castman.fr – La technologie, à la portée de tous !

Tablette Danew Dslide 714, mon avis de testeur. 1 Comment

 

La Tablette Danew Dslide 714 v2, mes tests et mon avis de testeur.

MAJ du 20 janvier 2018, vous trouverez une petite astuce qui fonctionne sur cette tablette, après ma conclusion.

Je fais suite aux tests de Philippe sur cette tablette Danew Dslide 714.

Son article et son mini test, ici :

http://www.tablet-user.fr/actualite/une-danew-dslide-714-pas.html

 

Ma présentation actualisée de la tablette, c’est ici : https://castman.fr/wordpress/tablettes-android/tablette-danew-dslide-714-4-coeurs-en-7-ips-like-a-3997-e/

Comme on dit “Deux avis valent mieux qu’un”, c’est la raison du test que je vais faire sur cette tablette, et ensuite seulement, je vais vous donner mon avis d’utilisateur et de testeur.

Mais déjà, j’ai un a priori, je la possède depuis plus de 15 jours et je ne l’ai toujours pas testé !

 

Je passe maintenant, à mes tests et avis de testeur.

C’est difficile, de commencer le test de cette tablette, car comme pour Philippe sur son site tablet-user.fr, je me retrouve avec une tablette qui fait vraiment toc ! Un plastique pas agréable d’un pouce ! Noir devant et blanc sur la coque arrière (c’est la version que je possède), c’est moche.

Je préfère commencer par critiquer cette tablette, en espérant que le test sera plus plaisant.

Pour commencer, j’ai rechargé la tablette complètement, car la batterie ne tient pas longtemps.

 

Android.

Android 7.1.2 avec comme modèle de tablette la DSLIDE714 V2.

Android 7 et plus, n’est pas utile sur une tablette non optimisée…

 

Réactivité de la tablette.

Cette tablette est lente et non-réactive avec des latences importantes.

Android n’est pas optimisé sur cette tablette.

 

Le Wi-Fi.

Si votre tablette passe en mode veille, votre connexion Wi-Fi se coupe, et il faudra attendre jusqu’à 1 minute pour la réactivation. C’est long et c’est nul !

 

La fonction “Capture d’écran”.

Je ne sais pas pourquoi, mais la capture d’écran fonctionne aléatoirement. C’est décevant, car je suis obligé d’installer un programme pour forcer l’activation de cette fonction, qui démarre en appuyant simultanément sur les touches “Volume – et Power“.

 

Les benchmarks.

Antutu 3D.

Antutu avec un résultat moyen de 19357

3DMark.

 

Les applications Google.

Les applications Google, avec Google Play, Play Musique, Play Jeux, Play Films et…, Drive, Maps, YouTube….. sont bien présentes et fonctionnelles.

Sauf, des latences importantes lorsque l’on utilise Google Play.

Il faut savoir attendre et être patient…….. sur cette tablette !

 

L’écran.

Que dire de l’écran, même en étant gentil, cet écran est le même que celui que j’avais sur mes premières tablettes 7″, c’est-à-dire d’une médiocrité monstrueuse. Bonjour la fatigue oculaire des enfants, car c’est un réel souci. Cet écran ne peut être IPS, car il est tellement médiocre que même l’appellation IPS Like, n’est pas viable.

D’un côté de la boîte, vous avez “1024×600 px Tactile capacitif IPS“, de l’autre, à l’arrière de la boîte, je puis lire “Écran : 7″ TN“, ce qui est bien ce que j’estime pour la qualité de l’écran. Si vous voulez l’utiliser en extérieur, ou si vous n’êtes pas en face de l’écran (les angles sont mauvais…), le résultat est nul, j’ai bien dit nul !

Les pixels sont visibles en regardant l’écran et s’en est même gênant à la longue. Cet écran me fait mal aux yeux !

C’est donc bien un écran TN de base.

 

La batterie.

La batterie n’est pas assez puissante et se décharge rapidement.

2h30 après la charge, il me reste 19%, c’est ridicule pour un produit nomade !

 

Le processeur.

Sur le site, le processeur est à 1,3 GHz, alors qu’il est réellement à 1,2 GHz.

 

Les infos sur cette tablette, en bonus, avec Antutu.

.

.

 

 

Appareil photo avant de 0,3 Mpx et celui en face arrière de 2 Mpx.

Bof ! Avec 0,3 Mpx en face avant et 2 Mpx sur la face arrière, bonjour les photos ridicules qu’il est possible de faire avec cela.

Il est impossible de faire une vidéo correcte ou une photo acceptable avec ce genre de matériel.

 

L’espace de stockage,

Il reste plus de 4,3 Go d’espace libre, c’est pas mal, sachant que la tablette est une version 8 Go.

 

Navigation Web.

Des latences importantes, lors du chargement d’une page ou d’une recherche.

 

Les vidéos.

Via une clé USB de 32 Go et un adaptateur OTG, les vidéos sont fluides. (Test sur des fichiers en Mp4 et TS)

 

YouTube.

