castman.fr – La technologie, à la portée de tous !

Ecologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l'utopie !

Calculatrice Canon F-73 transformable en F-73P programmable. Ah, mes premières bidouilles ! No Comments

.

Nostalgie, nostalgie, quand tu nous tiens !

Pourtant, je ne suis pas nostalgique, mais un simple bidouilleur, qui aime modifier pour continuer à utiliser un produit plus longtemps…

Le point positif de cette calculatrice à l’époque, c’était son prix très bas.

Comparaison entre la Canon F-73 et la F-73P.

Pour les statistiques, elle était parfaite, mais il me manquait la possibilité d’écrire de petits programmes.

 

Canon F-73                                                                                        Canon F-73P

canon-f-73                               canon_f73p

 

Avant de me lancer dans une modification, j’avais remarqué en transparence sur l’affichage LCD des zones avec des lettres, comme LRN ….

De plus, le mode programmable est disponible en appuyant sur les touches ….MODE et 0, l’affichage LCD me donne LRN. Cela correspond à un mode de programmation. Une seconde plage mémoire en appuyant sur MODE 1, mais cela, je ne le savais pas encore !

 

Bon,  plus de 40 pas de programme, ce n’est pas énorme, mais à l’époque, c’était cool !

En ouvrant ma calculatrice, je constate deux emplacements vides, où je pouvais installer des boutons. La platine est complète.

Après démontage/perçage et insertion des boutons en silicone d’un jeu électronique, ma calculatrice est fonctionnelle en version programmable.

C’est bien plus tard (plusieurs années après cette modification), j’ai rencontré par le grand hasard de la vie, une personne qui possédait la version Canon F-73P.

À partir d’ici, j’ai pu compléter le marquage et j’ai récupéré la partie de la documentation pour la programmation.

Le résultat avec des photos, de ma calculatrice Canon F-73 en F-73P.

ma-canon-f-73-en-f-73p-01

.

ma-canon-f-73-en-f-73p-03

.

ma-canon-f-73-en-f-73p-04

 

C’est cool !

Cette calculatrice m’a été utile pendant de longues années et elle fonctionne toujours.

Pourquoi ?

C’est la qualité “Made in Japan”. Et des dizaines d’années après, c’est un constat 100 % positif !

Pour notre planète, toutes les idées sont bonnes à prendre, pour diminuer notre impact, pour que celle-ci, (notre planète) continue d’être belle.

C’est pourquoi, il faut continuer à diminuer nos déchets, à utiliser des produits qui fonctionnent toujours… modifier/réparer un produit pour continuer à l’utiliser … et même le vendre, pour lui donner une seconde vie.

Tout ceci contribue à moins polluer.

C’est donc bien  (Je contribue, pour ma planète !)

Maintenant, c’est à vous de réfléchir, sur les actions que vous pouvez entreprendre, pour protéger notre belle planète bleue

 

28 October 2016 at 9:27 am

Des initiatives et des nouveaux concepts, pour continuer à protéger notre planète, c’est cool, non ? No Comments

.

Lors de mes ballades entre Nantes et Angers, cet été, en bord de Loire, j’ai vu … des choses qui m’interpellent et qui me donnent de l’espoir sur mon thème (Je contribue, pour ma planète !).

Je constate que des entreprises, mais aussi des communes, fourmillent d’idées pour diminuer notre pollution et donc nos déchets.

Des exemples.

J’ai l’exemple, d’une entreprise qui recycle des smartphones/téléphones …. Reconditionnement et réinjecter sur le marché. C’est bien, j’adhère, mais c’est juste la méthode de recrutement qui est obsolète et qui fait défaut, c’est pourquoi je ne donnerai pas le nom de cette entreprise !

Et je conseille à l’entreprise, de lire mon article sur :

– L’obsolescence programmée des individus que nous sommes, ce n’est pas du high-tech, mais c’est tout com’ ! 8 août 2016

.

Mais restons positif, dans ce monde où tout va si vite comme la technologie et dans ce cas particulier pour le consommateur lambda, aller vite signifie souvent, changer de produit pour en avoir un plus récent, alors que le produit et quasi neuf et fonctionnel !

Dans la continuité de mes articles sur le thème de poursuivre notre démarche de moins polluer, je vous présente ici des initiatives diverses avec un objectif commun, diminuer les déchets en réutilisant ou en réparant les produits que l’on utilise chaque jour.
C’est un exemple et la liste est déjà longue, elle est donc  non exhaustive. Je démontre ci-dessous, le fait que pour une entreprise, il est tout à fait possible de vendre des produits neufs et dans le même rayon des produits d’occasion et reconditionnés.
C’est bon pour notre planète !

