castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Amstrad CPC 464, réparation du lecteur cassette.

Amstrad CPC 464, réparation du lecteur cassette.

Ici, le problème vient du module qui commande la touche du lecteur cassette, en appuyant sur la touche “PAUSE“.

Je vais donc devoir démonter le lecteur, déjà pour changer la courroie du lecteur et par là même, la courroie du compteur, car elle est trop distendue “lâche”.

Enfin, je m’occuperai de l’élément en plastique qui pose problème pour la commande de la touche “PAUSE” du lecteur, que je nomme leTruc“.

Sans oublier un petit nettoyage de l’ensemble.

Pour finir, je testerai le lecteur avec des cassettes.

 

C’est parti !

Réparation du “Truc” pour le bouton “PAUSE”.

Lors du démontage de l’Amstrad CPC 464, pour effectuer le nettoyage et la réparation, lire le tutoriel suivant : Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance ! ,je m’occupe en même temps du lecteur cassette.

Le “Truc“, c’est un petit élément en plastique blanc qui commande la pause de la lecture d’une cassette.

Lire la suite… “Amstrad CPC 464, réparation du lecteur cassette.”

Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance !

Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance !

 

J’ai enfin mis la main sur un CPC 464 Amstrad, oui, une version ressemblant à celui de mon enfance.

C’est cool !

Premier constat, lorsque je l’ai récupéré, je l’ai testé bien sûr, pour être certain qu’il fonctionne.

C’est le cas.

Mon avis, sur cet ordinateur vintage, c’est qu’il est parfait.

Je ne pense pas avoir de surprise au démontage.

En plus, il ressemble à mon premier ordinateur personnel, comme je l’indique dans le titre et dans cet article, ici :

Mon histoire avec mon premier ordinateur personnel, l’Amstrad CPC 464 avec lecteur de disquette et imprimante DMP2160.

Je commence par le déballage.

Lire la suite… “Amstrad CPC 464, démontage et remise en état, enfin l’ordinateur de mon enfance !”

Atari 520 STf en version 1040, est-ce qu’il fonctionne ?

Atari 520 STf en version 1040, est-ce qu’il fonctionne ?

Au début.

Ne trouvant rien ou à un prix correct pour réparer mon Atari 520 STf, ayant une carte mère révision “REV.B” qui semble être une 1040 STf avecc une RAM de 1024 Ko et malgré mes tentatives pour faire revivre l’Amiga, réparation de la carte mère avec le changement de plusieurs condensateurs, les soudures…., le test de l’alimentation interne qui fonctionne parfaitement et avec une autre alimentation de PC, nettoyage et test du lecteur de disquette.

Ensuite, je suis passé aux tests de la RAM, mais ici, sans changer les composants, c’est impossible d’avoir un réel retour.

Enfin pour finir, ce qui me pose un réel problème actuellement, concerne les 6 chips TOS ROM.

Je pense que les chips sont HS ou effacées, avec le temps (Plus de 30 ans…)

Lire la suite… “Atari 520 STf en version 1040, est-ce qu’il fonctionne ?”

Amiga 500, créer des disquettes Amiga depuis un PC sous Windows 10 vers l’Amiga.

Un nouveau tutoriel sur l’Amiga 500.

Ce tutoriel fait suite au démontage/nettoyage/réparation et le test de fonctionnement de mon Amiga 500, ici :  – Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.

Celui-ci concernera essentiellement, le moyen utilisé pour connecter un ordinateur de bureau ou une tablette PC sous Windows 10 et l’Amiga pour créer des disquettes Amiga avec des images ADF, depuis le PC Windows vers l’Amiga 500 en utilisant un câble série Null-modem.

Le moyen utilisé, c’est donc un câble série DB9/DB9 + un adaptateur DB9/DB25 pour la compatibilité avec le connecteur série de l’Amiga, mais aussi l’utilisation d’un convertisseur USB To Série, dans un autre exemple.

Dans le premier cas, le tutoriel vidéo traitera d’un ordinateur de bureau sous Windows 10, possédant un port série (com1 dans mon cas), qui utilisera un câble série Null-modem DB9/DB9 + adaptateur DB9/DB25 pour le port série de l’Amiga.