Fonctionne parfaitement.

Les vidéos sont fluides. Le problème ici, c”est toujours la qualité de l’écran TN qui donne une image de bonne qualité, mais légèrement voilée et grisée.

 

Les jeux.

Beach Buggy Blitz, plante.

Beach Buggy Racing, fonctionne et est fluide.

Échecs, parfait.

 

 

Connexion vers un PC.

La fonction n’est pas active par défaut, car  lorsque vous branchez la tablette via le câble micro USB/USB, pas de réaction.

Pour corriger cela, vous devez activer le mode développeur, dans les “Paramètres”, en bas sur “À propos de la tablette”, vous devez maintenant cliquer 7 fois ou 5 fois sur “Numéro de build”. Après cela, le mode “Options pour les développeurs” est actif. Il suffit d’activer de l’activer en déplaçant le curseur en haut.

Ce n’est pas fini, il faut ensuite descendre pour encore activer l’option “Débogage USB”, et pour finir, dans “Sélectionner une configuration USB”, il faut choisir à la place de  “En charge”, l’option “MTP (Media Transfer Protocol”.

Ainsi, le bug est corrigé, et vous pourrez par la suite brancher le câble et choisir le mode qui vous convient.

 

Le port OTG.

Cette fonction est valide et fonctionne bien. Je l’ai testé avec une clé USB de 32 Go et c’est parfait. Il vous faudra un adaptateur OTG, ou bien un câble OTG, pour que cette fonction soit opérationnelle.

 

MAJ de cette tablette.

Pour l’instant, toujours pas de MAJ pour corriger les innombrables bugs !

 

Pour le déplaisir, l’intérieur de la tablette.

.

.

Mon avis de testeur en conclusion.

C’est simple, un conseil unique, passe votre chemin, car même avec un prix agressif, c’est un monstre de cochonnerie. Sur le site Danew, des informations contradictoires pour le processeur à 1,3 GHz alors qu’il est à 1,2 GHz, ensuite, la batterie à 2200 mAh d’un côté de la boîte et de l’autre 2000 mAh. Ce n’est pas fini, avec l’écran IPS like d’un côté et de l’autre TN.

C’est une tablette à éviter !

Pour les “heureux” ou “pauvres…” détenteurs de cette petite tablette (J’en suis désolé pour vous, mais j’en possède une aussi, zut !), je vous donne une petite astuce qui fonctionne sur cette tablette, c’est un comble “je me répète”, ici :

 

Astuce 36Comment activer le mode “multi-fenêtres” à partir d’Android 7, la solution !

15 January 2018 at 2:34 pm

Tablette PiPO N7, pas si mal en fait, après plein de MAJ. No Comments

.

La tablette PiPO N7.

La tablette PiPO N7, sous Windows 10 !…

 

C’est une blague, c’est seulement une connexion vers une machine virtuelle Windows 10, ou une connexion du bureau à distance vers un PC Windows 10.

.

Mais franchement, avec Android en arrière-plan et une surcouche “connexion bureau à distance” ou bien une “machine virtuelle Windows 10 sur Microsoft Azure”, c’est presque parfait pour avoir son Windows 10 sur cette tablette PiPO pour travailler. Car, franchement Android pour le travail = NON, mais Windows 10 ou bien Linux = OUI.

Je reviens sur la tablette sous Android 6 et toujours pas de MAJ du système à ce jour, pour corriger les innombrables bugs…

Vous pouvez lire les articles et les tests de Philippe sur tablet-user.fr au sujet de cette tablette.

Présentation : http://www.tablet-user.fr/test/test-pipo-n7–cela-commence.html

Les tests de Philippe : http://www.tablet-user.fr/test/test-pipo-n7–second-epison.html#previous-photo

Présentation de la tablette PIPO N7 sur le site PiPO, c’est ici : https://www.pipo-store.com/pipo-n7.html

 

Après toute cette lecture, je vous donne mon avis de testeur, sur cette tablette.

À première vu, il semble que celle-ci possède des bugs récurrents…

Dans mon cas, après une réinstallation d’usine, il m’a fallu un moment avant de pouvoir l’utiliser, car il y avait énormément de MAJ à effectuer avant l’utilisation.

Je suis entièrement d’accord avec la conclusion de Philippe, concernant le problème Audio en sortie de veille et inversement + le son trop faible en général (le HP est mal situé !), la mauvaise traduction de l’interface, ce qui peut poser des problèmes à certains utilisateurs. L’autonomie est vraiment ridicule (Je passe mon temps à la recharger !), c’est dommage.

Mais franchement, elle est belle cette tablette et agréable à l’utilisation, avec son processeur 64 bits performant, les 32 Go de stockage et les 2 Go de RAM, en plus l’appareil Photo arrière n’est pas si médiocre que cela.

Il suffit d’attendre et d’espérer une MAJ du système, pour rendre cette tablette parfaite, je pense.

 

Des solutions.

