Tutoriels

castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Tablette MPW80 et MPW70, réparer et installer Windows 8.1 Bing et Windows 10 sur un stockage de 16 Go, mes solutions dans une vidéo complète.

Suite à mon tutoriel, “Comment réparer, mettre à jour Windows 8.1 et installer la MAJ Windows 10 sur un stockage de 16 Go, mes solutions.“, sur comment réparer et installer  Windows 8.1 Bing et Windows 10 sur une tablette MPW70, je procède à la création d’un nouveau tutoriel pour la version MPW80, mais cette fois-ci sous forme vidéo.

Pourquoi, ce complément ?

Simplement, car les deux tablettes semblent être presque identiques et pourtant les manipulations sont légèrement différentes, sans oublier qu’une vidéo, permet de visualiser des phases qui ne sont pas décrites dans un tutoriel.

C’est parti…

 

La vidéo :

 

 

 

Bonnes bidouilles à tous !

 

Comment réparer, mettre à jour Windows 8.1 et installer la MAJ Windows 10 sur un stockage de 16 Go, mes solutions.

Dans ce tutoriel, je vais tenter de faire encore de la place sur des espaces de 16 Go avec Windows 8.1 et Windows 10.

Mon but, est de réussir à utiliser Windows 8.1 encore un certain temps, ou bien de proposer une  alternative en installant la MAJ de Windows 10, tout en préservant notre licence.

Ce tutoriel fait suite aux deux tutoriels, dont les liens sont indiqués plus bas “Étape 3, encore des outils et des astuces pour libérer de l’espace.

C’est comme une troisième partie…

 

Plan du tutoriel

Étape 1, récupération de  la clé de licence et sauvegarde du système.

A – Il faut récupérer votre clé de licence Windows et les autres si besoin.

B – Sauvegarde du répertoire DriverStore.

C- Création d’un lecteur de récupération.

D – Le répertoire DriverStore des tablettes MPW70 et MPW80, les liens de téléchargement.

Étape 2, préparation de la tablette, avant restauration ou nouvelle installation de Windows 8.1 Bing.

A- Installation de Windows 8.1 Bing, via la restauration du système.

B- Installer Windows 8.1 normal en français ou Windows 10 via une clé USB bootable.

C- Nouvelle installation de Windows 8.1 Bing, en changeant la taille des partitions.

Étape 3, des outils et des astuces pour augmenter l’espace disponible.

Étape 4, installation de la MAJ de Windows 10.

Méthode 1, depuis Windows sur la tablette, en téléchargeant la MAJ de Windows 10.

Méthode 2, depuis une clé USB avec un Windows 10 32/64bits.

5-  Sauvegarder la nouvelle clé de licence Windows 10.

6- Réflexion sur les prochaines mises à jour de Windows 10.

7- Conclusion.

 

—  Début du tutoriel

 

 

Le constat, sur des tablettes de 16 Go de stockage.

    

Soit vous avez une partition de 14 Go pour Windows, soit vous avez deux partitions, avec la première, celle de Windows de 8 à 9 Go et la seconde de 4 à 5 Go, c’est la partition de récupération du système.

Avant d’avancer dans le tutoriel, il faut toujours récupérer sa clé de licence Windows 8.1 ou Windows 10, même si elle est inscrite dans le Bios UEFI.

Ensuite, lorsque cela est encore possible, de lancer la procédure pour “Créer un disque de récupération“.

Il faut bien comprendre, que même si je reste sur Windows 8.1 Bing, l’espace libre ne cesse de diminuer après les dernières mises à jour du système, je viens d’en faire l’expérience avec la MPW80 où il me reste moins de 500 Mo d’espace de stockage.

 

Avant MAJ de la MPW80.

 

 

Mais avant de poursuivre,

Attention !

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation. Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels ou de mes astuces.

 

 

 

Étape 1, récupération de la clé de licence et sauvegarde du système.

A – Il faut récupérer votre clé de licence Windows et les autres si besoin.

En premier, il faut récupérer la clé de licence de votre version de Windows.

Pour ce faire, il suffit de télécharger et de lancer le logiciel suivant “WinAskey” depuis la machine concernée.

Lien de téléchargement, ici : http://dechily.org/files/winaskey/winaskey.exe

Faire une capture d’écran de l’ensemble des données et faire une copie de votre clé de licence dans un fichier *.txt.

 

B Sauvegarde du répertoire DriverStore.

Ensuite, il faut faire une copie du répertoire suivant “DriverStore“, pour récupérer l’ensemble de vos pilotes, en cas de problème, c’est ici :

C:\Windows\System32\DriverStore

J’ai fait une copie du répertoire sur une clé USB.

 

C- Création d’un lecteur de récupération.

Pour faire un disque de récupération, c’est simple, il suffit de taper dans la zone “Recherche” les mots suivants “Créer un lecteur de récupération“.

Une fenêtre s’affiche, vous devez laisser la case cochée pour faire une clé qui pourra démarrer et installer votre système actuel.

Insérer une clé USB de 8 Go minimum et poursuivez la procédure jusqu’à son terme.

Ma MPW70 ne démarrait plus et le système de restauration sur la deuxième partition était HS.

J’ai donc opté par la création d’un lecteur de récupération avec la seconde tablette MPW80 qui ressemble beaucoup à l’autre, mais ce qui est logique, il me manque des pilotes pour le Wifi/tactile/son/etc…

Pour ce faire, j’ai utilisé une clé USB de 8 Go ou bien un lecteur micro SD avec une micro SD de 8 Go.

Attention ! Avant cela je recharge la batterie à 100%.

Je branche la clé directement sur le port micro USB de la tablette avec un câble OTG USB/micro USB et je lance la procédure de création.

Je pose pour l’instant cette clé dans un coin, car je l’utiliserais prochainement pour la suite de mon dépannage sur la MPW70 et MPW80.

Vous pouvez aussi faire une simple clé bootable avec les outils de dépannage de Microsoft, pour cela, il faut simplement décocher la case qui fait une copie du système comme sur la photo du dessus.

Ensuite, il suffit d’utiliser une clé USB de 512 Mo ou une micro SD.

Cet outil est pratique en cas de plantage.

 

 

 

D – Le répertoire DriverStore des tablettes MPW70 et MPW80, les liens de téléchargement.

Voici ci-dessous des liens vers le répertoire DriverStore.

Attention !

Il ne faut surtout pas remplacer votre répertoire DriverStore avec celui-ci, mais de simplement chercher un pilote lorsqu’il est absent, en indiquant un chemin d’accès aux pilotes.

 

Pour la MPW70 sous Windows 8.1 Bing en 32 bits, mais les pilotes fonctionnent aussi sous Windows 10. Le lien vous le trouverez directement, ici :

https://www.youtube.com/watch?v=-nlNrFC0ONU

Vous descendez sur les commentaires et vous pouvez télécharger le fichier depuis le Cloud de Google Drive.

Un grand merci à “La Chaîne Droid“, pour m’avoir fourni le répertoire DriverStore de la MPW70.

 

Pour la MPW80 sous Windows 8.1 Bing en 32 bits, les pilotes fonctionnent aussi sous Windows 10. Le lien, ici :

https://drive.google.com/open?id=12q0Uog0_G48tvDOddHuyGstmpwsQS1uJ

 

 

Étape 2, préparation de la tablette, avant restauration ou nouvelle installation de Windows 8.1 Bing.

A- Installation de Windows 8.1 Bing, via la restauration du système.

Cet exemple concerne le cas, d’une tablette qui ne démarre plus, car si vous avez accès à Windows 8.1, vous pouvez lancer la procédure directement depuis Windows, qui lancera la procédure de récupération.

Dans mon cas, c’est impossible.

 

Avant de commencer cette procédure, veuillez bien recharger à 100% la batterie de la tablette, car ensuite, votre seul port micro SD sera utilisé par autre chose.

Dans cette partie A, vous allez garder vos partitions de 8/9 Go et 4/5 Go la partition cachée de récupération.

Pour cela, vous allez utiliser votre clé USB, votre lecteur de récupération complet avec les fichiers systèmes.

Avec cette clé, il suffit de l’insérer sur votre tablette via un adaptateur USB/micro USB OTG.