Il existe aussi des “Cash… des Broc …. des etc.”, avec un principe presque identique, mais ceux-ci vous connaissez déjà.

Au sujet du concept et des magasins, un conseil gratuit …. Il faut savoir se renouveler !

Ex : un magasin sale et mal entretenu n’attire pas le chaland ! Sans oublier les mauvaises odeurs et la poussière sur les produits…

Sans oublier, le tri sélectif, que vous connaissez déjà.

.

Ce qui est nouveau et qui m’intéresse, c’est ….

Mon premier exemple, concerne une entreprise située entre Nantes et Angers, qui vend des produits neufs, mais aussi et c’est ici le grand intérêt, du matériel et du mobilier qui provient du monde de l’entreprise. Il faut savoir que l’entreprise est un énorme pollueur, c’est  donc une bonne chose, qu’elle réfléchisse et considère de plus en plus le fait, que de revendre du mobilier ou du matériel… pour leur donner une seconde vie,  c’est bon pour la planète, mais aussi pour son budget et pour celui du revendeur.

C’est tout bénef !

Le site de l’entreprise, c’est par ici : http://loire-ecodistribution.com/

 

.

Maintenant, je passe à un autre concept et une nouvelle solution qui me ressemble beaucoup !

Le second exemple, concerne une association, qui permet à tout un chacun d’apporter gratuitement un produit en panne et de pouvoir tenter de faire une réparation autour d’une équipe de bénévoles. C’est bon pour la planète.

Vivement que ces initiatives pullulent, car c’est un geste éco-citoyen ……

Le nom, c’est Repair Café.

Un des logos utilisés :

Repair Café

Les ouvertures de Repair-Cafés se poursuivent. C’est super cool !

Vous en trouverez prochainement et très certainement dans votre propre commune ou autour de celle-ci, dans les années à venir et bien d’autres concepts qui tourne autour de mon sujet.

Le concept est né dans un autre pays et se développe partout dans le monde.

Plus d’informations, ici :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/vendee/pays-de-la-loire-les-repair-cafes-s-y-developpent-816765.html

Un autre exemple de Repair Café, ici : http://centresocial-horizon.fr/?page_id=1955

Pas besoin de faire une explication à rallonge sur ce dernier site, vous avez toutes les infos utiles sur la page.

 

Il n’y a plus qu’à poursuivre dans ce sens, pour diminuer notre pollution, mais aussi cette surconsommation poussée et développée par notre système économique actuel, basé sur la surproduction !

 

Bonne continuation dans cette démarche d’excellence, concernant la réinjection et la réparation des produits de seconde main.

Merci à vous tous et bonne continuation dans vos démarches respectives !

Un GRAND bravo… anime (10)

 

16 September 2016 at 10:17 am

Tablette 10″ écran cassé, comment continuer à l’utiliser ? Des solutions pour contribuer à moins polluer ! 2 Comments

Attention ! Avant de poursuivre :

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels.

.

Je vous démontre sous forme de vidéo, comment continuer à utiliser une tablette avec un écran brisé. En visionnant la vidéo, on remarque que c’est bien l’écran LCD qui est cassé et non le tactile. Vous constaterez que rien n’est simple car, sur cette tablette, je voulais récupérer la partie tactile pour l’adapter à un netbook Samsung N150, mais j’aurai dû m’y prendre d’une autre manière !

J’ai déjà écrit un article sur ce thème, ici :

https://castman.fr/wordpress/transformer-une-tablette-android-ecran-casse-en-tv-connectee-cest-encore-possible/

 

Plan du tutoriel

1- Le minimum pour que cela fonctionne.

2- La vidéo du démontage et le test sur une TV HDMI.

3- Finalisation de mon projet, en images.

4- Un autre projet avec un écran VGA.

5- Résultat final, dans son boîtier DVD.

Début du tutoriel

 

La tablette est composée d’un processeur ARM cortex A9 simple cœur, que je vais utiliser sur un téléviseur pour que ma TV se transforme en une TV connectée. Un simple cœur est suffisant dans ce cas, car il est assez puissant avec 1 Go de RAM, pour lire une vidéo/Youtube/les jeux/surfer sur le Web…

Elle possède une sortie micro HDMI, un espace de stockage de 4 Go et un lecteur micro SD.

Elle fonctionne sous Android 4.1.1 remise à zéro avec l’option “Restaurer valeurs d’usine“.