Pour le manque de traduction d’Android sur la PiPO N7, au premier démarrage, il faut faire une configuration de base, et ensuite après avoir changé le clavier et les paramètres en français, vous pourrez plus aisément faire, par exemple, votre connexion WIFI et activer votre compte Google.

Pour le son, un petit tour dans les paramètres du son corrige une partie du problème !

Pour augmenter le son, il suffit de mettre sa main devant la sortie du HP pour rediriger le son d’une manière viable.

Pour le manque de puissance de la batterie, je vous conseille une batterie d’appoint de 4400 mAh, que vous pouvez trouver à moins de 6 €…

 

Petit récapitulatif de cette tablette.

Écran 7″ 1920*1200 IPS (L’écran est un régal d’utilisation)

Processeur 64 bits MTK 8163V 4 cœurs Cortex A53, cadencé à 1.5 GHz

RAM de 2 Go

Espace de stockage de 32 Go

Sous Android 6.0

Appareil photo avant de 2 Mpx et arrière de 5 Mpx autofocus

WIFI 802.11 b/g/n

GPS

Bluetooth

G-sensor

HDMI

Les ports :

1 port micro USB

1 port micro HDMI

1 micro

1 trou pour le reset

1 lecteur de carte micro SD

1 prise casque

Dans la boîte :

La tablette PiPO N7

1 câble de charge USB/micro USB

1 chargeur secteur USB

 

 

 

Que penser de cette tablette.

Après utilisation, elle semble fluide, ne plante pas,  mais franchement elle est agréable et me fait aimer une tablette 7″, que d’habitude, je n’affectionne pas, préférant en général les 10.1″ et les 9’7″. Je pense que le look et la définition de l’écran IPS et certainement la raison de cela, avec son appareil photo de 5 Mpx correct.

 

 

À suivre !

 

 

1 January 2018 at 1:59 pm

Un émulateur Raspberry Pi sur votre ordinateur, c’est possible ! No Comments

.

Un Raspberry Pi sur votre ordinateur, c’est possible.

Est-ce qu’il y a un intérêt ?

Je n’en suis pas certain, mais pour celui qui désire tester une distribution avant d’acheter un Raspberry Pi, c’est viable, surtout dans le cas du test de Windows 10 IOT pour constater les limitations de cette édition, car un vrai Windows 10 allégé aurait été préférable.

Un point positif, c’est que l’émulateur QEMU fonctionne parfaitement avec cette distribution Raspbian.

En tout cas, c’est d’une simplicité déconcertante, alors pourquoi s’en priver !

 

 

Le téléchargement, c’est ici :

https://sourceforge.net/projects/rpiqemuwindows/?source=typ_redirect

.

Cliquer sur le rectangle vert “Download“, pour télécharger le programme .

 

 

L’installation et la configuration en images.

QEMU est livré avec Raspbian intégré.

.

.

.

.

.

 

.

.

.

 

.

Le 1er démarrage.

La première fois, il suffit de taper :

startx

Valider.

La seconde fois que vous lancerez QEMU sous Raspbian, il faudra passer par la phase du Login et du mot de passe.

Login: pi

Mot de passe : raspberry

.

.

Enfin, vous pouvez saisir :

startx

Valider.

 

.

 

Ça fonctionne !

.

 

Enjoy !

 

17 December 2017 at 2:33 pm

Réparer et customiser une DS Lite, c’est cool, non ! No Comments

.

Qui ne possède pas une DS, non pas la voiture, mais la console de Nintendo, la DS Lite presque fonctionnelle, dans un tiroir, dans la cave ou le grenier !

Le plus simple, c’est de la vendre sur le Web, ou dans un vide-greniers…

Mais, il existe une autre solution, la réparer et dans la phase de remontage, le plus cool, c’est de la customiser avec des éléments de consoles HS.

Mon projet est donc de réparer dans un premier temps une console DS Lite, et dans un second temps lui donner un coup de jeune en changeant les éléments abîmés…

J’ai aussi réparé une 3DS (écran bas tactile + les boutons gauche et droit sans oublier le nettoyage ou plutôt le décrassage de la console), peut-être prochainement un tutoriel, mais bon, comme il existe des tutoriels sur le sujet, je ne sais pas si …

 

…Les phases…

Phase 1, commande des éléments défectueux.

Phase 2, démontage de la DS Lite.

Phase 3, changement des éléments HS.

Phase 4, remontage et customisation.

Phase 5, contemplons le résultat final.

…Début du tutoriel…

.

Phase 1, commande des éléments défectueux.

Première commande sur le site HTCN.FR, après plus de 3 mois d’attente, je demande le remboursement. Pour suivre cette galère, lire mon article, ici :

Le site htcn.fr, après une commande non reçue, de produits en stock. Allo, il y a quelqu’un ?

.

Seconde commande, c’est parfait.

Une autre solution, pour recevoir mes articles, via un autre site.