De démarrer la tablette et ….

Mince ! Comment entrer dans le Bios UEFI, pour changer l’ordre de démarrage ?

C’est simple, il vous faut, un clavier USB et une souris USB avec un HUB USB qui possède plusieurs ports USB. J’ai fait des tests avec un HUB USB sans alimentation, il arrive que cela fonctionne mal, j’ai donc préféré utiliser un HUB Alimenté en 5V via un adaptateur.

Maintenant, je peux démarrer la tablette avec un câble USB/micro USB OTG, un HUB USB alimenté ou pas, un clavier et une souris et ma clé USB qui est mon lecteur de récupération complet.

Maintenant, je démarre la tablette en appuyant sur le bouton “Power” et lorsque le voyant du claver numérique s’allume, (cette indication est utile pour faciliter l’accès au Bios UEFI) il faut appuyer sur le bouton “Echap” ou “ESC” de votre clavier pour la tablette MPW70.

C’est fait, dans le Bios UEFI ne rien modifier, sauf l’ordre de démarrage, sinon vous risquez de faire une grosse bêtise…

Vous vous déplacez dans l’onglet “Boot” et vous cliquez dans la zone en dessous de ma flèche rouge sur la première ligne.

Une fenêtre s’ouvre vous proposant plusieurs options. Vous devez choisir le non de la clé USB que vous avez insérée. Dans mon cas, c’est une clé USB Philips.

Jje clique sur mon choix et le nom de ma clé apparait sur la première ligne.

Maintenant, je me déplace sur le dernier onglet en haut sur “Save & Exit“.

Je sélectionne la première ligne “Save & Exit Setup” pour quitter le Bios en enregistrant les modifications.

Je valide par “Yes“.

C’est fait, la tablette redémarre sur la clé USB.

Enfin !

Maintenant, c’est à vous de jouer pour réinstaller Windows 8.1 Bing, dans “Restauration du système“, soit en gardant vos fichiers, ou bien l’autre option qui est celle de supprimer l’ensemble des fichiers et de repartir avec une nouvelle installation.

Attention ! Au redémarrage de la tablette, après avoir suivi la procédure de réinstallation par une nouvelle installation, surtout ne pas valider un message qui s’affiche en vous demandant de supprimer les données inscrites dans le Bios UEFI.

 

B- Installer Windows 8.1 normal en français ou Windows 10 via une clé USB bootable.

Je ne retiens pas cette procédure, qui consiste à installer une version Windows 8.1 téléchargeable depuis le site de Microsoft, sachant que la version Bing n’existe pas en téléchargement. C’est le même constat avec l’utilisation d’une image Windows 10, la licence n’est plus active.

C’est pourquoi je ne poursuis pas sur cette voie !

 

 

C- Nouvelle installation de Windows 8.1 Bing, en changeant la taille des partitions.

Cette méthode me permet de récupérer l’ensemble de l’espace disponible.

J’aurais donc, environ 14 Go de libre sur une partition. Les autres partitions sont créées automatiquement par le système de Windows.

Pour la méthode que j’utilise dans la partie précédente A- Installation de Windows 8.1 Bing, via la restauration du système.“, il m’est impossible de modifier les partitions et de supprimer la partition cachée…, car le système ne démarre pas si vous faites la moindre modification.

C’est pourquoi, j’utilise une autre méthode.

Si vous avez déjà une partition de 14 Go pour Windows, vous pouvez passer à l’étape suivante, c’est “Étape 3“.

Dans le cas contraire, c’est-à-dire, que vous avez deux partitions, une pour Windows et l’autre une partition cachée de 4 à 5Go, vous devez passer par cette étape. Sinon, il est préférable de rester sur Windows 8.1 sans rien changer, sauf poursuivre le nettoyage pour faire de la place.

Cependant, comme je l’indique plus haut en début de mon tutoriel, vous constaterez que rester sous Windows 8.1, commence à poser problème à cause de l’espace restreint de 9 Go. C’est pourquoi, il va falloir bouger pour évoluer, ou ne plus faire de MAJ et resté sur un système figé.

Il est donc obligatoire pour moi et pour sauver mes tablettes Windows, de supprimer mes partitions et de faire une nouvelle installation de Windows.

Récupération d’un fichier ISO de Windows 8.1 Bing anglais. (si vous trouvez la version en français, merci de me fournir le lien)

Le fichier ISO que je vais utiliser pour réinstaller ma tablette MPW70 et MPW80 avec un Windows 8.1 en version Bing est en anglais. Mais ce n’est pas un problème pour la mise à jour vers Windows 10, car lors de l’installation de celle-ci, je pourrais choisir ma langue.

De plus, ce qui est important, ma licence reste valide.

Lien de téléchargement de l”ISO Windows 8.1 Bing en anglais, ici :

https://www.trucnet.com/windows-8-1-avec-bing-x32-bits5517/

 

Ensuite, graver le fichier ISO avec l’outil suivant : https://rufus.akeo.ie/

Lien direct pour le téléchargement en version portable de Rufus, ici : https://rufus.akeo.ie/downloads/rufus-2.18p.exe

L’outil est pratique, car je peux créer une clé USB bootable, depuis une PC sous Windows sous une machine avec un bios standard ou avec un bios UEFI.

Insérer votre clé USB Vierge de 8 Go minimum.

Lancer Rufus, en version portable, c’est-à-dire qu’il fonctionne sans installation.

Rufus, trouve votre clé USB, mais veuillez vérifier que c’est la bonne.

Cliquer sur l’icône sur la ligne “Créer un disque de démarrage“, puis rechercher le fichier ISO que vous avez téléchargé précédemment pour Windows 8.1 Bing en anglais.

Sur la même ligne, choisir  “Image ISO“.

Vous devez cliquer sur “Démarrer“, pour lancer la procédure.

C’est fait.

Installation de Windows 8.1 Bing en version anglaise depuis la clé USB.

J’insère la clé sur la tablette MPW70 ou MPW80, je démarre la tablette en appuyant sur la touche Power….

Je fais une copie de la partie “A- Installation de Windows 8.1 Bing, via la restauration du système. car c’est la même procédure.

Avant de commencer cette procédure, veuillez bien recharger complétement la batterie de la tablette (batterie chargée à 100%). car ensuite votre seul port micro SD sera utilisé par autre chose.

Dans cette partie C, vous allez supprimer les partitions de 8/9 Go et 4/5 Go la partition cachée de récupération.

Il faut, votre clé USB avec Windows 8.1 Bing anglais, un clavier USB et une souris USB avec un HUB USB qui possède plusieurs ports USB.

J’ai fait des tests avec un HUB USB sans alimentation, cependant il arrive que cela fonctionne mal, j’ai donc préféré utiliser un HUB USB Alimenté en 5V via un adaptateur.

Maintenant, je peux démarrer la tablette avec un câble USB/micro USB OTG, un HUB USB alimenté ou pas, un clavier et une souris et ma clé USB qui est mon Windows 8.1 Bing anglais.

Maintenant, je démarre la tablette en appuyant sur le bouton Power de la tablette et lorsque le voyant du claver numérique s’allume, (cette indication est utile pour facilité l’accès au Bios UEFI).

Il faut appuyer sur le bouton “Echap” ou “ESC” de votre clavier pour la tablette MPW70.

Dans le Bios UEFI, un conseil, ne rien modifier sauf l’ordre de démarrage, sinon vous risquez de faire une grosse bêtise…

Vous allez dans l’onglet “Boot” et vous cliquez dans la zone en dessous de ma flèche rouge sur la première ligne.

Une fenêtre s’ouvre vous proposant plusieurs options.

Vous devez choisir le nom de la clé USB que vous avez insérée.

Dans mon cas, c’est une clé USB Philips.

Je clique sur mon choix et le nom de ma clé apparaît sur la première ligne.

Maintenant, je me déplace sur le dernier onglet en haut sur “Save & Exit“.

Je sélectionne la première ligne “Save & Exit Setup” pour quitter le Bios en enregistrant les modifications.

Je valide par “Yes“. C’est fait, la tablette redémarre depuis la clé USB.

 

 

La suite, maintenant.