Le Wi-Fi fonctionne correctement et j’ai même le Bluetooth.

TabletteEcranCassé001

 

 

1- Le minimum pour que cela fonctionne.

Pour que cela fonctionne, il faut obligatoirement :

– Un téléviseur avec une sortie HDMI.

– Une tablette qui fonctionne encore.

– Le tactile ou l’écran LCD est cassé (ce n’est pas grave !)

– Il faut un port HDMI ou micro HDMI sur la tablette.

– Il faut un port USB ou micro USB OTG (Cela permet de connecter une clé USB/clavier/souris…)

 

Il suffit ensuite de rajouter :

– Une souris avec ou sans fil via son connecteur micro USB OTG

– Un câble micro USB/USB femelle avec fonction OTG.

– Le câble HDMI ou micro HDMI pour le branchement vers votre TV.

– L’alimentation de la tablette.

.

Bon, passons à cette vidéo :

2- La vidéo du démontage et le test sur une TV HDMI.

 

C’est cool, non !

Bon c’est vrai, pour la récupération de l’écran tactile c’est une vraie catastrophe car, je n’ai pas suffisamment chauffé la surface avec un sèche-cheveux … qui m’aurait permis de décoller plus facilement le film posé sur le tactile et comme je filmais toute la procédure…

Je me suis trop précipité !

De toute façon, il n’est pas nécessaire de retirer le film plastique du tactile et de plus c’est quasi impossible. Il suffisait, simplement décoller le pourtour du film plastique mais, en ayant au préalable déconnecté la nappe du tactile au dos de la tablette et en ayant bien chauffé le pourtour pour faciliter le travail.

Pour la prochaine fois, je le saurai !

Mais ce n’est pas grave, car j’ai une autre tablette qui arrive en fin de vie et c’est pour bientôt.

 

3- Finalisation de mon projet en images.

TabletteEcranInternet

Pour finir, vous pouvez réutiliser le boîtier de la tablette, en y ajoutant une plaque en carton ou plastique à l’emplacement de l’écran cassé qui a été retiré.

TabletteEcranCasséBoîtierTablette

Il m’est impossible de réutiliser la plaque rétroéclairée de la tablette telle quelle pour un autre projet, car pour l’alimenter, il me faut lui fournir 35 V pour que la plaque s’éclaire ! (Pour trouver la valeur, je teste avec un multimètre électronique)

Pour comprendre ce voltage, il suffit d’aller chercher l’information sur des sites qui parlent d’électronique…

TabletteEcranPlaqueLed

Il est facile dans ce cas, de comprendre le pourquoi d’un écran qui consomme souvent plus de 80 % de l’utilisation d’un accu sur une tablette ! (Pour être plus précis, c’est la consommation en Ampère, qui détermine le temps d’utilisation possible d’un accu)

Attention en supprimant les fils, car j’ai plus ou moins 35 V, cela pourrait endommager la platine, lors d’un court-circuit !

Je supprime les deux mini haut-parleurs, car j’utilise la sortie HDMI, qui diffuse le son directement sur la TV.

Je poursuis mon tutoriel …

Pour augmenter la sensibilité du Wi-Fi, si cela est trop limite et nécessaire, vous pouvez y adjoindre une plaque en aluminium sur laquelle vous soudez le bout du câble Wi-Fi. Ou dans mon cas une simple feuille d’aluminium suffit ! (Je suis à moins de 4 mètres de la box !)

Avant

TabletteEcranWi-Fi

Après

TabletteEcranWi-FiFilmAlu

Plus simple, en réutilisant la plaque en aluminium de la tablette, en ayant au préalable retiré les éléments non essentiels.

 

Sinon, faites travailler votre créativité en l’intégrant dans un boîtier de votre confection !

TabletteSansAccuSurTV

 

Par exemple un boîtier de DVD …

TabletteEcranCasséBoîtierDVD01

Dans mon cas, je retire la batterie li-ion, elle ne me sert à rien, car dans mon projet je branche directement sur la TV avec le chargeur secteur d’origine de la tablette.

(L’accu va me servir pour d’autres projets, sur mes nano-ordinateurs)

TabletteEcranCasséSupprAccu01

Attention ! Protéger bien les embouts des deux câbles avec du scotch spécial.

C’est cool, car je récupère ainsi un accu de 3.7 V en 5000 mAh, en parfait état.

TabletteEcranCasséSupprAccu02

4- Un autre projet avec un écran VGA.