Pour trouver une solution à cette histoire ubuesque, j’ai commandé le 25 juillet 2017 mes deux écrans via PriceMinister de Top-Game et oh miracle, nous sommes le 28 juillet 2017, j’ai bien reçu mes deux écrans LCD hauts, pour DS Lite.

.

 

.

Ouf !

Je peux enfin passer à la suite…

 

Phase 2, démontage de la DS Lite.

Je ne  vais pas détailler ici le démontage complet, car il existe des tutoriels parfaits pour cela.

Une recherche sur le net et vous trouverez ce que vous voulez…

.

Phase 3, changement des éléments HS.

.

.

.

.

.

.

 

 

Phase 4, remontage et customisation.

.

 

.

 

 

Phase 5, contemplons le résultat final.

 

 

 

J’adore !

 

14 December 2017 at 7:14 pm

Comment réparer une carte-mère de PC, qui ne démarre plus, j’ai ma solution et ça fonctionne ! No Comments

.

Détection du problème et réparation d’une carte-mère Asrock N68-S3 UCC.

La solution décrite ci-dessous, dans ce tutoriel, n’est bien évidemment liée qu’à la panne que j’ai eue avec cette carte-mère, mais les informations pour faire le tour du problème peuvent vous aider à trouver votre solution, celle qui sera liée à votre carte-mère et propre à votre problème.

Mais avant de poursuivre,

Attention !

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels ou de mes astuces.

.

J’utilisais un PC avec un processeur AMD Phenom X4 3,2 GHz et 8 Go de RAM en DDR3, sur une carte-mère ASROCK N68-S3 UCC.

Sans crier gare, et après une utilisation quasi-inexistante sur plusieurs années, moins de 500 heures d’utilisation, ma tour ne démarre plus !

Pourquoi ? C’est la question.

Première phase, démontage et test visuel de la carte-mère recto verso. Un petit constat une surchauffe d’une soudure au niveau d’un port SATA… Mais ce n’est pas suffisant pour bloquer une carte-mère.

Résultat, rien.

Seconde phase, test des composants, surtout les condensateurs, et le contrôleur (graphique/etc…)

Bon, c’est vraiment un test basique, car tester un condo sans dessouder au moins une patte, c’est un résultat aléatoire….

Mais, cette carte possède un ensemble de protections, pour éviter surchauffe et court-circuit, c’est bizarre, non !

Troisième phase, je change de processeur, de RAM etc….

Résultat, c’est identique, cette carte ne démarre pas, pas de bip (ajout d’un mini HP) qui pourrait m’aider à trouver le problème, mais pas de son audible, “elle ne respire plus !

J’utilise aussi en dernier recours un testeur que l’on insère sur un connecteur PCI, mais rien pas d’affichage.

 

Elle est morte cette carte ???

Mais dans ma tête, j’ai une idée qui trotte…

J’ai eu un nombre incalculable de carte-mères entre les mains (remplacement de composants, surtout des condos,  etc…), mais je n’avais jamais pensé à vérifier ce que vous verrez dans ma vidéo. Plutôt, je n’avais pas les outils pour faire la manipulation décrite dans ma vidéo. Mais je changeais les EPROMs…

Une chose m’interpelle, avec le test de la pile lithium CR2032 (0,50V sur plus de 3V c’est trop bas), mais après changement et court-circuitage du BIOS (Remise à zéro du BIOS avec un jumper “cavalier” dans la position Clear), j’ai le même résultat, aucune réaction.

Mon idée trotte toujours dans ma tête, je vais me lancer et faire mon test.

La carte-mère Asrock N68-S3 UCC.

.

Bon visionnage, c’est parti.

 

.

Après cette vidéo, vous comprenez mon désarroi, ainsi que les questions qui fusent !

Mais ce qui compte pour moi, c’est d’avoir fait revivre cette carte-mère, elle me servira d’échange le jour ou la nouvelle lâchera.

Je préserve ma planète, en réparant ce qui peut l’être.

Je contribue, pour ma planète !

Maintenant, en réfléchissant un peu, oui, je vous parle à vous mes lecteurs, comment pouvez-vous vous aussi, contribuer pour préserver notre belle planète ?

En conclusion.

Est-ce que le simple fait, de retirer et de réinsérer la ROM aurait pu solutionner mon problème ? Je ne puis répondre, car j’ai réinjecté une nouvelle ROM sans faire ce test au préalable, mais la même version du BIOS en “ver1.60”. Pour vérifier, j’ai remis l’ancienne ROM sur la puce que j’avais préalablement sauvegardée, mais le résultat n’est pas celui que j’escomptais, car le PC démarre aussi.

Je vous laisse bidouiller et trouver votre solution…

It’s cool, man !

I’m ready for the next tutoriel

5 December 2017 at 9:25 am

Orange Pi Zero, premier démarrage avec un convertisseur USB to TTL D-SUN, en bonus ! No Comments

.

Il existe un autre méthode, pour démarrer la première fois avec l’Orange Pi Zero ou tout autre nano-ordinateur possédant les trois pins TTL. Dans mon cas, le plus complexe et vous le constaterez en regardant mon tutoriel vidéo, c’est de trouver le bon pilote, pour le convertisseur USB to TTL.

