castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Créer sa table lumineuse, à moindre coût, c’est bon pour ma planète.

Je vais vous décrire ci-dessous, les étapes de la fabrication d’une table lumineuse et cela, avec du matériel de récupération. Ensuite, je propose une amélioration de celle-ci, avec l’achat d’une plaque blanche en plexiglas.

Pour rester en accord avec mon slogan, je prouve ici, qu’utiliser tout ou partie de son matériel obsolète, pour donner une nouvelle vie, une nouvelle fonction  ou une nouvelle utilité, sur un produit que l’on possède avant de le jeter …. c’est bon pour notre planète.

Il y a plusieurs sites sur internet, qui proposent la conception d’une table lumineuse. N’hésitez pas à les visiter !

Le coût de mon projet ? Cela va de 0 € à un maximum de quelques €.

C’est ma conception d’une table lumineuse, pour rester en accord avec mes idées et mon slogan.

C’est bon pour la planète !

—– Plan du tutoriel—–

.

1- Le matériel nécessaire.

2- La préparation du matériel.

2-1 Démontage du scanner.

2-2 Démontage de ma baladeuse néon.

3- Le montage de ma première table lumineuse.

4- Amélioration de ma table lumineuse.

5- Conclusion, c’est bon pour la planète !

.

—- Début du tutoriel—-

.

ATTENTION !

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

.

1- Le matériel nécessaire.

J’énumère ci-dessous, le matériel nécessaire pour construire à moindre coût, ma table lumineuse.

J’utilise pour cela :

– Un scanner HS. (Ou, un boîtier en plastique de bricolage que l’on trouve à moins de 3 €)
– Une lampe néon pour le bricolage (qui fonctionne encore, mais que je n’utilise plus)
– Du papier aluminium ou du papier carton blanc brillant (Ex : boîte à chaussures, emballage, papier photo brillant…)

.

.

2- La préparation du matériel.

2-1 Démontage du scanner.

Vous devez supprimer l’ensemble des éléments du scanner et pour l’instant ne garder que le boîtier et la vitre.

(Je n’ai plus les photos du démontage du scanner !)

2-2 Démontage de ma baladeuse néon.

BaladeuseNéon

(Je n’ai plus les photos du démontage de la baladeuse néon !)

3- Le montage de ma première table lumineuse.

Le résultat en images, pour ma première table lumineuse …

Dans le boîtier vide de mon scanner, j’insère l’électronique de ma lampe néon de bricolage et je fixe sur le haut, le néon avec de la colle avec un pistolet à colle.

C’est largement suffisant et résistant, pour fixer l’ensemble.

 

 

TL-A02

.

Attention !

Vous ne devez pas toucher aux composants électroniques de la lampe néon, à cause des condensateurs, car l’énergie résiduelle reste présente assez longtemps !

TL-A04

Le problème lors de mon premier test, c’est la hauteur disponible entre le néon et la vitre. C’est ici que nous pouvons passer avec une lampe néon unique, d’un éclairage médiocre à un éclairage parfait.

Je récupère le papier bleu de ma lampe néon et je l’utilise pour mieux diriger la lumière du néon vers le fond du boîtier.

Si votre boîtier de récupération est plus haut, vous pouvez gérer l’écart entre le néon et la vitre pour un éclairage optimal sur toute la surface.

De plus, comme on le remarque sur l’image ci-dessous, le fond de mon  boîtier est gondolé ! C’est dommage !

TL-A03

.

J’ai ajouté du papier aluminium, sur le fond pour soi disant une meilleure diffusion de la lumière. Mais, ce n’est pas le cas !

Pour un premier essai le résultat est satisfaisant pour commencer à travailler !

TL-A01

La première feuille est utilisée comme filtre de lumière et de dispersion de celle-ci sur toute la surface. Le second calc permet de faire son travail.

4- Amélioration de ma table lumineuse.

Pour améliorer ma table lumineuse, je pourrais ajouter un second néon en bas pour une meilleure diffusion. Il est possible aussi d’acheter un ruban LED pour éclairer, mais le coût est encore élevé !

Je vais simplement acheter, une plaque blanche aux dimensions souhaitées pour une dizaine d’€, en l’intégrant à la place de la vitre de mon ancien scanner.

Je décolle délicatement la vitre du scanner. Attention c’est du verre !

Maintenant, je colle ma plaque blanche en plexiglas à la place de la vitre.

TL-B02

.

Je retire le papier aluminium que j’avais collé, lors de mon premier montage.

TL-B03

.

Je colle du papier brillant, genre papier photo, c’est  parfait pour la diffusion de la lumière.

TL-B04

Comme le fond présente une courbure, je n’épouse pas la forme du fond, mais je dépose ma feuille je la laisse tel-quel. Je la colle simplement aux 4 coins et au milieu sur les imperfections du fond.

.

Au niveau et au-dessus du néon, je retire le papier bleu courbé qui me permettait de mieux diriger la lumière vers le fond et je le remplace par du papier blanc brillant.

C’est fini !

TL-B06

5- Conclusion, c’est bon pour la planète !

Comme je l’indique dans ce tutoriel, le but premier était d’utiliser les éléments en ma possession pour commencer le projet. Ensuite, rien ne m’empêche d’améliorer le concept, en ajoutant comme dans mon cas une plaque blanche pour 10 € ou de changer le mode d’éclairage par un ruban LED.

Enjoy !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.