castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Amiga Forever 8 Value Edition gratuit, mais pas pour longtemps, un deal sur Dealabs.

Amiga Forever gratuit, mais pas pour longtemps, un deal sur Dealabs.

Pour les amoureux de l’Amiga, un deal à ne pas manquer.

Je vous donne le lien vers l’Amiga Forever gratuit, mais pas pour longtemps.

L’émulateur est livré avec plusieurs ROM de l’Amiga.

Le prix de cette version est normalement de 9,95$, c’est plus précisément la version “Amiga Forever 8 Value Edition“.

Le site proposant ce deal, c’est https://www.dealabs.com

Il faut suivre les étapes et ensuite vous recevrez le lien vers le fichier Zip d’Amiga Forever et enfin la licence dans le mail.

 

Le lien : https://www.dealabs.com/bons-plans/amiga-forever-8-value-edition-pour-pc-dematerialise-1730636

 

Enjoy !

Atari 520 STf en version 1040, seconde partie, enfin il fonctionne !

Atari 520 STf en version 1040, seconde partie, enfin il fonctionne !

J’ai dû couper mon tutoriel en deux parties, car il était trop long.

Vous pouvez lire la première partie, ici :

Atari 520 STf en version 1040, première partie, enfin il démarre !

 

Dans cette seconde partie, je poursuis mes investigations pour résoudre les problèmes rencontrés, avec mon premier Atari 520 STf qui possède réellement une carte mère 1040 STf.

Petit récapitulatif de ce qui m’empêche d’avancer.

1– L’affichage du bureau sans les icônes,

2– Le lecteur de disquette qui bousille mes disquettes, en effectuant le formatage depuis l’Atari.

3– Les fichiers qui ne s’affichent pas, lorsque j’insère et ouvre une fenêtre pour lire une disquette. Impossible de lancer un programme, puisque c’est vierge !

4– Pour finir, le problème avec la souris.

Dans le même temps, je m’occupe de mon second Atari 520 STf, qui est en version 1040 STf via l’ajout de RAM.

Lire la suite… “Atari 520 STf en version 1040, seconde partie, enfin il fonctionne !”

Atari 520 STf en version 1040, première partie, enfin il démarre !

Atari 520 STf en version 1040, première partie, enfin il démarre !

 

Mon premier Atari 520 STf.

Il m’a donné du fil à retorde, celui-là !

Je possède deux Atari 520 STf, mais ils ont 1 Go de RAM. Pour le premier c’est une carte mère Atari 1040 STf Atari C070523-001 Rev B“, puisque la mémoire RAM est soudée d’origine, pour l’autre via l’ajout de composants avec des supports 16 pins et les RAM. Mais il manque les condos filtres (condensateur céramique monolithique), pour protéger les RAM.

Dans mes prochains tutoriels, je parlerai des deux ATARI STf en même temps pour avancer plus rapidement et pour simplifier la tâche.

Le tutoriel a été long à faire, car pendant son écriture, je poursuivais mes investigations, pour réparer et rendre 100% opérationnel mon premier Atari 520 STf avec une carte mère de 1040 STf.

Plusieurs problèmes à résoudre et une panne aléatoire avec le lecteur de disquette, celui d’origine fonctionne mal, j’ai donc dû créer, enfin plutôt modifier un lecteur de PC pour le rendre compatible avec l’Atari, c’est-à-dire le rendre fonctionnel avec les premiers ordinateurs ??? Oui c’est ça, un “XT“, alors que le lecteur de disquette 1,44 de PC est quasiment toujours au format “AT” de nos jours.

 

Mon histoire avec le premier Atari 520 STf en version 1040.

J’ai déniché pour 3 €, enfin j’ai oublié la somme exacte, ou 5 € chez Emmaüs, merci à cette communauté pour le travail de recyclage, permettant de créer moins de déchets, puisque réutiliser c’est protéger notre planète.

J’ai donc trouvé, un Atari 520 STf, avec le câble d’alimentation, pas de disquettes et pas de câble vidéo.

Il est donc impossible pour l’instant, de connaître son état de fonctionnement !

Lire la suite… “Atari 520 STf en version 1040, première partie, enfin il démarre !”

The new Amiga A500++, j’adore !

Le nouvel Amiga A500++, j’adore !

Je ne pouvais pas, ne pas en parler, car c’est un sujet qui m’intéresse.

Pour les aficionados de l’Amiga, j’ai trouvé un projet super intéressent sur le net.

C’est un projet avec une nouvelle carte mère d’Amiga 500 en version améliorée.

La carte mère est une A500++ créée en 2019.

Lire la suite… “The new Amiga A500++, j’adore !”

Amstrad CPC 464, réparation du lecteur cassette.

Amstrad CPC 464, réparation du lecteur cassette.

Ici, le problème vient du module qui commande la touche du lecteur cassette, en appuyant sur la touche “PAUSE“.

Je vais donc devoir démonter le lecteur, déjà pour changer la courroie du lecteur et par là même, la courroie du compteur, car elle est trop distendue “lâche”.

Enfin, je m’occuperai de l’élément en plastique qui pose problème pour la commande de la touche “PAUSE” du lecteur, que je nomme leTruc“.

Sans oublier un petit nettoyage de l’ensemble.

Pour finir, je testerai le lecteur avec des cassettes.

 

C’est parti !

Réparation du “Truc” pour le bouton “PAUSE”.