FAKE or not FAKE ?

Mon convertisseur USB to TTL, semble être un FAKE, car je dois installer un pilote datant de 2007/2008. Le plus récent ne fonctionne pas (celui de 2017).

(Je vais faire une réclamation auprès du revendeur, via AliExpress…)

La réponse du vendeur :

Mon convertisseur : G305.. 1 pcs/lot PL2303 USB Vers RS232 TTL Converter Module Adaptateur avec Couvercle anti-Poussière PL2303HX

 

Je vais faire simple, en vous proposant la procédure complète en vidéo, c’est plus rapide pour moi et ainsi, je ne risque pas d’oublier des choses importantes.

Dans cette vidéo, vous pourrez suivre les étapes suivantes :

– Branchement du convertisseur USB to TTL sur un port USB d’un PC sous Windows 10.

– Tentative d’installation des pilotes pour PL2303.

– Recherche et installation des pilotes (procédure complète…)

– Test avec l’Orange Pi Zero.

– Démarrage d’une session Linux avec PuTTY sous Windows. (Orange Pi Zero—Convertisseur USB to TTL —-PC sous Windows 10 avec PuTTY—)

 

 

La vidéo, bon visionnage…

 

 

C’est cool, ça fonctionne !

20 October 2017 at 6:47 am

Orange Pi Zero, préparation et premier démarrage sous Lubuntu, deuxième partie. No Comments

.

Après avoir fait ma présentation de l’Orange Pi Zéro concernant le déballage et le montage du kit (tutoriel disponible ici : Orange Pi Zero, déballage et montage du kit, première partie.), je passe aux choses sérieuses avec la préparation du matériel nécessaire pour bien démarrer avec l’orange Pi. Ensuite, je poursuivrai avec l’installation de la distribution Linux avec Lubuntu sur une micro SD, sans quoi l’Orange Pi Zero ne démarrera jamais.

Pour finir, je démarrerai cette distribution Lubuntu en testant celle-ci, sans oublier ma conclusion qui sera… Pour l’instant, je ne puis la définir, car je n’ai pas encore testé l’Orange Pi Zero.

Donc, je démarre…

 

Plan du tutoriel

 

1 – Le matériel nécessaire, pour bien démarrer avec l’Orange Pi Zero.

1 -1 Le matériel dans le cas n°1.

1 -2 Le matériel dans le cas n°2.

2 – Dénicher, acheter ou fabriquer son câble audio/vidéo, pour le module.

2 -1 Dénicher son câble audio/vidéo, dans son stock.

2 -2 Acheter son câble audio/vidéo, qui fonctionne avec le module.

2 -3 Fabriquer son câble audio/vidéo, pour le module.

3 – Préparation et installation de la distribution Lubuntu, sur une micro SD.

3 -1 Comment préparer une carte micro SD, pour accueillir une distribution.

3 -2 Des liens utiles pour vous aider.

4 – Vidéo de la préparation et de l’installation de Lubuntu, sur une micro SD.

5 – Vidéo du premier démarrage de l’Orange Pi Zero, sous Lubuntu.

6 – Configuration et test de Lubuntu.

6 -1 Configuration des partitions Lubuntu, sur micro SD.

6.2 Installation des MAJ de la distribution Lubuntu.

6 -3 Mes tests, mais vraiment rapide !

6 -4 Stop !

8 – Conclusion de cette seconde partie.

 

 

—Début du tutoriel—

 

.

Mais avant de poursuivre …

Sur mon site castman.fr et sur ma chaîne YouTube, je ne suis, en aucun cas, responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation. Je décline aussi, toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes articles et tutoriels.

.

 

1 – Le matériel nécessaire, pour bien démarrer avec l’Orange Pi Zero.

Dans le cas n°1, ce qu’il vous faut pour bien commencer avec l’Orange Pi Zero. Pour démarrer l’Orange Pi Zero, le boîtier et le module complémentaire ne sont pas nécessaire.

Ensuite, obligatoirement un câble RJ45 branché sur votre box ADSL, pour pouvoir se connecter sur l’Orange Pi Zero avec une connexion à distance, lié à l’obligation d’avoir aussi un PC/ordinateur portable.

Dans le cas n°2, si vous décidez de brancher votre Orange Pi Zero, directement sur un téléviseur, il vous faudra obligatoirement le module avec la sortie Vidéo via le jack 3.5, sans oublier un clavier et une souris.

1 -1 Le matériel dans le cas n°1.

++ +

 

1 -2 Le matériel dans le cas n°2.

++ ++++

Le câble RCA (cinch jaune/rouge/blanc) vers jack 3.5 est très important, surtout, si vous voulez utiliser l’orange Pi via un moniteur, qui possède le connecteur RCA (cinch jaune/rouge/blanc). J’ai eu énormément de difficulté lors de mes premières tentatives, car il m’était impossible de visualiser l’Orange Pi Zero sur un moniteur. C’est pourquoi, pour les plus bidouilleurs, je ferais un schéma du câble, si vous ne trouvez pas votre bonheur dans votre stock de câbles ou en l’achetant.

