castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Un émulateur Raspberry Pi sur votre ordinateur, c’est possible !

.

Un Raspberry Pi sur votre ordinateur, c’est possible.

Est-ce qu’il y a un intérêt ?

Je n’en suis pas certain, mais pour celui qui désire tester une distribution avant d’acheter un Raspberry Pi, c’est viable, surtout dans le cas du test de Windows 10 IOT pour constater les limitations de cette édition, car un vrai Windows 10 allégé aurait été préférable.

Un point positif, c’est que l’émulateur QEMU fonctionne parfaitement avec cette distribution Raspbian.

En tout cas, c’est d’une simplicité déconcertante, alors pourquoi s’en priver !

 

 

Le téléchargement, c’est ici :

https://sourceforge.net/projects/rpiqemuwindows/?source=typ_redirect

.

Cliquer sur le rectangle vert “Download“, pour télécharger le programme .

 

 

L’installation et la configuration en images.

QEMU est livré avec Raspbian intégré.

.

.

.

.

.

 

.

.

.

 

.

Le 1er démarrage.

La première fois, il suffit de taper :

startx

Valider.

La seconde fois que vous lancerez QEMU sous Raspbian, il faudra passer par la phase du Login et du mot de passe.

Login: pi

Mot de passe : raspberry

.

.

Enfin, vous pouvez saisir :

startx

Valider.

 

.

 

Ça fonctionne !

.

 

Enjoy !

 

Réparer et customiser une DS Lite, c’est cool, non !

.

Qui ne possède pas une DS, non pas la voiture, mais la console de Nintendo, la DS Lite presque fonctionnelle, dans un tiroir, dans la cave ou le grenier !

Le plus simple, c’est de la vendre sur le Web, ou dans un vide-greniers…

Mais, il existe une autre solution, la réparer et dans la phase de remontage, le plus cool, c’est de la customiser avec des éléments de consoles HS.

Mon projet est donc de réparer dans un premier temps une console DS Lite, et dans un second temps lui donner un coup de jeune en changeant les éléments abîmés…

J’ai aussi réparé une 3DS (écran bas tactile + les boutons gauche et droit sans oublier le nettoyage ou plutôt le décrassage de la console), peut-être prochainement un tutoriel, mais bon, comme il existe des tutoriels sur le sujet, je ne sais pas si …

 

…Les phases…

Phase 1, commande des éléments défectueux.

Phase 2, démontage de la DS Lite.

Phase 3, changement des éléments HS.

Phase 4, remontage et customisation.

Phase 5, contemplons le résultat final.

…Début du tutoriel…

.

Phase 1, commande des éléments défectueux.

Première commande sur le site HTCN.FR, après plus de 3 mois d’attente, je demande le remboursement. Pour suivre cette galère, lire mon article, ici :

Le site htcn.fr, après une commande non reçue, de produits en stock. Allo, il y a quelqu’un ?

.

Seconde commande, c’est parfait.

Une autre solution, pour recevoir mes articles, via un autre site.

Pour trouver une solution à cette histoire ubuesque, j’ai commandé le 25 juillet 2017 mes deux écrans via PriceMinister de Top-Game et oh miracle, nous sommes le 28 juillet 2017, j’ai bien reçu mes deux écrans LCD hauts, pour DS Lite.

.

 

.

Ouf !

Je peux enfin passer à la suite…

 

Phase 2, démontage de la DS Lite.

Je ne  vais pas détailler ici le démontage complet, car il existe des tutoriels parfaits pour cela.

Une recherche sur le net et vous trouverez ce que vous voulez…

.

Phase 3, changement des éléments HS.

.

.

.

.

.

.

 

 

Phase 4, remontage et customisation.

.

 

.

 

 

Phase 5, contemplons le résultat final.

 

 

 

J’adore !

 

Comment réparer une carte-mère de PC, qui ne démarre plus, j’ai ma solution et ça fonctionne !

.

Détection du problème et réparation d’une carte-mère Asrock N68-S3 UCC.

La solution décrite ci-dessous, dans ce tutoriel, n’est bien évidemment liée qu’à la panne que j’ai eue avec cette carte-mère, mais les informations pour faire le tour du problème peuvent vous aider à trouver votre solution, celle qui sera liée à votre carte-mère et propre à votre problème.

Mais avant de poursuivre,

Attention !

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels ou de mes astuces.

.

J’utilisais un PC avec un processeur AMD Phenom X4 3,2 GHz et 8 Go de RAM en DDR3, sur une carte-mère ASROCK N68-S3 UCC.

Sans crier gare, et après une utilisation quasi-inexistante sur plusieurs années, moins de 500 heures d’utilisation, ma tour ne démarre plus !

Pourquoi ? C’est la question.

Première phase, démontage et test visuel de la carte-mère recto verso. Un petit constat une surchauffe d’une soudure au niveau d’un port SATA… Mais ce n’est pas suffisant pour bloquer une carte-mère.

Résultat, rien.

Seconde phase, test des composants, surtout les condensateurs, et le contrôleur (graphique/etc…)

Bon, c’est vraiment un test basique, car tester un condo sans dessouder au moins une patte, c’est un résultat aléatoire….

Mais, cette carte possède un ensemble de protections, pour éviter surchauffe et court-circuit, c’est bizarre, non !

Troisième phase, je change de processeur, de RAM etc….

Résultat, c’est identique, cette carte ne démarre pas, pas de bip (ajout d’un mini HP) qui pourrait m’aider à trouver le problème, mais pas de son audible, “elle ne respire plus !