Maintenant que la tablette démarre sur l’installation de Windows 8.1 Bing anglais, j’arrive rapidement au menu de Windows. Depuis le menu, je sélectionne l’option qui fait une réinstallation de la tablette en supprimant les partitions.

Lors de la sélection du disque d’installation, je reste sur la 16 Go qui possède plusieurs partitions, une de 100 Mo, 300 Mo, 9 Go, enfin la 5 Go.

Je supprime l’ensemble des partitions.

Maintenant, il suffit de valider en bas, car l’installateur de Windows va créer toutes les partitions nécessaires.

Attention ! Au cours du redémarrage, vous ne devez surtout ne pas valider un message qui s’affiche en vous demandant de supprimer les données inscrites dans le Bios UEFI.

Windows s’installe.

Lorsque c’est fini, il faudra récupérer les pilotes manquants.

Pour ce faire, il faut aller dans “Gestionnaire de périphériques” et utiliser votre sauvegarde du répertoire DriverStore, ou bien celui présent dans ce tutoriel.

 

 

 

 

C’est fait.

Vous pouvez activer le Wifi et mettre à jour cette version de Windows 8.1 Bing anglais.

Pour le choix de la langue, j’ai fait des tests, mais ce n’est pas concluant, car je n’ai pas effectué l’ensemble des mises à jour.

De toute façon, ce n’est pas ce qui m’importe pour l’instant.

Je constate que la licence Windows 8.1 Bing est active, c’est cool !

Je vais pouvoir passer à la suite en testant l’installation de Windows 10 sur cette tablette dans l’étape 4.

 

 

Étape 3, des outils et des astuces pour augmenter l’espace disponible.

Vous trouverez ci-dessous, les liens, vers mes deux tutoriels, pour libérer de l’espace de stockage, sur des tablettes de 16 à 32 Go.

Premier tutoriel, ici :

Des solutions, pour libérer de l’espace de stockage sur 16 ou 32 Go, première partie.

Second tutoriel, ici :

Des solutions, pour libérer de l’espace de stockage sur 16 Go, deuxième partie.

 

 

 

Étape 4, installation de la MAJ de Windows 10.

 

Méthode 1, depuis Windows sur la tablette, en téléchargeant la MAJ de Windows 10.

Si vous avez suivi les étapes pour libérer de l’espace de stockage dans la partie “Étape 3, des outils et des astuces pour augmenter l’espace disponible.“, vous avez donc, environ 8 à 8,5 Go d’espace libre sur les 14 Go.

Vous pouvez lancer la procédure depuis Windows 8.1 Bing en anglais.

 

Dans mon cas, je suis passé à l’autre solution, dans la “Méthode 2”, décrite ci-dessous.

 

 

Méthode 2, depuis une clé USB avec un Windows 10 32/64bits.

La méthode la plus simple pour installer la MAJ vers Windows 10 sur cette tablette, c’est de le faire depuis une clé USB.

Pour cela, vous devez créer un disque Windows 10 famille (home) avec la dernière build en version 32 bits.

Moi, j’utilise celle de mes machines sous Windows, c’est une clé Windows 10 et Windows 10 Pro en version 32 et 64 bits sur la même clé…

Depuis un PC sous Windows 10, je lance l’outil “MediaCreationTool.exe“.

Vous pouvez le trouver ici :  https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10

Lorsque vous avez fait cela, il suffit de recharger la tablette (Batterie à 100 %), ensuite d’insérer votre clé Windows 10 sur un adaptateur USB/micro USB OTG et de l’insérer sur la tablette, qui est en fonctionnement sous Windows 8.1 Bing anglais.

Si la clé ne démarra pas automatiquement, lancer le fichier “Setup” depuis la clé USB.

Une fenêtre s’ouvre, pour lancer l’installation de la MAJ vers Windows 10.

 

Constat avant installation : il me reste 6,24 Go de libre avant la procédure, car j’avais fait le test en partie 4, Méthode 1″ , ce qui a pour conséquence la réduction de mon espace.

Mais ce n’est pas grave, car avec cette procédure, Windows ne réclame que 4 à 4,5 Go de libre pour poursuivre.

Dans ma situation, je dois changer de langue car je suis sur Windows 8.1 Bing anglais.

Je vais donc choisir de ne rien garder, pendant la procédure d’installation.

Poursuite de la MAJ vers Windows 10.

 

Résultat après la mise à jour vers Windows 10, ma licence est active.

 

C’est parfait !

L’espace libre, après l’installation de Windows 10.

 

Windows est réactif, même avec seulement 1 Go de RAM.

 

5- Sauvegarder la nouvelle clé de licence Windows 10.

Maintenant que Windows 10 est installé sur votre tablette, il faut penser à faire une sauvegarde de votre clé de licence.

Pour cela, il suffit de télécharger et de lancer le logiciel suivant “WinAskey” depuis la machine concernée.

Lien de téléchargement, ici : http://dechily.org/files/winaskey/winaskey.exe

Faire une capture d’écran de l’ensemble des données et faire une copie de votre clé de licence Windows 10 vers un fichier *.txt.

C’est important !

 

6- Réflexion sur les prochaines mises à jour de Windows 10.

Sur une tablette ayant 16 Go de stockage, vous n’aurez pas le choix, car pour l’instant, les outils disponibles (Partitionnement/étendre des disques….) ne sont toujours pas disponibles.

De plus, l’espace libre sur votre tablette de 16 Go de stockage, ne vous permettra pas de faire une mise à jour vers une nouvelle version de Windows 10, car l’espace est insuffisant pour procéder.

Mon exemple, il me reste 2,5 Go de libre sur un espace de 16 Go, pour faire cela, mais même en suivant toutes mes astuces et solutions, le restant n’est pas viable dans ce cas.

C’est pourquoi, il ne reste qu’un seul choix, celui de faire une clé USB avec la dernière build de Microsoft et d’ensuite de démarrer depuis la clé USB, pour faire une installation nouvelle en supprimant mes fichiers et programmes, de Windows 10 ou bien de choisir de garder mes fichiers et programmes pendant cette procédure d’installation.

 

7- Conclusion.

Les tablettes MPW70 et MPW80 fonctionnent parfaitement sous Windows 10.

Seul bémol, comme indiqué ci-dessus, cela va être la galère, encore une fois, pour faire une mise à jour importante, sachant que Microsoft en prévoit deux par an.

Pour l’essentiel et pour ceux qui sont réticents au changement, vous avez dans ce tutoriel de quoi faire si votre tablette tombe en panne de système, avec les liens vers une version de Windows 8.1 en 32 bits version anglaise, mais qui garde votre licence.

Ensuite, pour ceux qui passent le cap et installent Windows 10, vous avez les liens pour les pilotes et la procédure à suivre pour effectuer une réinstallation.

Mais, ne pas oublier de faire une sauvegarde complète “Créer un lecteur de récupération“, avec la case cochée sur une clé USB de 8 Go, vous avez ainsi, votre précieux entre vos mains…

 

Bonnes bidouilles à tous !

 

PS : si j’ai le temps, je ferais une vidéo complète de cette procédure sur la MPW80, car c’est exactement la même que celle pour la MPW70, sauf pour entrer dans le Bios UEFI.

 

Des solutions, pour libérer de l’espace de stockage sur 16 Go, deuxième partie.

Je fais suite à mon premier tutoriel, disponible ici : Des solutions, pour libérer de l’espace de stockage sur 16 ou 32 Go, première partie.

 

Des méthodes et des outils pour faire de la place sous Windows 10 et Windows 8.1, mais aussi sous Windows 7.

Il concerne toujours, toute la gamme suivante :

  • les clés sous Windows 10/Android
  • Les Box TV Windows 10
  • Nano PC
  • Mini PC
  • Les mini-ordinateurs
  • Les nano-ordinateurs
  • Les tablettes hybrides 2 en 1 sous Windows 10
  • PC ultra-portable

Mais aussi, pour les ordinateurs de bureau, tour PC et PC portable, si vous n’avez pas suffisamment d’espace de stockage, SSD/HDD, cela peut aider.

 

Dans mon premier tutoriel, je m’étais arrêté à la phase 9.