 

.

Pour ceux qui ne possèdent pas le module, vous pouvez passer à l’étape suivante. (3 –)

.

2 – Dénicher, acheter ou fabriquer son câble audio/vidéo, pour le module.

2 -1 Dénicher son câble audio/vidéo, dans son stock.

Si vous avez un câble audio/vidéo avec d’un côté les trois couleurs RCA (cinch) et de l’autre un connecteur jack 3 ou 4 positions, c’est viable.

 

 

 

 

Sinon, il est possible avec un vieux câble audio (cinch rouge et jaune d’un côté et de l’autre Jack 3.5 standard 3 positons), de faire fonctionner la liaison entre l’Orange Pi Zero et un écran LCD possédant un connecteur RCA (cinch jaune) pour la vidéo.

 

Pour cela, il faut insérer le connecteur cinch rouge ou blanc sur le moniteur, ensuite, il faut choisir sur le moniteur la sortie adéquate, c’est-à-dire la sortie composite. Enfin brancher l’autre extrémité du câble, le jack 3.5 sur l’orange Pi Zero, d’allumer la bestiole et d’attendre quelques secondes. Si vous n’avez toujours pas d’affichage, vous devez permuter le cinch blanc avec le cinch rouge et retirez légèrement la prise jack du connecteur Orange Pi Zero. (un cran)

J’expliquerais cela dans une vidéo…

 

 

2 -2 Acheter son câble audio/vidéo, qui fonctionne avec le module.

Acheter son câble audio/vidéo, en tenant compte du schéma ci-dessous en 2 -3.

 

2 -3 Fabriquer son câble audio/vidéo, pour le module.

J’ai réussi à faire fonctionner la liaison entre un moniteur et mon Orange Pi Zero, grâce au câble de ma vieille console Dingoo A320.

Le câble et les informations pour fabriquer le vôtre.

 

 

3 – Préparation et installation de la distribution Lubuntu, sur une micro SD.

3 -1 Comment préparer une carte micro SD, pour accueillir une distribution.

 Insérer votre carte micro SD + adaptateur SD ou adaptateur USB/micro SD sur votre ordinateur. Elle doit être d’une capacité égale ou supérieure à 8Go.

Dans mon cas, je vais utiliser une carte micro SD de 8 Go. Il restera un espace de plus de 3 Go de libre non utilisé, que nous étendrons par la suite.

Formater la carte micro SD :

Télécharger l’outil de formatage SDFormatter depuis : https://www.sdcard.org/downloads/formatter_4/eula_windows/

“ C’est un super programme, car il permet en activant l’option  On, de formater votre carte SD et les partitions cachées ou partitions Linux etc.”

Décompresser et installer le programme SDFormatter.

Démarrer SDFormatter en cliquant sur son icône sur le bureau ou dans la liste de vos programmes.

Il faut toujours vérifier, que votre carte micro SD corresponde à celle que le logiciel détecte.

Cliquer sur Option et choisir ON.

Maintenant et seulement après avoir fait la vérification décrite ci-dessus, vous pouvez  cliquer sur le bouton  FORMAT.

C’est fait, votre carte micro SD est prête à recevoir l’installation d’une distribution.

Si un message d’erreur s’affiche à la fin de la procédure, il suffit de reproduire une nouvelle fois cette même procédure, pour que tout rentre dans l’ordre.

.

3 -2 Des liens utiles pour vous aider.

Démarrage rapide pour les Orange Pi, c’est ici : http://www.orangepi.org/quickstart/

Le manuel en anglais pour démarrer avec l’Orange Pi Zero, ici : http://www.orangepi.org/downloadresources/orangepizero/2016-11-10/orangepizero_822d9a74b5f51538a639323.html

Maintenant, c’est à moi…

 

4 – Vidéo de la préparation et de l’installation de Lubuntu, sur une micro SD.

 

 

Dans cette vidéo, vous pourrez suivre la procédure de préparation de la micro SD, pour accueillir la distribution Lubuntu. Cette distribution a été téléchargée depuis le site officiel de l’Orange Pi.

 

 

.

5 – Vidéo du premier démarrage de l’Orange Pi Zero, sous Lubuntu.

 

Dans cette seconde vidéo, vous aurez des bidouilles, mais aussi les différentes méthodes pour vous connecter sur l’Orange Pi Zero.

Trois méthodes sont possibles (Putty, Vncviewer), ou directement via un câble jack 3/4 positions vers cinch jaune (sortie composite).

 

 

 

 

6 – Configuration et test de Lubuntu.

6 -1 Configuration des partitions Lubuntu, sur micro SD.