Il suffit pour cela, d’ajouter pour un écran VGA, un convertisseur HDMI/VGA + connecteur HDMI Femelle/Femelle (C’est un changeur de genre) + câble HDMI/micro HDMI.

Ensuite pour pouvez récupérer le son via un câble jack/jack 3.5 entre l’écran et la platine sur la sortie casque.

Sinon, si l’écran VGA ne possède pas de connecteur jack pour le son, il suffit de laisser les deux micros de la tablette.

Mais pour ce projet, c’est à vous de jouer !

 

5- Résultat final, dans son boîtier DVD.

Je n’hésiterais pas, à compléter mon tutoriel avec des photos de mon projet finalisé dans le boîtier d’origine, ou bien dans un boîtier DVD…

Voici la première image de préparation dans un boîtier DVD.

TabletteMontageBoîtierDVD01

À Suivre !

Finalisation de mon projet, dans son boîtier DVD.

TabletteEcranCasséBoitierDVD002

.

TabletteEcranCasséBoitierDVD003

.

TabletteEcranCasséBoitierDVD005

.

TabletteEcranCasséBoitierDVD004

.

Il me reste même assez de place, pour y intégrer l’accu de 3,7 V en 5000 mAh. Si besoin !

TabletteEcranCasséBoitierDVD007

 

Projet finalisé, dans son habit … porte des étoiles.

Tablette EcranCasséBoîtierDVDFinaliséAvant

.

Tablette EcranCasséBoîtierDVDFinaliséDos

 

C’est fait !

 

20 May 2016 at 8:26 am

Réparer et modifier le connecteur d’alimentation et le bouton Power d’une tablette, c’est toujours possible ! No Comments

Ah ! Les enfants et les tablettes. Plus la tablette est grande, plus elle a de chance de finir sur le sol et de se briser.

Dans cette démonstration ci-dessous, je vais simplement vous montrer les modifications effectuées et le résultat avec des photos.

Tout est réparable, mais ce qui bloque souvent, c’est de trouver une personne ou une entreprise compétente pour cela. Mais ce n’est pas tout, car ce qui pose le plus de problème, c’est surtout le coût d’une telle opération en France !

On devrait prendre modèle sur les pays émergents du continent africain, qui regorgent de solutions pour notre avenir !

Ils sont d’ailleurs bien plus en avance que les Pays Européens … dans beaucoup de domaines.

 

Les photos de mes bidouilles, ci-dessous. Ce n’est pas terrible, mais ça fonctionne !

J’aurai pu, dans mon cas, utiliser les boutons Vol+ et Vol- qui n’ont aucune utilité, car sous Android 4.2 les boutons sont présents dans l’interface d’Android en bas, mais j’y ai préféré un nouveau bouton avec le câble et tous les éléments de récupération.

Tablette réparation Bouton Power01

.

Tablette réparation Bouton Power02

Bon, je suis d’accord, c’est très moche, mais le but c’est que cela fonctionne !

Le fait est que j’ai dû démonter cette tablette plus de 20 fois pour la réparer… et au bout d’un moment la platine est vraiment limite au niveau des connecteurs.

Pour le connecteur d’alimentation, j’utilise un câble USB de récupération et cela me permet actuellement d’utiliser le chargeur d’origine et les autres chargeurs USB …

eZeeTab1001CâblesUSB

.

Tablette réparation Alimentation via CâbleUSB

Cette tablette est une Storex eZee’Tab 1001, qui fonctionne toujours !

eZeeTab1001Démarrage04

.

 

eZeeTab1001Démarrage03

L’écran a résisté à une multitude de chute.

 

Ma solution est bonne pour la planète !

 

 

 

 

5 May 2016 at 8:40 am

Créer sa table lumineuse, à moindre coût, c’est bon pour ma planète. No Comments

Je vais vous décrire ci-dessous, les étapes de la fabrication d’une table lumineuse et cela, avec du matériel de récupération. Ensuite, je propose une amélioration de celle-ci, avec l’achat d’une plaque blanche en plexiglas.

Pour rester en accord avec mon slogan, je prouve ici, qu’utiliser tout ou partie de son matériel obsolète, pour donner une nouvelle vie, une nouvelle fonction  ou une nouvelle utilité, sur un produit que l’on possède avant de le jeter …. c’est bon pour notre planète.

Il y a plusieurs sites sur internet, qui proposent la conception d’une table lumineuse. N’hésitez pas à les visiter !

Le coût de mon projet ? Cela va de 0 € à un maximum de quelques €.

C’est ma conception d’une table lumineuse, pour rester en accord avec mes idées et mon slogan.