Les phases développées ci-dessous, peuvent être utilisées pour continuer à libérer de l’espace, avant de passer aux phases de MAJ ou bien de réinstallation de Windows…

 

 

Phase 10. Supprimer les pilotes inactifs.

Pour ce faire, il faut ouvrir “Gestionnaire de périphériques“, ensuite cocher la case  “Afficher les périphériques cachés” dans le menu “Affichage“.

Maintenant, vous voyez des pilotes grisés qui s’affichent, alors qu’auparavant vous ne les aviez pas. Il suffit ici, dans chaque catégorie, comme par exemple dans “Appareils mobiles” de supprimer l’ensemble des périphériques grisés, en validant si disponible la désinstallation du pilote.

Pour cela, cliquer sur un élément grisé, ensuite bouton droit de la souris ou bien longuement avec le doigt sur l’écran tactile et choisir “Désinstaller l’appareil” dans la fenêtre qui s’affiche et comme je l’indique précédemment, si vous avez l’option qui s’affiche permettant la désinstallation du pilote vous le sélectionnez.

 

C’est long, mais cela permet de gagner plus d’une centaine de Mo.

 

Phase 11. Utilisation de l’outil Dism avec CMD.

Cet outil est très puissant pour réduire la taille du répertoire WinSxS et vous pourrez trouver des lignes de commandes directement sur le net, pour vous aider…

Des exemples.

Dans la fenêtre Recherche, je tape “CMD“, je l’ouvre avec clic droit en mode Administrateur.

Je tape :
Dism.exe /online /Cleanup-Image /StartComponentCleanup

Valider par la touche Entrée.

Encore une :

Dism.exe /online /Cleanup-Image /StartComponentCleanup /ResetBase

Valider par la touche Entrée.

J’avais trouvé une autre ligne sur le net, mais je n’arrive plus à mettre la main dessus, elle m’avait fait gagner plusieurs dizaines de Mo et plus.

 

Je cherche encore…

 

 

Phase 12. Nettoyage du répertoire WinSxS avec l’outil Dism++.

Mon répertoire WinSxS.

 

 

Je cherche et télécharge l’outil Dism++, en suivant ce lien, car il faut faire attention aux liens vérolés sur le net, alors c’est celui-ci :

https://www.chuyu.me/fr/index.html

Lien direct, ici :

http://cdn.chuyu.me/Dism++10.1.1000.62_5d35def1c0b5a229d59e80b03b3353e693b0c8ae.zip

Je télécharge, je décompresse et je lance l’outil Dism++.

Un guide d’utilisation est présent dans le répertoire décompressé.

Dans ma situation, j’ai coché l’ensemble des cases et j’ai lancé l’outil.

 

Résultat, je gagne encore de l’espace, dans mon répertoire WinSxS.

 

C’est cool !

 

Phase 13. Un outil de base avec Ccleaner.

Cet autre outil peut aider, c’est Ccleaner, mais je ne gagne pas grand-chose.

 

Le lien, ici :

https://www.ccleaner.com/ccleaner/download/standard

Cela peut aider pour supprimer des fichiers, des programmes et aussi de vieilles données de la base de registre.

 

Phase 14. Dernière phase avec la modification du fichier d’échange.

C’est le plus complexe, car ici, je peux gagner environ 1,7 Go.

Le résultat est aléatoire et pas forcément fonctionnel, par la suite, vous allez comprendre pourquoi dans ce qui suit !

Mon espace avant modification.

 

J’y suis presque et comme indiqué dans ma première partie, ici j’ai déjà utilisé la bidouille Hibernate en position Off.

 

Dans un premier temps, je tape dans la zone de recherche, “sysdm.cpl“. Je l’ouvre en mode administrateur avec le bouton droit de la souris…

Une fenêtre s’affiche, je clique sur l’onglet “Paramètres système avancés“, ensuite dans la zone “Performances” je clique sur “Paramètres“.

Maintenant, je clique sur l’onglet “Avancé“, puis en bas dans la zone “Mémoire Virtuelle“, je clique sur “Modifier“.

 

Je décoche “Gestion automatique du fichier d’échange pour les lecteurs“, ce qui me permet maintenant de déplacer mon fichier d’échange sur une micro SD de 4 Go, mais Windows au redémarrage, ne le valide pas en réactivant les 1700 Mo sur C:\.

Autre solution, aucun fichier d’échange, mais cela ne fonctionne pas dans mon cas, car Windows au redémarrage réaffecte les 1,7 Go de mémoire virtuelle, ou bloquera lors de l’installation de l’update vers Windows 10.

Dernière solution, en indiquant une taille minimale de 16 Mo et dans l’autre zone 16 Mo. À tester !

Mais je vous conseille 16 Mo au minimum et 500 Mo pour l’autre zone, par exemple.

 

Résultat, au redémarrage avec aucun fichier d’échange (lors de ma première tentative, Windows ne m’avait pas indiqué de problème ????), il ne me reste plus les 8.5 Go de libre, car Windows Update télécharge et installe des cochonneries sur mon disque et lors de la phase d’installation des fichiers, j’ai un message d’erreur, m’indiquant un manque d’espace mémoire virtuelle.

Pour mon dernier test, j’ai juste indiqué 16 Mo dans la zone mini et 16 Mo maxi en restant sur le disque C:\

Mon espace libre, après modification et redémarrage.

J’ai terminé ce tutoriel, pour gagner de l’espace de stockage sur du matériel possédant seulement 16 Go de stockage (Réellement 14 Go).

Mon résultat est bluffant avec plus de 8,5 Go de libre sur les 14 Go de disponible.

 

La mise à jour vers Windows 10 démarre…

Mais comme je l’indique ci-dessus, ce n’est pas la méthode la plus simple et viable pour un résultat acceptable.

Le résultat est intéressant et vous pourrez suivre dans mon prochain tutoriel, les solutions pour réussir à faire la MAJ de Windows 8.1 Bing, ou de faire évoluer votre version vers la mise à jour de Windows 10, tout en gardant votre licence active.

La solution complète, je devrais plutôt dire les solutions, vous les aurez dans mon prochain tutoriel.

 

Bonnes bidouilles à tous !

 

Des solutions, pour libérer de l’espace de stockage sur 16 ou 32 Go, première partie.

Ce mini-tutoriel, concerne le matériel en général, qui possède 16 à 32 Go d’espace de stockage, sur lequel il est impossible d’installer la dernière mise à jour de Windows 10 par manque d’espace.

C’est la première partie de mon tutoriel sur le sujet, le second tutoriel concernera essentiellement  l’installation de Windows 10 sur les tablettes MPW70 et MPW80 ayant seulement 16 Go d’espace de stockage.

Il concerne toute la gamme suivante :

  • les clés sous Windows 10/Android
  • Les Box TV Windows 10
  • Nano PC
  • Mini PC
  • Les mini-ordinateurs
  • Les nano-ordinateurs
  • Les tablettes hybrides 2 en 1 sous Windows 10
  • PC ultra-portable

Mais aussi, pour les ordinateurs de bureau, tour PC et PC portable, si vous n’avez pas suffisamment d’espace de stockage, SSD/HDD, cela peut aider.

 

Sur la Wintel CX-W8 Pro, il est difficile d’installer simplement les MAJ de Windows 10.

Il me reste 1 Go de libre sur 32 avec un Windows 64 bits.

Pour la Wintel W5 qui est sous Windows 10 32 bits, c’est moins problématique, car Windows est moins volumineux. Il me reste 6 Go de libre avant de faire mon nettoyage, en plus il ne faut pas oublier que sur les 32 Go d’espace, seulement 21 Go sont alloués à Windows, le reste et pour la partition Android.

 

 

Pour la tablette i.t.WORKS TW891, c’est une tablette Windows 10 2 en 1, l’espace de stockage de 32 Go ne pose pas de problème, car c’est un Windows 32 bits. J’ai suffisamment d’espace pour faire la MAJ.

C’est cool !

 

 

La démarche est la même pour les deux clés, Wintel CX-W8 Pro et Wintel W5, ainsi que la tablette Windows 2 en 1 i.t.WORKS TW891.