La méthode la plus simple, pour apporter une modification d’une partition Linux, ici dans mon cas, c’est celle de Lubuntu et sachant que la partition qui pose problème est montée et ne peut être démontée, puisqu’elle est utilisée pendant le fonctionnement de l’Orange Pï Zero, vous n’avez qu’une option, c’est de faire les modifications depuis un PC sous Windows/Linux ou depuis nano-ordinateur sous Linux.

Dans mon cas, j’utilise mon PC sous Ubuntu Studio, avec l’outil de partitionnement Gparted.

.

.

.

C’est fait !

 

 

6.2 Installation des MAJ de la distribution Lubuntu.

Attention ! Comme les trois procédures plantent après redémarrage, ne le faites surtout pas. (Même si je choisis de ne pas modifier les paramètres du système, lors de la MAJ)

Vous ne devez surtout pas suivre la procédure décrite dans le menu boot, lors du premier démarrage, avec :

 

Idem pour une MAJ via un terminal.

Depuis un terminal, sous Lubuntu :

sudo apt update

Valider, et ensuite :

sudo apt upgrade

Valider.

Mais cela s’avère négatif, avec un écran noir au redémarrage de l’Orange Pi Zero.

Vous risquez donc, de vous retrouver avec une distribution sans connexion avec putty, vncviewer … C’est trop complexe pour l’utilisateur lambda.

Une autre option qui est possible, c’est de brancher l’Orange Pi Zero à un écran via la sortie cinch jaune. Sinon en connexion TTL…

(Connexion TTL to USB prochainement en bonus !)

Pour finir la dernière option depuis Lubuntu en choisissant de mettre à jour le système, et bien là aussi c’est la catastrophe, avec un écran noir au redémarrage, pas d’IP etc…

 

6 -3 Mes tests, mais vraiment rapide !

Le démarrage est assez rapide pour la distribution Lubuntu, sauf qu’il faut entrer son login…

 

Je ne vais pas m’étendre longuement sur cette version de Lubuntu téléchargeable sur le site d’Orange Pi, car, car il y a un car…. cette distribution n’est vraiment pas optimisée.

L’audio, les MAJ avec les trois méthodes plantent la distribution, après application et redémarrage. Écran noir, pas d’IP etc…

Pour l’audio, j’installe alsaplayer, ensuite ça fonctionne depuis le navigateur web sur YouTube son et vidéo, et aussi via un lecteur pour lires les fichiers depuis une clé USB ou sur Lubuntu…. Mais ….. C’est très lent et saccadé….

6 -4 Stop !

Stop, pas un mot de plus, je passe à une autre distribution, avec Debian…

 

7 – Conclusion de cette seconde partie.

Dans mon prochain tutoriel, je passe de Lubuntu à Debian, car cette distribution Lubuntu m’a vraiment déçu. Les différentes MAJ plantent l’Orange Pi Zero.

Ce qui m’intéresse avec l’Orange Pi Zero, c’est son prix, très bas, et si votre budget est très limité, vous pouvez travailler sans problème avec seulement l’Orange Pi Zero sans rien de plus. Vous pourrez vous connecter avec une sortie vidéo via le connecteur 13 pins.

Je passe donc à mon prochain tutoriel, avec la distribution Debian. Vous pourrez suivre l’installation comme pour Lubuntu en choisissant simplement sur le site Orange Pi Zero la distribution Debian Xfce desktop.

Petit bonus, prochainement une vidéo de l’installation et l’utilisation d’un convertisseur TTL to USB, pour travailler directement sur l’Orange Pi Zero….

 

À suivre !

 

 

 

 

 

.

 

16 October 2017 at 9:52 am

Orange Pi Zero, déballage et montage du kit, première partie. No Comments

.

Un peu plus de 15 jours pour recevoir mon kit Orange Pi Zero, c’est long !

Je l’écris sans accent, pour coller avec ce que l’on retrouve sur le Web… Si vous préférez Orange Pi Zéro.

Mais bon, je ne vais pas cacher mon plaisir de faire mon premier déballage et poursuivre avec le montage du kit livré.

Peut-être une vidéo de cette première partie, si j’ai le temps !

Et petite nouveauté, les phases suivantes seront elles aussi complétées par une vidéo, c’est cool, non ? (enfin toujours, si j’ai le temps…)

++

 

Plan du tutoriel

 

1 – Commande et réception du colis.

2 – Déballage.

3 – Le kit Orange Pi Zero.

4 – Une petite vidéo du kit Orange Pi Zero, pour notre plaisir.

5 – Montage du kit.

6 – Montage du kit, en vidéo.

7 – Conclusion, sur cette première partie.

 

 

Début du tutoriel

 

1 – Commande et réception du colis.

Vous n’avez pas le choix, la commande passe obligatoirement par le site, ici : https://fr.aliexpress.com/store/group/Orange-PI-Zero-512/1553371_510589665.html?spm=a2g0w.12010612.0.0.38e59ae8kl3w4K

Ensuite, soyer patient avec minimum 15 jours pour la réception de votre Orange Pi.