Dans le second cas, dans la seconde partie du tutoriel vidéo, je vais utiliser une tablette PC sous Windows 10, qui ne possède pas de port série. Pour réussir la manipulation, je vais prendre un convertisseur USB to Sérial (RS232) et un câble série DB9/DB9 + adaptateur DB9/DB25 pour réussir à me connecter à l’Amiga 500.

Sans le fameux tutoriel présent sur le forum https://forum.system-cfg.com, plus précisément le tutoriel suivant : https://forum.system-cfg.com/viewtopic.php?t=1868#p27990  je n’aurai jamais réussi la manœuvre.

Lire la suite… “Amiga 500, créer des disquettes Amiga depuis un PC sous Windows 10 vers l’Amiga.”

Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.

Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.

Enfin, je vais passer au démontage de l’Amiga 500, déjà pour faire un constat de son état interne, c’est-à-dire, carte mère et composants, surtout les condensateurs et l’état du circuit.

Je ferai aussi un nettoyage méticuleux du lecteur de disquette.

Je m’occuperai aussi des soudures sur toute la connectique.

Le plus difficile sera de supprimer la rouille sur la protection métallique de l’Amiga 500.

Après cela, j’espère que mon Amiga démarrera toujours, c’est une interrogation et la certitude n’est pas de mise, pour un ordinateur vintage de 25 à plus de 30 ans.

Pourtant, c’est du costaud !

 

Je commence.

Lire la suite… “Amiga 500, démontage, nettoyage et réparation.”

Amiga 500, réparation du bloc d’alimentation.

Après avoir réussi à démarrer mon Amiga 500 avec une alimentation ATX de PC, la procédure est disponible ici :

Amiga 500, démarrage avec une alimentation ATX de PC, ça fonctionne !

 

Je vais m’occupe de l’alimentation d’origine de l’Amiga 500, oui le gros bloc moche, je vais tenter de réparer cette alim.

 

Pour commencer, je teste avec mon ami le multimètre, les éléments qui la composent.

Je détecte deux résistances qui sont HS. Je cherche dans mon stock des correspondances.

Voilà le résultat, après changement.

Oh, non,  mon alimentation ne démarre toujours pas.

Lire la suite… “Amiga 500, réparation du bloc d’alimentation.”

Amiga 500, démarrage avec une alimentation ATX de PC, ça fonctionne !

Je viens de récupérer un Amiga 500, mais le problème, c’est qu’il ne démarre pas.

Le lot complet.

De plus, les disquettes sont en mauvais état.

La rouille a déjà attaqué la coque de protection en métal, qui sert de protection, dans les deux sens du terme.

Idem pour les connecteurs, la remise en état sera longue.

 

Amiga 500, le réveil est douloureux !

J’ai voulu tenter un démarrage de l’Amiga 500 avec son alimentation, mais rien, l’écran reste noir !

Les boutons sur l’Amiga, ne s’allument pas.

 

J’ai deux options :

1, c’est un problème avec la carte mère de l’Amiga 500.

2, c’est le bloc d’alimentation qui est en panne.

Lire la suite… “Amiga 500, démarrage avec une alimentation ATX de PC, ça fonctionne !”

Amstrad CPC 6128, démontage et réparation. Ouf, il fonctionne toujours !

Le tutoriel précédent, concerne l’installation d’un lecteur de disquette 3.5″ de PC sur le CPC 6128. C’est seulement maintenant, que je passe au démontage du CPC 6128, par sécurité.

Lien du précédent tutoriel, ici : – Amstrad CPC 6128, avec un lecteur de disquette 3.5″ de PC.

Lien vers la page du Retrogaming, ici : https://castman.fr/wordpress/retrogaming/

 

Dans cette partie, je vais ouvrir la bête et nettoyer l’extérieur, mais aussi l’intérieur (carte-mère recto-verso).

Ensuite, je vais réparer ce qui pose problème et enfin, je m’occuperai du lecteur de disquette 3″ intégré, avec certainement un changement de courroie à effectuer.

 

C’est parti !

Lire la suite… “Amstrad CPC 6128, démontage et réparation. Ouf, il fonctionne toujours !”

Amstrad CPC 6128, avec un lecteur de disquette 3.5″ de PC.