Pour ceux qui possèdent du matériel avec seulement 16 Go d’espace, j’espère qu’une des options sera viable, pour procéder à la mise à jour de Windows 10.

 

Dans mon prochain tutoriel.

Prochainement, je vais tester les solutions décrites ci-dessous, ainsi que d’autres procédures, dans un second tutoriel, sur une tablette MPMAN MPW80 qui démarre encore et sur une tablette MPMAN MPW70 qui ne démarre plus et ayant chacune 16 Go de stockage et même en deçà.

 

Mais avant de poursuivre,

Attention !

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels ou de mes astuces.

 

J’ai fait le nettoyage, mais rien n’y fait, Windows est devenu trop volumineux sur la Wintel CX-W8 Pro, mais ce que je sais, c’est que la nouvelle version a été fortement dégraissée pour fonctionner sur des machines avec 16 et 32 Go d’espace de stockage, avec certainement la compression des fichiers et la suppression des doublons concernant les drivers…

Je ne vais pas en dire plus, car je n’ai pas suffisamment d’informations sur le sujet, il faut juste retenir que Windows poursuit sa course d’amaigrissement dans les builds futures.

 

Phase 0. (obligatoire)

Il faut récupérer votre clé de licence Windows 10 et les autres si besoin.

En premier, il faut récupérer la clé de licence de votre version de Windows 10. Pour ce faire, il suffit de télécharger et de lancer le logiciel suivant “WinAskey” depuis la machine concernée.

Lien de téléchargement, ici : http://dechily.org/files/winaskey/winaskey.exe

Faire une capture d’écran de l’ensemble des données et faire une copie de votre clé de licence dans un fichier *.txt.

 

Ensuite, il faut faire une copie du répertoire suivant “DriverStore“, pour récupérer l’ensemble de vos pilotes, en cas de problème, c’est ici :

C:\Windows\System32\DriverStore

J’ai mis une copie du répertoire sur une clé USB.

 

Comment réussir à installer la nouvelle version, qui sera plus légère, c’est complexe et il faut encore que je fasse de la place.

 

Phase 1.

Pour commencer, je supprime mes programmes inutiles et ceux de Windows (Genre un jeu qui n’a rien à faire ici ! Merci Crosoft…).

Je tape dans la fenêtre “Recherche” en bas à gauche, “Ajouter et supprimer des programmes”.

Ensuite, dans “Applications et fonctionnalités”.

Dans la liste qui s’affiche, je supprime les programmes indésirables et inutiles…

Ce n’est pas fini, dans “Gérer les fonctionnalités facultatives”, je supprime par exemple “Internet Explorer 11” que je n’utilise pas car j’utilise Edge/Firefox…

La manipulation décrite ci-dessous, n’est pas nécessaire pour l’instant, vous pourrez y revenir par la suite en cas de besoin.

Enfin, il reste encore à dégraisser Windows avec “Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows”, dans Panneau de configuration/Programmes/Programmes et fonctionnalités” en bas de la liste des programmes installés.

Mais ici, attention ! 

 

Je passe à la phase suivante.

 

Phase 2.

Je supprime les vieilles installations de Windows, si elles existent toujours. (vous ne devez surtout pas le faire directement, car ce n’est pas la bonne solution)

C’est le dossier :

C:\Windows10Upgrade

Puis le dossier :

C:\Windows.old

Attention ! Il faut utiliser une méthode propre pour supprimer cela.

Pour commencer, il faut lancer votre explorateur de fichier.

Ensuite, bouton droit sur le disque C:\ et cliquer sur Propriétés. Je reste dans le premier onglet “Général”, et je clique sur “Nettoyage de disque”.

Dans la nouvelle fenêtre qui s’affiche, vous pouvez déjà poursuivre en supprimant ici dans la première zone les fichiers que vous n’utilisez pas. Mais ce n’est pas le plus important, sauf si vous avez plus de 100 ou 500 Go dans la zone du haut, dans ce cas procéder..

Ce qui m’intéresse ici, c’est la zone en bas “Nettoyer les fichiers système”, en cliquant dessus, soyez patient…. la fenêtre s’affiche après un certain laps de temps.

 

 

Dans la liste, vous pouvez cocher deux options pour libérer de la place, la première “Nettoyage de Windows Update” et la seconde plus bas dans la liste, c’est “Précédente(s) installation(s) de Windows“.

Dans mon exemple, ci-dessus, je gagne plus de 4 Go si je coche d’autres options. (Ex : Fichiers journaux de la mise à niveau de Wind…)

Etc…

Attention, la procédure est longue.

 

 

Phase 3.

Ce n’est pas encore fini. Toujours dans Propriétés du disque C:\ (c’est le disque de votre installation de Windows 10).

Je reste dans le premier onglet “Général”, et je clique sur “Nettoyage de disque”. Dans la nouvelle fenêtre qui s’affiche, je clique une nouvelle fois sur “Nettoyer les fichiers système”. La fenêtre s’affiche, soyez patient, mais maintenant je clique en haut sur “Autres options”. Je vais dans la partie du bas “Restauration du système et clichés instantanés”, et je clique sur “Nettoyer…”.

Je clique sur OK en bas, une nouvelle fenêtre apparaît et je valide en cliquant sur “Supprimer les fichiers”.

C’est fait !

(Windows ne supprime pas le dernier point de restauration, ouf !).

 

 

Ma situation, avant d’arriver à la phase suivante.

Je n’arrive toujours pas à installer la nouvelle MAJ, Windows m’informe que l’espace disponible est toujours insuffisant pour poursuivre cette procédure sur la Wintel CX-W8 Pro, pas de problème pour la Wintel W5, j’ai pu lancer l’installation de la dernière build.

J’ai modifié l’emplacement par défaut pour l’enregistrement de mes fichiers en général, vers une carte micro SD, mais ce n’est pas viable et pas suffisant. Mais, cette information peut vous aider à gagner des centaines de Mo ou plus.

 

Pour la Wintel W5, c’est bon, mais je vais encore libérer de l’espace.

 

 

 

 

Phase 4.

Je sors ma dernière carte, c’est …. Devinez ????? Suppression du mode Hibernate.

C’est quoi cette chose ?

Une définition rapide, pour comprendre, le mode Hibernate, c’est ce qui vous permet de démarrer ou d’éteindre plus rapidement votre machine, car il garde une partie des infos de démarrage du PC dans une zone du disque. Cependant, ce mode peut prendre plusieurs Go d’espace.

Pour procéder, il faut taper CMD dans la zone de recherche en bas à gauche, ensuite, clic droit de la souris sur CMD pour l’ouvrir en mode Administrateur.

Maintenant, il reste à désactiver le mode Hibernate, que vous pourrez par la suite réactiver.

Je tape :

POWERCFG/HIBERNATE off

Valider par la touche Entrée.

Sur la Wintel CX-W8 Pro.

 

Je n’ai pas encore redémarré la Wintel CX-W8 Pro, mais après redémarrage, j’ai gagné presque 3,5 Go d’espace sur un Windows 64 bits.

Sur la clé Wintel W5.

Résultat après redémarrage de la clé Wintel W5.

Constat, ici, j’ai récupéré seulement 700 Mo d’espace.

 

 

Ensuite, lorsque toutes les MAJ de Windows sont installées et que votre PC est stable, vous pouvez réactiver “Hibernate” de Windows 10.

Toujours dans CMD en mode Administrateur, vous tapez :

POWERCFG/HIBERNATE on

Valider par la touche Entrée.

Après redémarrage de votre PC, la fonction sera de nouveau opérationnelle.

 

Phase 5. (si cela ne fonctionne toujours pas)

Il existe un autre moyen, en téléchargeant la MAJ de Windows et ensuite lorsque la MAJ bloque par manque d’espace, il suffit d’insérer une clé USB vierge formatée en NTFS et enfin de poursuivre la procédure de MAJ. (surtout pas de micro SD, car Windows ne l’utilisera pas !)

Dans mon cas, cette procédure ne fonctionne pas ! Pourquoi ? Je ne sais pas, mais je suppose que cela dépend de la version “Build” qui est installée sur mon matériel, avant le démarrage de la MAJ.

 

Phase 6.

