les touches ne seraient pas pratiques.

Et bien non ! Ce n’est pas le cas.

C’est un super mini clavier avec une belle finition, confortable à l’utilisation, depuis son canapé.

Pas d’éclairages des touches par LED, mais ce n’est pas grave.

 

Faites le bon choix !

7 February 2015 at 11:12 am

Le Raspberry Pi 2, 4 cœurs 1Go de RAM sous Linux et Windows10Dev, à moins de 35 € ! No Comments

Incredible price and microcomputing !

C’est bien un nano-ordinateur à moins de 35 € qui sera prochainement disponible en France.

Ce n’est pas tout, cette petite bestiole survitaminée possède en son coeur, un processeur Cortex A7 Quad Core à 900 MHz, couplé à 1 Go de RAM.

C‘est cool, non !

Ce qui est encore le plus fort dans cette histoire, c’est son prix attractif et bien sûr le fait qu’elle fonctionnera sous Linux (Ubuntu/…), mais aussi sous Windows 10 pour les développeurs.

Super idée, n’est-ce pas !

Sans oublier cette énorme communauté qui gravite autour du Raspberry Pi.

Merci à Mr Raspberry Pi, pour cette nano-machine low cost multiplateforme qui est ouverte à tous.

Contemplons la bête !

 

 RaspPi2-A2

 

 .

RaspPi2-A1

.

RaspPi2-A3

 

Caractéristiques du Raspberry Pi 2 :

 

Processeur 4 cœurs Cortex A7 BCM2836, cadencé à 900 Mhz

Processeur graphique 3D VideoCore IV  

1 Go de RAM

4 ports USB

40 pins GPIO

1 port HDMI (Full HD)

1 port Ethernet

Sortie audio et vidéo composite par jack 3.5

Interface pour caméra CSI

Interface pour écran DSI

1 connecteur micro USB pour l’alimentation

 

 

 

3 February 2015 at 10:35 am

Banana Pi, processeur 2 coeurs A20 à 1.248 GHz, ça fonctionne ! No Comments

Comme je vous l’avais déjà indiqué lors d’un précédent tutoriel, nous avons bien un processeur de 1.5 GHz en double cœur, sur cette petite bestiole.

Sur le Banana Pi et sur d’autres micro-ordinateurs, il y a un processeur Allwinner A20 ARM Cortex-A72 cœurs à 1.5 GHz.

Alors, pourquoi le limiter à 1 GHz ?

Et bien, je vous laisse y réfléchir !

Avant de poursuivre plus avant, je vais insister avec cette phrase qui me paraît ici très explicite :

 

 

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

 

  

 

 

Plan du tutoriel

A – Mise en garde.

B – Préparation du matériel.

C – Test sous Android.

D – Test sous Lubuntu.

D-1 Le logiciel hardinfo.

D-2 Choisir la fréquence CPU au démarrage.

E – Conclusion.

——————

.

A – Mise en garde.

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

(Oui je sais, je me répète, mais c’est pour la bonne cause !)

B – Préparation du matériel.

 

J’attendais les refroidisseurs en aluminium pour le processeur et pour la RAM et je voulais y rajouter si besoin, un ventilateur pour refroidir l’ensemble.

Toujours pas de matériel ! 

Ce n’est  pas grave, en fouillant dans mon bazar, j’ai installé un support en mousse siliconé (spécial processeur), pour le refroidissement, entre le processeur et  le refroidisseur aluminium. (Cela me permet de ne pas toucher aux éléments autour du processeur et des deux puces RAM avec le support aluminium)

Avant de continuer, vous devez vous procurer un dissipateur en aluminium (+ ventilateur si besoin), pour refroidir le processeur, mais aussi la RAM.

Attention aux dimensions, car si cela déborde vous pourriez griller votre Banana Pi !

 

BPi Refroidisseur1

 

C – Test sous Android.

En premier, sous Android, j’installe un outil via Google Play pour vérifier les performances avant d’effectuer les manipulations, c’est  “CPU Prime Benchmark“.

Je teste Android avec le logiciel sans faire de modification.

Le résultat à 1.08 GHz : (715)

 BPi1008MHzBenchmark

 

Sous Android 4.2, les paramètres s’ajustent automatiquement en fonction des ressources demandées.