J’utilise aussi en dernier recours un testeur que l’on insère sur un connecteur PCI, mais rien pas d’affichage.

 

Elle est morte cette carte ???

Mais dans ma tête, j’ai une idée qui trotte…

J’ai eu un nombre incalculable de carte-mères entre les mains (remplacement de composants, surtout des condos,  etc…), mais je n’avais jamais pensé à vérifier ce que vous verrez dans ma vidéo. Plutôt, je n’avais pas les outils pour faire la manipulation décrite dans ma vidéo. Mais je changeais les EPROMs…

Une chose m’interpelle, avec le test de la pile lithium CR2032 (0,50V sur plus de 3V c’est trop bas), mais après changement et court-circuitage du BIOS (Remise à zéro du BIOS avec un jumper “cavalier” dans la position Clear), j’ai le même résultat, aucune réaction.

Mon idée trotte toujours dans ma tête, je vais me lancer et faire mon test.

La carte-mère Asrock N68-S3 UCC.

.

Bon visionnage, c’est parti.

 

.

Après cette vidéo, vous comprenez mon désarroi, ainsi que les questions qui fusent !

Mais ce qui compte pour moi, c’est d’avoir fait revivre cette carte-mère, elle me servira d’échange le jour ou la nouvelle lâchera.

Je préserve ma planète, en réparant ce qui peut l’être.

Je contribue, pour ma planète !

Maintenant, en réfléchissant un peu, oui, je vous parle à vous mes lecteurs, comment pouvez-vous vous aussi, contribuer pour préserver notre belle planète ?

En conclusion.

Est-ce que le simple fait, de retirer et de réinsérer la ROM aurait pu solutionner mon problème ? Je ne puis répondre, car j’ai réinjecté une nouvelle ROM sans faire ce test au préalable, mais la même version du BIOS en “ver1.60”. Pour vérifier, j’ai remis l’ancienne ROM sur la puce que j’avais préalablement sauvegardée, mais le résultat n’est pas celui que j’escomptais, car le PC démarre aussi.

Je vous laisse bidouiller et trouver votre solution…

It’s cool, man !

I’m ready for the next tutoriel

Tablette Danew Dslide 714 v2, 4 cœurs en 7″ TN et non IPS like, à 39,97 €.

.

Tablette Danew Dslide 714 v2.

Je vous présente une tablette avec le minimum vital, pour naviguer sur le net et jouer sous Android 7.1.

Cette tablette est au prix de 39,97€.

Je pensais qu’avec ce prix, c’était une nouvelle tablette, mais ce n’est vraiment pas certain ! Voir la mise à jour de ma présentation en bas de l’article.

Une chose à retenir, il faut regarder les indications et les caractéristiques sur le modèle que vous choisissez, et cela, sur l’emballage du produit, car cette tablette semble se décliner avec la même référence, mais pas avec les mêmes caractéristiques.

Donc un conseil, attention !

Dans ma présentation, j’indique avec la couleur verte, les caractéristiques à vérifier avant l’achat.

 

Les +

Le processeur 4 cœurs

Micro USB avec fonction OTG

 

Les –

La marque Danew (Mais cette marque continue d’améliorer ses produits)

L’écran IPS like, Non c’est du TN.

Le stockage de 8 Go

RAM de 1 Go

Caméra avant de 0,3 Mpx

Caméra arrière de 2 Mpx

Batterie de 2000 mAh

 

Caractéristiques.

Couleur Noire/rose
Taille d’écran 7″
Technologie d’affichage IPS like/TFT/TN, à vérifier lors de l’achat
Résolution 1024 x 600
Processeur 4 cœurs à 1,3 GHz1,2 GHz
GPU MALI 400 MP2
Mémoire RAM 1Go
Mémoire stockage 8 Go
Wi-fi Wifi 802.11b/g/n
Caméra 2 Mpx
Webcam 0.3 Mpx
Autonomie 2h30 à 3h00 maxi  (en lecture de vidéo HD)
Batterie 2200 mAh, 2000 mAh
Multimédia Formats supportés par Android™, Lecteur Audio/Vidéo/Image
Haut-parleur 1 Watt
G-sensor 360 degrés
Connectiques Micro USB avec fonction OTG (à vérifier pour l’OTG), Port de carte Micro SD, Sortie Audio prise jack 3.5 mm
Système Android 5.1 ou Android 6.0 ou encore Android 7.1
Dimensions 188,5 x 108,3 x 9,4 mm
Poids 271 g

 

Pour le prix, c’est une bonne affaire, de plus elle est disponible en France dans le commerce.

 

Mise à jour de mon article sur la tablette Danew 714, le 3 décembre 2017.

Philippe en parlait déjà de cette tablette avec les incohérences sur les caractéristiques, car pour une même référence vous avez des caractéristiques différentes. Pour plus d’infos, vous pouvez lire l’article sur tablet-user, ici :

http://www.tablet-user.fr/actualite/une-danew-dslide-714-pas.html

 

Mais avec un tel prix, si vous avez un IPS like, 4 cœurs, 1 Go de RAM, un port OTG…. et si tout cela est indiqué sur l’emballage avant l’achat, c’est une bonne affaire.

 

Suite à l’achat par Philippe de tablette-user (Le test va suivre prochainement…), je préfère rayer les mentions OTG et IPS like, car il semble que celles-ci soient absentes de cette tablette.

Des photos pour comprendre le ……..

.

.

 

Et n’oublions pas, l’IPS like est la version pauvre de l’IPS, ou si vous préférez c’est la version légèrement améliorée d’un écran médiocre en TFT.

Le test de cette tablette, à suivre prochainement sur  castman.fr.