Cette option compresse des répertoires sur votre disque C:

Mais le résultat final, est-ce que cette option est viable ?

Mon résultat est décevant, je n’ai gagné que quelques Mo…

 

Phase 7. La dernière chance.

Dans cette phase, il faudra avoir du courage, car il faut procéder à une installation propre. En premier, récupérer la clé de licence de votre version de Windows 10. Pour ce faire, il suffit de télécharger et de lancer le logiciel suivant “WinAskey” depuis la machine concernée.

Lien de téléchargement, ici : http://dechily.org/files/winaskey/winaskey.exe

Faire une capture d’écran de l’ensemble des données. En plus, je vous conseille de copier votre clé de licence dans un fichier *.txt.

 

Si cela ne fonctionne toujours pas, et je pense plus particulièrement aux possesseurs de tablette/Box TV ayant seulement 16 Go d’espace de stockage, il reste à télécharger via le Net, la dernière buid de Windows 10 et ensuite de créer une clé USB bootable. Mais dans ce cas, il faudra utiliser une version Windows 10 famille en version 32 bits, car l’installation de la version 64 bits, ne passe pas sur un espace de stockage de 16 Go.

 

Phase 8. (encore une méthode pour vous aider)

Il est souvent possible, de démarrer ce genre de matériel, depuis une clé USB ou une micro SD, avec un bios UEFI. Mais, attention aux manipulations dans le Bios UEFI ! J’en ai fait l’amère expérience sur la Wintel W5, pour installer une distribution Linux sur un autre support…

Pour cela, il faut installer Windows 10 sur une clé USB ou une micro SD, et lors du démarrage de la machine , il faut appuyer sur la bonne touche permettant le choix du système d’exploitation qui démarre. (Ex : Wintel W5 avec le bouton Power et la touche Echap au démarrage…)

C’est souvent la touche F8 ou F12, selon les bios UEFI. (Ex : Wintel W5, choisir l’ordre de démarrage avec la touche F7 tout en appuyant sur le bouton Power…)

Un exemple : j’ai deux partitions sur une clé USB, l’une bootable avec l’image de Windows et l’autre vierge pour recevoir l’installation de Windows 10. Le plus difficile ici, c’est de pouvoir démarrer sur la bonne partition.

Un autre exemple : une clé USB bootable Windows 10, et une micro SD de 32 Go sur laquelle on va installer Windows 10. Encore une fois, ici, il faut connaître les options de son Bios UEFI pour procéder.

 

Mes résultats, pour la Wintel CX-W8 Pro et Wintel W5 en images.

Après l’installation de la dernière mise à jour de Windows 10 et après avoir testé le système sur ma Wintel W5 et Wintel CX-W8 Pro, je supprime une fois de plus les répertoires inutiles.

Le résultat est bluffant !

Résultat, avec la Box TV Wintel CX-W8 Pro.

Résultat, avec la clé Wintel W5.

 

Pour finir, une petite conclusion.

Ce tutoriel est maintenant terminé, j’espère qu’avec mon tutoriel, vous aurez trouvé de quoi bien bidouiller sur votre clé/tablette/mini-PC/PC portable/PC Ultra portable/ sous Windows 10, ne possédant que 16 Go ou 32 Go d’espace de stockage.

Une petite chose qui m’énerve, pourquoi il n’est toujours pas possible d’étendre l’espace interne de 16 ou 32 Go de stockage, avec une mémoire externe via le lecteur micro SD ?

Pourquoi cette fusion n’est toujours pas disponible pendant la création des partitions ou de la partition qui hébergera Windows 10 ? C’est une question que je me pose.

Ce tutoriel est valable aussi pour toutes les machines sous Windows 10, en permettant de libérer de l’espace de stockage, avec les disques/HDD/SSD…

PS : si vous avez trouvé une autre astuce ou solution, vous pouvez poster celle-ci, je n’hésiterais pas à mettre mon tutoriel à jour.

 

Prochainement la suite de ce tutoriel, dans une seconde partie, avec encore des astuces pour libérer encore de l’espace sous Windows 8.1 et Windows 10.

 

Wintel W5, le Bios et l’UEFI, en images.

Ci-dessous le Bios UEFI du Wintel W5.

Mais avant de poursuivre,

Attention !

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation.Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels ou de mes astuces.

Je vous déconseille fortement de modifier votre Bios UEFI.

Pour accéder au bios UEFI au démarrage de la clé Wintel W5, il faut appuyer sur le bouton Power pour démarrer la clé, ensuite attendre que la LED du pavé numérique s’allume sur le clavier et d’appuyer rapidement et une seule fois sur “Echap” ou “ESC” du clavier pour être dans le Bios UEFI.

 

Courte vidéo, montrant le démarrage de la clé Wintel W5, pour l’accès au Bios UEFI. (méthode simple)

 

 

 

Les pages du Bios UEFI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cours pour les autres pages …

 

 

 

Comment utiliser un lecteur graveur de DVD/HDD IDE sur une carte-mère SATA, la solution !

Je viens de faire évoluer un de mes PC avec une nouvelle carte-mère, suite à un problème. Mais sur cette carte je ne possède plus de connecteur IDE, alors que mon lecteur graveur de DVD est viable et fonctionnel sur port IDE, ainsi que des disques durs IDE

Je vais vous aider, à trouver le convertisseur susceptible de fonctionner avec un Combo lecteur/graveur de DVD IDE et des disques durs IDE pour PC.

C’est la jungle !

Il existe un convertisseur qui fonctionne avec des vieux lecteurs de DVD ou CD-ROM, aléatoirement, mais pour le combo lecteur/graveur récent ou moins de 8 ans, bonjour les dégâts.

Des tests sur plusieurs PC et cartes-mères.

 

 

Mon premier convertisseur SATA/IDE ou IDE SATA, datant de plus de 7 ans.

Ne fonctionne pas dans le cas d’un lecteur/graveur DVD IDE, mais seulement pour des disques durs (HDD IDE ou SATA).

 

Le nouveau en date de décembre 2017.

 

 

Ne fonctionne pas dans le cas d’un lecteur/graveur DVD IDE et rarement pour des disques durs (HDD IDE ou SATA). Il est certainement défectueux et j’ai été remboursé.

Comme je l’indique ci-dessus, pour faire fonctionner un lecteur/graveur de DVD, c’est un autre problème, avec plantage de Windows 10, Linux (Ubuntu…) redémarrage lent, PC figé, etc… si j’utilise les deux convertisseurs ci-dessus.

 

J’en attendais un second, avec un autre revendeur, mais je ne l’ai jamais reçu.

Enfin, je viens de le recevoir, avec une commande en date du 11 novembre 2018 et reçu le 19 janvier. Je vous laisse calculer le délai, mais bon le revendeur étant correct avec moi et me demandant d’attendre encore 20 jours de plus….Ce que j’ai accepté, bien entendu !

Je n’y croyais plus, je l’ai bel et bien entre les mains et cerise sur le gâteau, il fonctionne parfaitement avec un HDD IDE, sans oublier les lecteurs DVD et les graveurs de DVD, ouf ! (Je pense donc, que mon premier exemplaire était bel est bien défectueux)

 

Ma solution !

Pour résoudre cela, je vous conseille un autre genre d’adaptateur, qui fonctionne aussi bien pour les disques durs (HDD), que pour les Combo lecteur/graveur DVD IDE.

.

.

 

 

 

C’est celui-ci qui fonctionne parfaitement, il suffit de déplacer le cavalier (jumper) sur la position MASTER “Maitre” pour que le lecteur Graveur DVD IDE soit reconnu parfaitement.

Attention de bien insérer le convertisseur sur les 40 pins du lecteur/graveur DVD. Ensuite, je branche juste les deux nappes SATA et j’alimente directement le lecteur de DVD, comme sur la photo en bas à gauche.

Ça fonctionne…

J’aurais pu vous présenter un autre produit, mais ne l’ayant jamais reçu et donc par la même, jamais testé, c’est celui-ci :

Les aléas des commandes en Chine…

Ouf, après 61 jours d’attente, j’ai reçu cet adaptateur USB vers SATA/IDE 2,5/IDE 3,5.