Ce qui m’embête, ce sont les frais de port, qui font monter la note d’une version Zero des nano-ordinateurs, mais bon, ici à l’inverse de la Pi Zero toujours introuvable, j’ai bien réussi à commander et recevoir un version Zero…

Mais j’ai trouvé pire, avec 25 € de frais de port, pour commander un nano-ordinateur…

 

 

2 – Déballage.

J’entre dans le vif du sujet avec le déballage, car pour moi, déballer et contempler un nano-ordinateur, c’est mon kif ! Hum, c’est un de mes kifs…

.

.

.

3 – Le kit Orange Pi Zero.

.

.

.

.

.

.

 

.

4 – Une petite vidéo du kit Orange Pi Zero, pour notre plaisir.

Vidéo du déballage, ici :

 

 

 

 

.

5 – Montage du kit.

.

.

.

 

.

.

.

.

.

.

 

6 – Montage du kit, en vidéo.

 

 

 

 

 

7 – Conclusion, sur cette première partie.

Pour conclure cette présentation, concernant le déballage et le montage du kit, je n’ai que cela à dire… Plus vite, plus vite !

Soyons sérieux, pour l’instant je peux dire que le kit que je viens de recevoir me plaît beaucoup, car son boîtier est parfait, ainsi que le module qui complète parfaitement cette petite bébête…

J’espère que le manque de mémoire ne plombera les résultats de cette petite machine.

Je suis impatient de poursuivre, avec la préparation et le premier démarrage de l’Orange Pi Zero.

28 September 2017 at 6:59 am

Après la mise à jour WordPress en 4.8, mon widget texte natif, ne fonctionne plus, ma solution, en attendant un correctif. No Comments

Mon widget texte, ne fonctionne plus depuis le passage de mon site WordPress, en version 4.8.

C’est l’ensemble Widget texte/image/vidéo/son, qui pose problème.

Résultat, après cette mise à jour.

 

Pourquoi ?

C’est un bug lié à la mise à jour. C’est la version 4.8 qui pose problème.

J’ai cherché une solution sur le net, mais rien ! Néant ! Bidouiller sans résultat. C’est toujours de la faute à notre site, nos plugins, notre thème… Bla Bla Bla !

Constat.

Avant cette mise à jour, mon site fonctionnait parfaitement.

À vous de définir, qui est le fautif.

De plus, le correctif se fait attendre…

Ma solution.

Mais avant de la lire,

Sur mon site castman.fr et sur ma chaîne YouTube, je ne suis, en aucun cas, responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation. Je décline aussi, toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes articles et tutoriels.

.

J’installe une autre extension, qui pour l’instant fonctionne parfaitement, même si elle est compatible pour WordPress jusqu’à 4.7.5.

Résultat, c’est parfait, pour l’instant.

Résultat final.

 

Ça fonctionne !

 

 

19 June 2017 at 9:16 am

Les ports USB de votre ordinateur de bureau sont peut-être défectueux, comment les réparer ! No Comments

.

Une panne, qui n’est pas sans conséquence, sur vos données et sur le matériel utilisé, c’est le port USB d’un ordinateur de bureau.

 

 

 

 

Mais avant de poursuivre…

Sur mon site castman.fr et sur ma chaîne YouTube, je ne suis, en aucun cas, responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Je décline aussi, toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes articles et tutoriels.

.

 

Détection de la panne.

Vous avez en façade du PC, deux ports USB ou plus, sans oublier ceux qui sont à l’arrière et soudés directement sur la carte-mère, mais l’un d’eux ou les deux ne fonctionnent plus. Dans mon cas, c’est souvent l’un des deux ports USB, qui pose problème.

 

 

Démontage et constat.

Cette panne est souvent liée à une mauvaise insertion des clés USB, ou un disque dur externe (HDD).

Le temps n’arrangera rien.

Le plus dangereux dans ce cas, sera la destruction des données sur les clés USB et HDD, mais aussi la destruction de ceux-ci.

Réparation et test.

Lors du démontage, je constate que la platine des ports USB est en mauvais état.

En premier, je gratte avec mon pouce magique, plus précisément mon ongle pour retirer ce qui est abîmé, sur le circuit imprimé.

J’ai deux jonctions, sur le circuit imprimé, que je dois réparer avec du fil à souder sans plomb, c’est mieux…

Sur l’autre jonction du circuit imprimé, il m’est impossible de faire une réparation via cette méthode. Ce n’est donc pas possible.

Je vais utiliser du fil pour montage électronique, pour effectuer cette réparation.

.

Tester avant remontage.

Un conseil, avant de remonter l’ensemble, il faut vérifier que le connecteur est opérationnel !

Vous pouvez utiliser pour cela, un multimètre et vous devez contrôler l’ensemble de la platine.

De plus, j’utilise du scotch électricien, que je positionne entre la platine (circuit imprimé) et le câble pour montage électronique, c’est plus sûr…

C’est fait …

 

Remontage.

J’y suis presque…

.

Ouf, ça fonctionne !

14 June 2017 at 8:16 am

« Older Posts