C’est bon pour la planète !

—– Plan du tutoriel—–

.

1- Le matériel nécessaire.

2- La préparation du matériel.

2-1 Démontage du scanner.

2-2 Démontage de ma baladeuse néon.

3- Le montage de ma première table lumineuse.

4- Amélioration de ma table lumineuse.

5- Conclusion, c’est bon pour la planète !

.

—- Début du tutoriel—-

.

ATTENTION !

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

.

1- Le matériel nécessaire.

J’énumère ci-dessous, le matériel nécessaire pour construire à moindre coût, ma table lumineuse.

J’utilise pour cela :

– Un scanner HS. (Ou, un boîtier en plastique de bricolage que l’on trouve à moins de 3 €)
– Une lampe néon pour le bricolage (qui fonctionne encore, mais que je n’utilise plus)
– Du papier aluminium ou du papier carton blanc brillant (Ex : boîte à chaussures, emballage, papier photo brillant…)

.

.

2- La préparation du matériel.

2-1 Démontage du scanner.

Vous devez supprimer l’ensemble des éléments du scanner et pour l’instant ne garder que le boîtier et la vitre.

(Je n’ai plus les photos du démontage du scanner !)

2-2 Démontage de ma baladeuse néon.

BaladeuseNéon

(Je n’ai plus les photos du démontage de la baladeuse néon !)

3- Le montage de ma première table lumineuse.

Le résultat en images, pour ma première table lumineuse …

Dans le boîtier vide de mon scanner, j’insère l’électronique de ma lampe néon de bricolage et je fixe sur le haut, le néon avec de la colle avec un pistolet à colle.

C’est largement suffisant et résistant, pour fixer l’ensemble.

 

 

TL-A02

.

Attention !

Vous ne devez pas toucher aux composants électroniques de la lampe néon, à cause des condensateurs, car l’énergie résiduelle reste présente assez longtemps !

TL-A04

Le problème lors de mon premier test, c’est la hauteur disponible entre le néon et la vitre. C’est ici que nous pouvons passer avec une lampe néon unique, d’un éclairage médiocre à un éclairage parfait.

Je récupère le papier bleu de ma lampe néon et je l’utilise pour mieux diriger la lumière du néon vers le fond du boîtier.

Si votre boîtier de récupération est plus haut, vous pouvez gérer l’écart entre le néon et la vitre pour un éclairage optimal sur toute la surface.

De plus, comme on le remarque sur l’image ci-dessous, le fond de mon  boîtier est gondolé ! C’est dommage !

TL-A03

.

J’ai ajouté du papier aluminium, sur le fond pour soi disant une meilleure diffusion de la lumière. Mais, ce n’est pas le cas !

Pour un premier essai le résultat est satisfaisant pour commencer à travailler !

TL-A01

La première feuille est utilisée comme filtre de lumière et de dispersion de celle-ci sur toute la surface. Le second calc permet de faire son travail.

4- Amélioration de ma table lumineuse.

Pour améliorer ma table lumineuse, je pourrais ajouter un second néon en bas pour une meilleure diffusion. Il est possible aussi d’acheter un ruban LED pour éclairer, mais le coût est encore élevé !

Je vais simplement acheter, une plaque blanche aux dimensions souhaitées pour une dizaine d’€, en l’intégrant à la place de la vitre de mon ancien scanner.

Je décolle délicatement la vitre du scanner. Attention c’est du verre !

Maintenant, je colle ma plaque blanche en plexiglas à la place de la vitre.

TL-B02

.

Je retire le papier aluminium que j’avais collé, lors de mon premier montage.

TL-B03

.

Je colle du papier brillant, genre papier photo, c’est  parfait pour la diffusion de la lumière.

TL-B04

Comme le fond présente une courbure, je n’épouse pas la forme du fond, mais je dépose ma feuille je la laisse tel-quel. Je la colle simplement aux 4 coins et au milieu sur les imperfections du fond.

.

Au niveau et au-dessus du néon, je retire le papier bleu courbé qui me permettait de mieux diriger la lumière vers le fond et je le remplace par du papier blanc brillant.

C’est fini !

TL-B06

5- Conclusion, c’est bon pour la planète !

Comme je l’indique dans ce tutoriel, le but premier était d’utiliser les éléments en ma possession pour commencer le projet. Ensuite, rien ne m’empêche d’améliorer le concept, en ajoutant comme dans mon cas une plaque blanche pour 10 € ou de changer le mode d’éclairage par un ruban LED.