Il fonctionne parfaitement pour les HDD 2,5″ et 3,5″, ainsi que les disques SATA vers un port USB.  (mais, dans mon cas présent, n’est pas utile)

 

 

Enjoy !

 

Tablette Danew Dslide 714, mon avis de testeur.

 

La Tablette Danew Dslide 714 v2, mes tests et mon avis de testeur.

MAJ du 20 janvier 2018, vous trouverez une petite astuce qui fonctionne sur cette tablette, après ma conclusion.

Je fais suite aux tests de Philippe sur cette tablette Danew Dslide 714.

Son article et son mini test, ici :

http://www.tablet-user.fr/actualite/une-danew-dslide-714-pas.html

 

Ma présentation actualisée de la tablette, c’est ici : https://castman.fr/wordpress/tablettes-android/tablette-danew-dslide-714-4-coeurs-en-7-ips-like-a-3997-e/

Comme on dit “Deux avis valent mieux qu’un”, c’est la raison du test que je vais faire sur cette tablette, et ensuite seulement, je vais vous donner mon avis d’utilisateur et de testeur.

Mais déjà, j’ai un a priori, je la possède depuis plus de 15 jours et je ne l’ai toujours pas testé !

 

Je passe maintenant, à mes tests et avis de testeur.

C’est difficile, de commencer le test de cette tablette, car comme pour Philippe sur son site tablet-user.fr, je me retrouve avec une tablette qui fait vraiment toc ! Un plastique pas agréable d’un pouce ! Noir devant et blanc sur la coque arrière (c’est la version que je possède), c’est moche.

Je préfère commencer par critiquer cette tablette, en espérant que le test sera plus plaisant.

Pour commencer, j’ai rechargé la tablette complètement, car la batterie ne tient pas longtemps.

 

Android.

Android 7.1.2 avec comme modèle de tablette la DSLIDE714 V2.

Android 7 et plus, n’est pas utile sur une tablette non optimisée…

 

Réactivité de la tablette.

Cette tablette est lente et non-réactive avec des latences importantes.

Android n’est pas optimisé sur cette tablette.

 

Le Wi-Fi.

Si votre tablette passe en mode veille, votre connexion Wi-Fi se coupe, et il faudra attendre jusqu’à 1 minute pour la réactivation. C’est long et c’est nul !

 

La fonction “Capture d’écran”.

Je ne sais pas pourquoi, mais la capture d’écran fonctionne aléatoirement. C’est décevant, car je suis obligé d’installer un programme pour forcer l’activation de cette fonction, qui démarre en appuyant simultanément sur les touches “Volume – et Power“.

 

Les benchmarks.

Antutu 3D.

Antutu avec un résultat moyen de 19357

3DMark.

 

Les applications Google.

Les applications Google, avec Google Play, Play Musique, Play Jeux, Play Films et…, Drive, Maps, YouTube….. sont bien présentes et fonctionnelles.

Sauf, des latences importantes lorsque l’on utilise Google Play.

Il faut savoir attendre et être patient…….. sur cette tablette !

 

L’écran.

Que dire de l’écran, même en étant gentil, cet écran est le même que celui que j’avais sur mes premières tablettes 7″, c’est-à-dire d’une médiocrité monstrueuse. Bonjour la fatigue oculaire des enfants, car c’est un réel souci. Cet écran ne peut être IPS, car il est tellement médiocre que même l’appellation IPS Like, n’est pas viable.

D’un côté de la boîte, vous avez “1024×600 px Tactile capacitif IPS“, de l’autre, à l’arrière de la boîte, je puis lire “Écran : 7″ TN“, ce qui est bien ce que j’estime pour la qualité de l’écran. Si vous voulez l’utiliser en extérieur, ou si vous n’êtes pas en face de l’écran (les angles sont mauvais…), le résultat est nul, j’ai bien dit nul !

Les pixels sont visibles en regardant l’écran et s’en est même gênant à la longue. Cet écran me fait mal aux yeux !

C’est donc bien un écran TN de base.

 

La batterie.

La batterie n’est pas assez puissante et se décharge rapidement.

2h30 après la charge, il me reste 19%, c’est ridicule pour un produit nomade !

 

Le processeur.

Sur le site, le processeur est à 1,3 GHz, alors qu’il est réellement à 1,2 GHz.

 

Les infos sur cette tablette, en bonus, avec Antutu.

.

.

 

 

Appareil photo avant de 0,3 Mpx et celui en face arrière de 2 Mpx.

Bof ! Avec 0,3 Mpx en face avant et 2 Mpx sur la face arrière, bonjour les photos ridicules qu’il est possible de faire avec cela.

Il est impossible de faire une vidéo correcte ou une photo acceptable avec ce genre de matériel.

 

L’espace de stockage,

Il reste plus de 4,3 Go d’espace libre, c’est pas mal, sachant que la tablette est une version 8 Go.

 

Navigation Web.

Des latences importantes, lors du chargement d’une page ou d’une recherche.

 

Les vidéos.

Via une clé USB de 32 Go et un adaptateur OTG, les vidéos sont fluides. (Test sur des fichiers en Mp4 et TS)

 

YouTube.

Fonctionne parfaitement.

Les vidéos sont fluides. Le problème ici, c”est toujours la qualité de l’écran TN qui donne une image de bonne qualité, mais légèrement voilée et grisée.

 

Les jeux.

Beach Buggy Blitz, plante.

Beach Buggy Racing, fonctionne et est fluide.

Échecs, parfait.

 

 

Connexion vers un PC.

La fonction n’est pas active par défaut, car  lorsque vous branchez la tablette via le câble micro USB/USB, pas de réaction.

Pour corriger cela, vous devez activer le mode développeur, dans les “Paramètres”, en bas sur “À propos de la tablette”, vous devez maintenant cliquer 7 fois ou 5 fois sur “Numéro de build”. Après cela, le mode “Options pour les développeurs” est actif. Il suffit d’activer de l’activer en déplaçant le curseur en haut.

Ce n’est pas fini, il faut ensuite descendre pour encore activer l’option “Débogage USB”, et pour finir, dans “Sélectionner une configuration USB”, il faut choisir à la place de  “En charge”, l’option “MTP (Media Transfer Protocol”.

Ainsi, le bug est corrigé, et vous pourrez par la suite brancher le câble et choisir le mode qui vous convient.

 

Le port OTG.

Cette fonction est valide et fonctionne bien. Je l’ai testé avec une clé USB de 32 Go et c’est parfait. Il vous faudra un adaptateur OTG, ou bien un câble OTG, pour que cette fonction soit opérationnelle.

 

MAJ de cette tablette.

Pour l’instant, toujours pas de MAJ pour corriger les innombrables bugs !

 

L’intérieur de la tablette.

.

.

Mon avis de testeur en conclusion.

C’est simple, un conseil unique, passe votre chemin, car même avec un prix agressif, c’est une tablette à éviter. Sur le site Danew, des informations contradictoires pour le processeur à 1,3 GHz alors qu’il est à 1,2 GHz, ensuite, la batterie à 2200 mAh d’un côté de la boîte et de l’autre 2000 mAh. Ce n’est pas fini, avec l’écran IPS like d’un côté et de l’autre TN.

C’est une tablette à éviter !

Pour les “heureux” ou “pauvres…” détenteurs de cette petite tablette (J’en suis désolé pour vous, mais j’en possède une aussi, zut !), je vous donne une petite astuce qui fonctionne sur cette tablette, c’est un comble “je me répète”, ici :

 

Astuce 36Comment activer le mode “multi-fenêtres” à partir d’Android 7, la solution !

 

Tablette PiPO N7, pas si mal en fait, après plein de MAJ.

.

La tablette PiPO N7.

La tablette PiPO N7, sous Windows 10 !…

 

C’est une blague, c’est seulement une connexion vers une machine virtuelle Windows 10, ou une connexion du bureau à distance vers un PC Windows 10.

.

Mais franchement, avec Android en arrière-plan et une surcouche “connexion bureau à distance” ou bien une “machine virtuelle Windows 10 sur Microsoft Azure”, c’est presque parfait pour avoir son Windows 10 sur cette tablette PiPO pour travailler. Car, franchement Android pour le travail = NON, mais Windows 10 ou bien Linux = OUI.