C’est pas bien !

J’ai travaillé sur 4 machines en même temps, un CPC 464 Schneider, un CPC 6128, un AMIGA 500 et un Atari STf en panne, sans oublier les émulateurs sur PC (+ d’autres projets en cours). Ce qui rend la tâche extrêmement difficile pour créer les tutoriels, mais j’y arrive. C’est la frénésie de faire fonctionner des ordinateurs de 25 à plus de 30 ans.

Pour le CPC 464  Amstrad, il attendra la fin des autres tutoriels. Je vais faire cela, avec méthodologie, ce que je sais faire !

 

Mon petit coup de gueule !

Un petit mot pour les vendeurs sur les sites de vente en ligne .

Est-ce un mauvais endroit pour acheter, peut-être et même certainement, car entre un vendeur qui n’a pas de parole, surtout lorsque la transaction est quasi finalisée (Je ne donnerai pas vos noms, car vous n’en valez pas la peine et même pas un article coup de gueule !).

Merci aux personnes qui ont de la fermeté, sans revenir sur une parole donnée, c’est important.

Une petite citationL’amour est plus précieux que la vie ; l’honneur plus que l’argent : Mais plus précieux que tous deux, la parole donnée“. Edmund Spenser

De plus, les autres qui font de la surenchère sur un site, pour ensuite faire de la revente sur des sites d’enchères, avec des produits qui n’ont réellement pas de valeur (pour un produit en mauvais état et fabriqué à des millions d’exemplaires dans le monde !), c’est dommage, car vous aidez les collectionneurs, mais certainement pas la personne qui aurait pu tenter d’utiliser un ordinateur vintage !

Mon avis personnel.

Un CPC à 150 € et +, et des Amiga à plus de 200 €, c’est d’un ridicule ! Sauf, s’il est exceptionnel et livré avec des extensions de toutes sortes et donc dans un parfait état de conservation, même après 30 ans, ce qui est rare et même très rare !

Je sais, c’est ce qui fait notre économie actuelle, mais je n’y adhère pas.

Les vides-grenier, c’est plus simple…

 

 

Bon stop !

Dans ce nouveau tutoriel, j’adapte sur un CPC 6128, un lecteur de disquette 3.5″, sans dénaturer la machine vintage de 30 ans.

Je l’aime mon grand-père ordinateur personnel couleur avec 128 K de mémoire et son super processeur Z80….

Avant de démonter et réparer mon CPC 6128, je préfère poursuivre ma démarche et tester avec un lecteur externe, pour éviter un éventuel Blackout de la machine. (J’ai déjà dit ça, je me répète !)

J’en arrive à ce qui m’intéresse de partager avec vous, l’installation d’un lecteur 1.44 de PC.

Comme je n’arrive pas à mettre la main sur une disquette 3″,  (les âmes charitables autour de moi, ça n’existe pas !).

Surtout les surenchères sur des sites de vente…. Bye bye, c’est plus pour moi, je fais autrement….

De plus , faire un site gratuit, sans PUB, ce n’est pas évident pour avancer sans dons de matériel !

Mais je fais…

Lire la suite… “Amstrad CPC 6128, avec un lecteur de disquette 3.5″ de PC.”

CPC 464, mes tests avec le nouveau lecteur cassette, un smartphone et un lecteur MP3.

Je passe à l’étape suivante, pour “ENFINNNNNN“, tester mon lecteur de cassettes, mais comme j’ai zéro cassette Amstrad dans mon stock, je vais en créer moi-même.

L’installation du nouveau lecteur de cassettes et la finalisation de mon projet avec le CPC 464 Schneider,  c’est ici :

CPC 464 Schneider, réparation et modification avec un nouveau lecteur cassette.

 

Il me manque toujours le cache du lecteur de cassettes, alors, si vous avez !

 

Je suis fier d’avoir sauvé cet ordinateur vintage de 1984.

Ensuite, je passerai aux tests avec un smartphone et un lecteur MP3/MP4 que je m’empresse de réparer, en ajoutant une nouvelle batterie.

Pour la suite, il faut cliquer !

Lire la suite… “CPC 464, mes tests avec le nouveau lecteur cassette, un smartphone et un lecteur MP3.”