J’installe un programme comme “Antutu CPU Master Free” ou “No-frills CPU CONTROL“, pour attribuer au processeur d’autres valeurs.

Actuellement à 1.08 GHz, je le teste à 1.2 GHz sans aucun souci avec par exemple la lecture de vidéos sur youtube.

BPi1200MHz

Résultat à 1.2 GHz : (820)

BPi1200MHzBenchmark

Test à 1.248 GHz, le Banana Pi Fonctionne sous Android, en ayant rajouté au préalable un gros ventilateur.

BPi1248MHz

Résultat à 1.248 GHz: (837 et 847)

BPi1248MHzBenchmark

Au-delà de 1.248 MHz, le Banana Pi reste Figé !

Donc attention aux dégâts, même si le processeur passe en mode protection !

 

Pour rendre cela automatique au démarrage du Banana Pi, il suffit de cocher la case  “Appliquer au démarrage” sous “Antutu CPU Master Free” ou “No-frills CPU CONTROL“.

BPiBenchmark1.2

 Mais attention, car si vous faites une erreur, vous n’aurez plus qu’a formater votre carte SD.

 

D – Test sous Lubuntu.

Juste pour information.

Lubuntu fonctionne à une vitesse maximale de 912 MHz (Paramétrage par défaut), c’est-à-dire à 0.912 GHz.

C’est quoi cette histoire !

C’est une distribution bidouillée avec des bouts de ficelle ?

 

Sous Lubuntu version 1412, il faut installer un programme et ensuite le paramétrer.

La première chose à faire c’est de faire une copie de votre carte SD avec Lubuntu, en suivant le tutoriel, ici :

Banana Pi, Webcam sur CSI, GPIO avec le BPIDuino et le module 6LEDs, horloge RTC, quatrième partie.

Déplacez-vous vers la partie : 6 – USB Image Tool, un petit outil fort utile, pour les possesseurs de micro-ordinateurs

Pourquoi cette copie de Lubuntu ?

C’est simple, c’est une bonne précaution pour protéger des heures de bidouillages, n’est-ce pas !

 

Passons à l’installation du logiciel pour modifier la fréquence du processeur.

Dans un terminal en SU, taper :

sudo apt-get install cpufrequtils indicator-cpufreq

Pour tester la configuration du processeur, taper :

cpufreq-info

Ci-dessous, je constate que le processeur est cadencé à 912 MHz maxi.

PBiLubuntuinfo912MHz

Mais aussi :

cat /proc/cpuinfo

 

Pour modifier la fréquence pour chaque cœur et le type d’utilisation du processeur, taper :

cpufreq-set -c 0 -g ondemand -u 1200000

cpufreq-set -c 1 -g ondemand -u 1200000

 

Je fais une vérification, en tapant :

cpufreq-info

PBiLubuntuinfo1200MHz

J’ajoute une icône “CPUFreq frontend“, à gauche de l’horloge.

Cliquer bouton droit de la souris, sur la barre de menu, et valider en cliquant sur “Panel Settings“. Se déplacer sur l’onglet “Panel Applets” et cliquer sur “+Add” à droite. Enfin, ajouter le module “CPUFreq frontend“.

Maintenant, vous pouvez visualiser la vitesse du processeur lors de la lecture d’un fichier vidéo et constater que le processeur monte à 1200 MHz.

Nous pouvons rajouter une autre icône, qui nous permet de choisir le mode de fonctionnement du processeur (Ex : interactive/Ondemand/Performance/…), en tapant :

indicator-cpufreq &

 

D-1 Le logiciel hardinfo. 

Un petit outil pour visualiser les informations systèmes, mais qui nous permet aussi de faire du benchmark, c’est “hardinfo” sous Lubuntu. Nous n’avons pas besoin de l’installer il est déjà présent dans la distribution Lubuntu.

Dans un terminal, taper :

hardinfo

Dans la partie de droite du logiciel, vous pouvez descendre sur “Benchmarks” et tester le “CPU” ou “FPU“. C’est aussi possible, via le menuView” et “Benchmarks“.

Vous pouvez aussi lancer le logiciel hardinfo, directement par le menu “System Tools” et “System Profiler and Benchmark“.