Enjoy !

 

2 March 2016 at 6:31 am

Recharger une tablette Storex EzeeTab’1001 via le port mini USB, c’est pratique ! No Comments

Votre connecteur est encore cassé, malgré la réparation en suivant mon tutoriel, ici : https://castman.fr/seconde-vie-pour-son-materiel/comment-reparer-le-bouton-power-sur-une-tablette-ezeetab1001/

En vidéo, ici : https://castman.fr/tutoriels-sur-les-tablettes-smartphones-micro-ordinateurs-firmware-google-play-reset-wifi/procedure-a-suivre-pour-reparer-un-bouton-sur-une-tablette-en-video/
Une solution ! Une astuce ! Recharger cette tablette EzeeTab”1001 via son port mini USB, ça fonctionne !

Il est impossible de recharger cette tablette par le port USB !

En images ci-dessous.

AlimMiniUSB01

.

AlimMiniUSB02

Nous pouvons aussi utiliser un adaptateur secteur USB avec le câble mini USB, mais ici je démontre que je peux continuer à utiliser l’adaptateur secteur originel de la tablette, tout en réutilisant un produit existant, en le modifiant simplement pour l’adapter à une autre option de charge.

C’est ma contribution pour la planète !

anime (36)

24 October 2015 at 11:26 am

Réparer et réutiliser un écran PC, c’est possible ! No Comments

Dans ce tutoriel, je vais utiliser un écran ASUS de 19″, l’ASUS VW195S, qui est hors d’usage et je vais vous montrer comment le réparer pour ensuite l’utiliser comme moniteur PC, ce qui est sa fonction première ! Mais aussi comme téléviseur avec un récepteur TNT HD.

LCDASUSVW195S-01

Il serait vraiment dommage de jeter un tel écran !

—Plan du tutoriel—

1 – Caractéristiques de l’écran :

2 – Les trois pannes les plus courantes, concernant un moniteur LCD.

3 – Constat sur mon écran ASUS VW195S.

4 -Démontage pour réparation.

5 – Remontage et test avec un récepteur TNT HD.

 

—Début du tutoriel—

ATTENTION !

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

1 – Caractéristiques de l’écran :

19″

16/9

– Résolution de 1440×900

– Un temps de réponse de 5 ms

– Matrice active TFT

– Un port VGA

– Une sortie audio

Fixation murale VESA (100×100)

– PPP de 0.285 mm

– Luminosité de 300 cd/m²

– Contraste de 2000/1

2 – Les trois pannes les plus courantes, concernant un moniteur LCD.

1 – Problème de condensateur. C’est simple si le condensateur présente une boursouflure sur le dessus ou des traces foncées, il faut le changer.

2 – Problème d’inverter. C’est l’élément qui permet d’afficher l’image, sans cela vous avez un écran noir ou presque (L’inverter permet la gestion du rétroéclairage du LCD) … Mais souvent cet élément est trop couteux pour le changer (plus ou moins 100 €), solution en trouver un d’occasion, mais identique.

3 – Problème des boutons poussoirs présents sur l’écran.

Dans mon cas, c’est l’option 3, avec un défaut sur les boutons de mon écran, ASUS 19″ VW195S.

 

3 – Constat sur mon écran ASUS VW195S.

Cet écran possède un défaut de conception sur la platine des boutons de fonction du moniteur. C’est d’ailleurs les boutons eux-mêmes qui posent problème.
Deux cas :

A – Utilisation régulière du moniteur.
Si vous avez utilisé cet écran régulièrement, vous n’avez pas eu de problème pour l’échanger contre un neuf pendant votre période de garantie légale.

B – Utilisation occasionnelle.
Pour les autres qui utilisaient cet écran de manière moins constante et régulière, c’est fichu ! Car soit vous le réparez, soit comme la majorité des utilisateurs, direction la déchetterie.

C’est moins bon pour la planète ! Car le produit peut être réparé simplement.

 

4 -Démontage pour réparation :

Retirer les deux vis et ensuite faire glisser le socle du moniteur vers le bas.

Vous trouverez ensuite deux autres vis à retirer.

 

LCDASUSVW195S-02

Poursuivre le démontage, en retirant la dernière vis en bas au centre sous le manchon en caoutchouc.

 

LCDASUSVW195S-03

Déclipser le tour de l’écran pour avoir accès aux boutons. C’est une tâche fastidieuse, car vous l’aurez compris cet écran n’est pas fait pour être démonté sans laisser de trace !

LCDASUSVW195S-04

Les boutons.