Lors du démontage de l’Amstrad CPC 464, pour effectuer le nettoyage et la réparation, lire le tutoriel suivant : Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance ! ,je m’occupe en même temps du lecteur cassette.

Le “Truc“, c’est un petit élément en plastique blanc qui commande la pause de la lecture d’une cassette.

Lire la suite… “Amstrad CPC 464, réparation du lecteur cassette.”

Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance !

Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance !

 

J’ai enfin mis la main sur un CPC 464 Amstrad, oui, une version ressemblant à celui de mon enfance.

C’est cool !

Premier constat, lorsque je l’ai récupéré, je l’ai testé bien sûr, pour être certain qu’il fonctionne.

C’est le cas.

Mon avis, sur cet ordinateur vintage, c’est qu’il est parfait.

Je ne pense pas avoir de surprise au démontage.

En plus, il ressemble à mon premier ordinateur personnel, comme je l’indique dans le titre et dans cet article, ici :

Mon histoire avec mon premier ordinateur personnel, l’Amstrad CPC 464 avec lecteur de disquette et imprimante DMP2160.

Je commence par le déballage.

Lire la suite… “Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance !”

Atari 520 STf en version 1040, est-ce qu’il fonctionne ?

Atari 520 STf en version 1040, est-ce qu’il fonctionne ?

Au début.

Ne trouvant rien ou à un prix correct pour réparer mon Atari 520 STf, ayant une carte mère révision “REV.B” qui semble être une 1040 STf avecc une RAM de 1024 Ko et malgré mes tentatives pour faire revivre l’Amiga, réparation de la carte mère avec le changement de plusieurs condensateurs, les soudures…., le test de l’alimentation interne qui fonctionne parfaitement et avec une autre alimentation de PC, nettoyage et test du lecteur de disquette.

Ensuite, je suis passé aux tests de la RAM, mais ici, sans changer les composants, c’est impossible d’avoir un réel retour.

Enfin pour finir, ce qui me pose un réel problème actuellement, concerne les 6 chips TOS ROM.

Je pense que les chips sont HS ou effacées, avec le temps (Plus de 30 ans…)

Lire la suite… “Atari 520 STf en version 1040, est-ce qu’il fonctionne ?”

Amiga 500, créer des disquettes Amiga depuis un PC sous Windows 10 vers l’Amiga.

Un nouveau tutoriel sur l’Amiga 500.

Ce tutoriel fait suite au démontage/nettoyage/réparation et le test de fonctionnement de mon Amiga 500, ici :  – Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.

Celui-ci concernera essentiellement, le moyen utilisé pour connecter un ordinateur de bureau ou une tablette PC sous Windows 10 et l’Amiga pour créer des disquettes Amiga avec des images ADF, depuis le PC Windows vers l’Amiga 500 en utilisant un câble série Null-modem.

Le moyen utilisé, c’est donc un câble série DB9/DB9 + un adaptateur DB9/DB25 pour la compatibilité avec le connecteur série de l’Amiga, mais aussi l’utilisation d’un convertisseur USB To Série, dans un autre exemple.

Dans le premier cas, le tutoriel vidéo traitera d’un ordinateur de bureau sous Windows 10, possédant un port série (com1 dans mon cas), qui utilisera un câble série Null-modem DB9/DB9 + adaptateur DB9/DB25 pour le port série de l’Amiga.

Dans le second cas, dans la seconde partie du tutoriel vidéo, je vais utiliser une tablette PC sous Windows 10, qui ne possède pas de port série. Pour réussir la manipulation, je vais prendre un convertisseur USB to Sérial (RS232) et un câble série DB9/DB9 + adaptateur DB9/DB25 pour réussir à me connecter à l’Amiga 500.

Sans le fameux tutoriel présent sur le forum https://forum.system-cfg.com, plus précisément le tutoriel suivant : https://forum.system-cfg.com/viewtopic.php?t=1868#p27990  je n’aurai jamais réussi la manœuvre.

Lire la suite… “Amiga 500, créer des disquettes Amiga depuis un PC sous Windows 10 vers l’Amiga.”

Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.

Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.

Enfin, je vais passer au démontage de l’Amiga 500, déjà pour faire un constat de son état interne, c’est-à-dire, carte mère et composants, surtout les condensateurs et l’état du circuit.

Je ferai aussi un nettoyage méticuleux du lecteur de disquette.

Je m’occuperai aussi des soudures sur toute la connectique.

Le plus difficile sera de supprimer la rouille sur la protection métallique de l’Amiga 500.

Après cela, j’espère que mon Amiga démarrera toujours, c’est une interrogation et la certitude n’est pas de mise, pour un ordinateur vintage de 25 à plus de 30 ans.

Pourtant, c’est du costaud !

 

Je commence.

Lire la suite… “Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.”

Amiga 500, réparation du bloc d’alimentation.

Après avoir réussi à démarrer mon Amiga 500 avec une alimentation ATX de PC, la procédure est disponible ici :

Amiga 500, démarrage avec une alimentation ATX de PC, ça fonctionne !

 

Je vais m’occupe de l’alimentation d’origine de l’Amiga 500, oui le gros bloc moche, je vais tenter de réparer cette alim.

 

Pour commencer, je teste avec mon ami le multimètre, les éléments qui la composent.

Je détecte deux résistances qui sont HS. Je cherche dans mon stock des correspondances.

Voilà le résultat, après changement.

Oh, non,  mon alimentation ne démarre toujours pas.

Lire la suite… “Amiga 500, réparation du bloc d’alimentation.”