 

Plus le chiffre baisse, meilleur est le résultat.

Test à 912 MHz ou 0.912 GHz, vitesse du processeur maximum par défaut sous Lubuntu.

Résultat du benchmark CPU Blowfish = (61.75 ou 60.7)

Résultat du benchmark CPU N-Queens = (51.39)

 PBiLubuntu912

Test à 1200 MHz ou 1.2 GHz.

Résultat du benchmark CPU Blowfish =(46.09)

Résultat du benchmark CPU N-Queens = (40.52)

 PBiLubuntu1200

Test à 1248 MHz ou 1.248 GHz, avec un ventilateur en plus.

Résultat du benchmark CPU Blowfish =(44.81)

Résultat du benchmark CPU N-Queens = (38.47)

 PBiLubuntu1248

Test supérieur à 1248 GHZ.

Résultat = Plantage et distribution Lubuntu Figé.

 

Le Banana Pi à 1.248 GHz, fonctionne correctement et garde son système stable, mais je pense au vu d’une minuscule différence de performance entre 1.2 GHz et 1.248 GHz , je préfère assurer et rester à 1.2 GHz.

Je vous laisse le soin de chercher et trouver la solution sur le net, si cela vous intéresse de booster votre Banana Pi et de rendre cela automatique au démarrage de Lubuntu.

Et bien non ! Je ne vous laisse pas tomber ! 😉

Voici, ci-dessous la procédure pour rendre cela automatique au démarrage de Lubuntu.

 

D-2 Choisir la fréquence CPU au démarrage.

Juste pour info :

Mon processeur est un “sunxi“, sur Lubuntu il est à la fréquence minimale de 720 MHz et maximale de 912 MHZ.

Comme le processeur est par défaut à 912 MHz maxi  et que je veux qu’il soit à 1.2 GHz, suivre la procédure ci-dessous.

 

Dans un terminal en SU, je tape :

cd /etc

J’ouvre le fichier à modifier, en tapant :

leafpad rc.local

Je copie les lignes suivantes dans le fichier, au début du fichier en les insérant sans supprimer les lignes existantes :

#!/bin/sh

echo ondemand > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_governor

echo ondemand > /sys/devices/system/cpu/cpu1/cpufreq/scaling_governor

echo 1200000 > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_max_freq

echo 1200000 > /sys/devices/system/cpu/cpu1/cpufreq/scaling_max_freq

echo 720000 > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_min_freq

echo 720000 > /sys/devices/system/cpu/cpu1/cpufreq/scaling_min_freq

 

J’enregistre le fichier et je redémarre mon Banana Pi.

Maintenant, nous avons le processeur mini à 720 MHz et maxi à 1.2 GHz, sans oublier que vous pouvez modifier le mode avec l’icône à droite de l’horloge et choisir (conservative, powersave, interactive, ondemand, fantasy ou performance).

C’est fini, le Banana Pi démarrera normalement en mode “ondemand” avec le processeur minimum de 712 MHz et maximum de 1.2GHz.

Si après le lancement de Firefox … il est possible que le mode passe à “interactive”, ce n’est pas grave vous pouvez toujours le modifier via l’icône à gauche de l’horloge et choisir ce qui vous convient.

 Vous pouvez tenter  la valeur maximale de 1248000, c’est-à-dire 1.248 GHz, si vous rajouté un ventilateur en plus du dissipateur thermique.

 

 

E – Conclusion.

Les performances après les manipulations sont plutôt correctes à 1.2 GHz sous Lubuntu ou Android.

Si j’avais pu faire fonctionner le processeur à 1.5 GHz, les performances auraient été très intéressantes. Pour cela j’aurais du installer un gros radiateur et ventilateur, genre celui d’un processeur PC. Mais cela ne fonctionne pas au dessus de cette valeur !

Il doit y avoir des limitations au niveau du matériel composant le Banana Pi ?

Je pense que je vais laisser mon Banana Pi dans sa version normale à 1 GHz ou 1.2 GHz qui reste stable avec le seul dissipateur thermique.

 

En cours …

Pouvez-vous faire mieux ?

J’attends vos bidouilles et tests …

Enjoy !

 

 

 

 

1 February 2015 at 10:24 am