LCDASUSVW195S-05

Ensuite, Appuyer légèrement sur le plastique pour retirer la platine de son emplacement.

LCDASUSVW195S-06

Quelle mauvaise idée de mettre les boutons ainsi !

Il est tout à fait normal d’avoir des problèmes par la suite avec cette conception médiocre.

Démontage de la nappe pour faciliter le travail.

LCDASUSVW195S-07

Maintenant nous allons nous attaquer aux boutons. J’ai trois boutons défectueux. Je vais les défaire lentement et consciencieusement sans rien abimer.

Dans ma situation et sachant que les boutons sont introuvables dans les magasins, je préfère commencer par réparer ceux-ci. Par la suite, si les boutons recommencent à ne plus fonctionner, je ferais un autre tutoriel pour adapter de nouveaux boutons sur la platine tout en modifiant l’emplacement de la platine sur l’écran.

Je commence par défaire le cache en métal en écartant légèrement la surface tel qu’indiqué sur la photo ci-dessous.

Attention de bien regarder le positionnement des éléments pendant le démontage.

LCDASUSVW195S-08

Le constat après démontage d’un bouton, c’est qu’il suffit souvent de retirer les éléments internes du bouton et ensuite faire le remontage et ça fonctionne !

 LCDASUSVW195S-09

Remontage du bouton en images.

Je commence, par insérer le cercle en métal au centre du bouton ouvert.

LCDASUSVW195S-10

Poser les éléments en plastique comme sur les photos ci-dessous.

LCDASUSVW195S-11

.

LCDASUSVW195S-12

Il ne reste plus qu’à fermer l’ensemble avec le dernier élément en métal, mais doucement.

LCDASUSVW195S-13

Vous devez suivre la même procédure pour les autres boutons qui sont défectueux.

5 – Remontage et test avec un récepteur TNT HD.

Remontage de l’écran.

Test de l’écran sur un PC. Ce n’est pas nécessaire car l’essai suivant suffira amplement.

Test de l’écran avec un récepteur TNT HD.

J’ajoute un convertisseur HDMI/VGA entre le récepteur et l’écran PC en VGA.

Le résultat.

LCDASUSVW195S-14

.

LCDASUSVW195S-15

C’est un bel écran, qui servira d’écran PC, mais aussi de téléviseur HD avec un récepteur HD. Il ne manque plus qu’à modifier la configuration de l’écran via le menu du moniteur PC.

Je contribue pour ma planète !

4 September 2015 at 5:37 am

Réparer un récepteur TNT, c’est possible ! No Comments

Le premier défaut sur les récepteurs TNT low cost, c’est-à-dire, ayant un prix inférieur à 35 €, ce sont les condensateurs chimiques utilisés.

C’est un constat ! Les composants sont souvent de médiocres qualités. (Obsolescence programmée ! Certainement positif dans ce cas)

Le second défaut, c’est la télécommande qui ne fonctionne plus. Pour pallier à ce problème, il suffit souvent de trouver une télécommande parmi vos appareils que vous pouvez adapter à votre récepteur TNT.

Voir l’image 3 ci-dessous, avec la télécommande originale (à droite) et une seconde télécommande (à gauche), provenant d’un lecteur de DVD d’une autre marque que j’ai adaptée dans mon cas.

 

Procédure de réparation d’un récepteur TNT.

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Symptôme.

Si vous constatez que votre récepteur TNT met plus de 30 secondes à démarrer (idem pour le voyant de fonctionnement)  ou ne démarre pas, cela provient certainement d’un condo (condensateur) défectueux.

Démontage.

TNTRepair02

.

 DCIM100MEDIA

Cerner l’élément ou les éléments défectueux.

Comment cerner l’élément défectueux ?

Dans mon cas, c’est assez simple car c’est visuel, les condensateurs chimiques présentent une boursouflure sur le dessus du composant et souvent des tâches brunâtres qui prouvent qu’ils sont défectueux.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Réparation.

 TNTRepair04

.

(Attention à la polarité + et du condensateur)

TNTRepair05

.

TNTRepair06

Test final de fonctionnement.

Remonter et tester maintenant le bon fonctionnement de votre appareil.

 

C’est cool !

Moins de déchet tout en apprenant à réparer et réutiliser ce qui peut encore fonctionner plusieurs années.

 

 Je contribue, pour ma planète !

 

4 March 2015 at 9:28 am

Donner une seconde vie à un PC d’ancienne génération, c’est possible !… 2 Comments

Donner une seconde vie à du matériel informatique de 5 à 6 ans ou plus, c’est toujours possible !