Je reviens sur la tablette sous Android 6 et toujours pas de MAJ du système à ce jour, pour corriger les innombrables bugs…

Vous pouvez lire les articles et les tests de Philippe sur tablet-user.fr au sujet de cette tablette.

Présentation : http://www.tablet-user.fr/test/test-pipo-n7–cela-commence.html

Les tests de Philippe : http://www.tablet-user.fr/test/test-pipo-n7–second-epison.html#previous-photo

Présentation de la tablette PIPO N7 sur le site PiPO, c’est ici : https://www.pipo-store.com/pipo-n7.html

 

Après toute cette lecture, je vous donne mon avis de testeur, sur cette tablette.

À première vu, il semble que celle-ci possède des bugs récurrents…

Dans mon cas, après une réinstallation d’usine, il m’a fallu un moment avant de pouvoir l’utiliser, car il y avait énormément de MAJ à effectuer avant l’utilisation.

Je suis entièrement d’accord avec la conclusion de Philippe, concernant le problème Audio en sortie de veille et inversement + le son trop faible en général (le HP est mal situé !), la mauvaise traduction de l’interface, ce qui peut poser des problèmes à certains utilisateurs. L’autonomie est vraiment ridicule (Je passe mon temps à la recharger !), c’est dommage.

Mais franchement, elle est belle cette tablette et agréable à l’utilisation, avec son processeur 64 bits performant, les 32 Go de stockage et les 2 Go de RAM, en plus l’appareil Photo arrière n’est pas si médiocre que cela.

Il suffit d’attendre et d’espérer une MAJ du système, pour rendre cette tablette parfaite, je pense.

 

Des solutions.

Pour le manque de traduction d’Android sur la PiPO N7, au premier démarrage, il faut faire une configuration de base, et ensuite après avoir changé le clavier et les paramètres en français, vous pourrez plus aisément faire, par exemple, votre connexion WIFI et activer votre compte Google.

Pour le son, un petit tour dans les paramètres du son corrige une partie du problème ! (Mais, le grésillement réapparaît régulièrement et aléatoirement !)

Pour augmenter le son, il suffit de mettre sa main devant la sortie du HP pour rediriger le son d’une manière viable.

Pour le manque de puissance de la batterie, je vous conseille une batterie d’appoint de 4400 mAh, que vous pouvez trouver à moins de 6 €…

 

Petit récapitulatif de cette tablette.

Écran 7″ 1920*1200 IPS (L’écran est un régal d’utilisation)

Processeur 64 bits MTK 8163V 4 cœurs Cortex A53, cadencé à 1.5 GHz

RAM de 2 Go

Espace de stockage de 32 Go

Sous Android 6.0

Appareil photo avant de 2 Mpx et arrière de 5 Mpx autofocus

WIFI 802.11 b/g/n

GPS

Bluetooth

G-sensor

HDMI

Les ports :

1 port micro USB

1 port micro HDMI

1 micro

1 trou pour le reset

1 lecteur de carte micro SD

1 prise casque

Dans la boîte :

La tablette PiPO N7

1 câble de charge USB/micro USB

1 chargeur secteur USB

 

 

 

Que penser de cette tablette.

Après utilisation, elle semble fluide, ne plante pas,  mais franchement elle est agréable et me fait aimer une tablette 7″, que d’habitude, je n’affectionne pas, préférant en général les 10.1″ et les 9’7″. Je pense que le look et la définition de l’écran IPS et certainement la raison de cela, avec son appareil photo de 5 Mpx correct.

 

À suivre !

 

MAJ d’avril 2018.

C’est dommage, mais cette tablette semble avoir été fabriquée avec des éléments bas de gamme !

Après seulement 3 mois 1/2  d’utilisation, c’est maintenant l’écran tactile qui donne des signes de faiblesse.

J’ai une zone de plus de 2 cm de haut sur toute la longueur de l’écran qui ne fonctionne plus au niveau tactile.

Le calibrage du tactile, ne donne pas de résultat positif. Idem pour la tentative de réparation logicielle du tactile.

 

C’est un vrai gâchis..

 

MAJ 11 juin 2018.

Pour corriger le problème de son, avec le grésillement récurrent, il faut démonter la tablette et refaire proprement les soudures des deux fils sur la platine.

C’est réglé !

Pour le problème de Tactile.

Démontage et déclipsage du connecteur Tactile. Remontage et test, avec un résultat positif pour l’instant.

 

 

 

Un émulateur Raspberry Pi sur votre ordinateur, c’est possible !

.

Un Raspberry Pi sur votre ordinateur, c’est possible.

Est-ce qu’il y a un intérêt ?

Je n’en suis pas certain, mais pour celui qui désire tester une distribution avant d’acheter un Raspberry Pi, c’est viable, surtout dans le cas du test de Windows 10 IOT pour constater les limitations de cette édition, car un vrai Windows 10 allégé aurait été préférable.

Un point positif, c’est que l’émulateur QEMU fonctionne parfaitement avec cette distribution Raspbian.

En tout cas, c’est d’une simplicité déconcertante, alors pourquoi s’en priver !

 

 

Le téléchargement, c’est ici :

https://sourceforge.net/projects/rpiqemuwindows/?source=typ_redirect

.

Cliquer sur le rectangle vert “Download“, pour télécharger le programme .

 

 

L’installation et la configuration en images.

QEMU est livré avec Raspbian intégré.

.

.

.

.

.

 

.

.

.

 

.

Le 1er démarrage.

La première fois, il suffit de taper :

startx

Valider.

La seconde fois que vous lancerez QEMU sous Raspbian, il faudra passer par la phase du Login et du mot de passe.

Login: pi

Mot de passe : raspberry

.

.

Enfin, vous pouvez saisir :

startx

Valider.

 

.

 

Ça fonctionne !

.

 

Enjoy !

 

Réparer et customiser une DS Lite, c’est cool, non !

.

Qui ne possède pas une DS, non pas la voiture, mais la console de Nintendo, la DS Lite presque fonctionnelle, dans un tiroir, dans la cave ou le grenier !

Le plus simple, c’est de la vendre sur le Web, ou dans un vide-greniers…

Mais, il existe une autre solution, la réparer et dans la phase de remontage, le plus cool, c’est de la customiser avec des éléments de consoles HS.

Mon projet est donc de réparer dans un premier temps une console DS Lite, et dans un second temps lui donner un coup de jeune en changeant les éléments abîmés…

J’ai aussi réparé une 3DS (écran bas tactile + les boutons gauche et droit sans oublier le nettoyage ou plutôt le décrassage de la console), peut-être prochainement un tutoriel, mais bon, comme il existe des tutoriels sur le sujet, je ne sais pas si …

 

…Les phases…

Phase 1, commande des éléments défectueux.

Phase 2, démontage de la DS Lite.

Phase 3, changement des éléments HS.

Phase 4, remontage et customisation.

Phase 5, contemplons le résultat final.

…Début du tutoriel…

.

Phase 1, commande des éléments défectueux.

Première commande sur le site HTCN.FR, après plus de 3 mois d’attente, je demande le remboursement. Pour suivre cette galère, lire mon article, ici :

Le site htcn.fr, après une commande non reçue, de produits en stock. Allo, il y a quelqu’un ?

.

Seconde commande, c’est parfait.

Une autre solution, pour recevoir mes articles, via un autre site.

Pour trouver une solution à cette histoire ubuesque, j’ai commandé le 25 juillet 2017 mes deux écrans via PriceMinister de Top-Game et oh miracle, nous sommes le 28 juillet 2017, j’ai bien reçu mes deux écrans LCD hauts, pour DS Lite.

.

 

.

Ouf !

Je peux enfin passer à la suite…

 

Phase 2, démontage de la DS Lite.

Je ne  vais pas détailler ici le démontage complet, car il existe des tutoriels parfaits pour cela.

Une recherche sur le net et vous trouverez ce que vous voulez…

.

Phase 3, changement des éléments HS.

.

.

.

.

.

.

 

 

Phase 4, remontage et customisation.

.

 

.

 

 

Phase 5, contemplons le résultat final.

 

 

 

J’adore !