Le choix s’offre à vous, soit réinstaller un Windows XP ou Windows 7 très réactif avec de petites configurations ou un Linux comme Lubuntu 14.04 LubuntuStudio, ou comme l’exemple de Tablet-user, installer Mageia, qui comme le dit Philippe, ressemble étrangement à Mandriva.

Mageia4 KDE

Toujours dans l’idée de continuer à utiliser ou réparer ce qui peut encore fonctionner, voici un lien vers Tablet User, qui remet en fonctionnement un PC qui était sous Windows et dont le fonctionnement était poussif.

Le lien : Comment transformer un vieux PC en petite bombe : Mageia ou un autre Linux …

Depuis l’installation sous un environnement Linux, c’est le moyen de donner une seconde vie au PC vieillissant !

Le lien pour télécharger des LiveDVD,LiveCD pour tester sans installation ou en version installation sur HDD, ici :

https://www.mageia.org/fr/4/

 

(Version LiveDVD X64)

Mageia01

 

Donner une seconde vie à son matériel, c’est possible !…

 

Enjoy !

 

5 December 2014 at 10:34 am

Comment réparer le bouton power, sur une tablette EzeeTab’1001 ? 8 Comments

Première étape pour réparer un bouton sur une tablette en général, il faut passer par la phase de démontage.

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.

Faites attention aux manipulations, car je ne suis pas et ne serais jamais tenu responsable des dégâts occasionnés. Mon blog d’astuces et de conseils est là pour inciter et contribuer à moins recycler.

image4

 

Matériels requis :

Votre tablette.

Un fer à souder, 15 watts ou 30 watts maxi.

Fil de soudure avec ou sans étain.

Un multimètre.

 

Procédure à suivre.(Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)

 

Phase 1 :

Vous devez dévisser les deux vis sur la face des connecteurs de la tablette.

 

Ensuite, vous pouvez déclipser le cache arrière, en insérant votre ongle ou un objet très fin en plastique. Poursuivez le démontage en faisant ainsi le tour du cache arrière.

 

Phase 2 :

Maintenant, vous devez dévisser les vis, comme indiqué sur la photo ci-dessous.

(Attention aux fils du HP)

Retirer doucement la caméra (en haut à gauche de la photo), en tirant légèrement dessus, pour la sortir de son emplacement.

Débrancher avec précaution la grande nappe (en haut à droite de la photo) et les deux petites nappes (en bas à gauche de la photo).

Déposer un emballage antistatique sur la batterie, avant d’effectuer la manipulation qui suit.

Enfin, vous pouvez désemboîter la carte électronique et ensuite la retourner de la gauche vers la droite. (Photo ci-dessous en phase 4)

 

Phase 4 :

Avant de poursuivre, je fais une recherche visuelle de mes boutons cassés.

Ce n’est pas cool les enfants, il y en a plusieurs !

 

Le bouton Power a déjà été soudé plusieurs fois lors de mes précédents démontages. (Prochainement une astuce pour protéger les boutons)

Phase 5 :

Maintenant avant de souder, vous devez vérifier les boutons V+ et V-. Les deux masses de chaque côté du bouton aucune importance, la chose à vérifier c’est les soudures situées à l’arrière du bouton.

Mettre votre multimètre en positon “Ohm“.

En appuyant simultanément sur le bouton votre indicateur passe de la valeur “1” sur votre multimètre  la valeur “000“, c’est cool je peux réutiliser mon bouton poussoir (Switch)

Ensuite vous devez aussi vérifier l’état du circuit ou vous allez souder les boutons poussoirs.

Normalement il y a quatre emplacements de soudure pour le bouton, deux de chaque coté du bouton et deux à l’arrière.

De plus, lorsque vous insérer les boutons poussoirs dans leur position de soudure vous avez deux ergots en plastique dessous le bouton qui vous permet ainsi de bien les positionner avant soudure !

Il n’y a plus qu’à !

 

Phase 6 :

Toujours vérifier les boutons après vos soudures, et l’état de votre travail.

 

Phase 7 :

Remonter la carte électronique dans son emplacement d’origine, visser et connecter les nappes.

Avant le remontage final par la fermeture de la tablette, vous devez vérifier le bon fonctionnement des  boutons en démarrant la tablette.

 

La procédure en vidéo, ici : Procédure à suivre pour réparer un bouton sur une tablette, en vidéo.

 

Voilà c’est fini.

 

 

13 August 2014 at 12:03 pm

« Older Posts