castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Amstrad CPC 6128, avec un lecteur de disquette 3.5″ de PC.

C’est pas bien !

J’ai travaillé sur 4 machines en même temps, un CPC 464 Schneider, un CPC 6128, un AMIGA 500 et un Atari STf en panne, sans oublier les émulateurs sur PC (+ d’autres projets en cours). Ce qui rend la tâche extrêmement difficile pour créer les tutoriels, mais j’y arrive. C’est la frénésie de faire fonctionner des ordinateurs de 25 à plus de 30 ans.

Pour le CPC 464  Amstrad, il attendra la fin des autres tutoriels. Je vais faire cela, avec méthodologie, ce que je sais faire !

 

Mon petit coup de gueule !

Un petit mot pour les vendeurs sur les sites de vente en ligne .

Est-ce un mauvais endroit pour acheter, peut-être et même certainement, car entre un vendeur qui n’a pas de parole, surtout lorsque la transaction est quasi finalisée (Je ne donnerai pas vos noms, car vous n’en valez pas la peine et même pas un article coup de gueule !).

Merci aux personnes qui ont de la fermeté, sans revenir sur une parole donnée, c’est important.

Une petite citationL’amour est plus précieux que la vie ; l’honneur plus que l’argent : Mais plus précieux que tous deux, la parole donnée“. Edmund Spenser

De plus, les autres qui font de la surenchère sur un site, pour ensuite faire de la revente sur des sites d’enchères, avec des produits qui n’ont réellement pas de valeur (pour un produit en mauvais état et fabriqué à des millions d’exemplaires dans le monde !), c’est dommage, car vous aidez les collectionneurs, mais certainement pas la personne qui aurait pu tenter d’utiliser un ordinateur vintage !

Mon avis personnel.

Un CPC à 150 € et +, et des Amiga à plus de 200 €, c’est d’un ridicule ! Sauf, s’il est exceptionnel et livré avec des extensions de toutes sortes et donc dans un parfait état de conservation, même après 30 ans, ce qui est rare et même très rare !

Je sais, c’est ce qui fait notre économie actuelle, mais je n’y adhère pas.

Les vides-grenier, c’est plus simple…

 

 

Bon stop !

Dans ce nouveau tutoriel, j’adapte sur un CPC 6128, un lecteur de disquette 3.5″, sans dénaturer la machine vintage de 30 ans.

Je l’aime mon grand-père ordinateur personnel couleur avec 128 K de mémoire et son super processeur Z80….

Avant de démonter et réparer mon CPC 6128, je préfère poursuivre ma démarche et tester avec un lecteur externe, pour éviter un éventuel Blackout de la machine. (J’ai déjà dit ça, je me répète !)

J’en arrive à ce qui m’intéresse de partager avec vous, l’installation d’un lecteur 1.44 de PC.

Comme je n’arrive pas à mettre la main sur une disquette 3″,  (les âmes charitables autour de moi, ça n’existe pas !).

Surtout les surenchères sur des sites de vente…. Bye bye, c’est plus pour moi, je fais autrement….

De plus , faire un site gratuit, sans PUB, ce n’est pas évident pour avancer sans dons de matériel !

Mais je fais…

 

Je n’invente rien, mais j’utilise ce que je trouve sur le net, et je complète avec mes connaissances dans le domaine de l’informatique.

Le matériel nécessaire.

Un Amstrad CPC 6128.

Un lecteur de disquette (720 ko introuvable) ou 1.44 de PC (Attention, ils ne fonctionnent pas tous !)

Un nappe lecteur de disquette avec des connecteurs 34 pins et des connecteurs EDGE, c’est celui-ci qui se connectera sur le CPC via son connecteur, lui aussi, EDGE.

Des petits fils/des jumpers avec connecteurs pins…

 

 

Montage du kit.

Pour commencer, il faut insérer le connecteur EDGE sur le CPC, dans le sens unique et viable grâce à son détrompeur.

Je ne retire pas le détrompeur du support EDGE, car je ne possède que ce câble, si je l’abime, il faudra que je m’en procure un autre.

 

L’autre bout de la nappe, directement sur le lecteur de disquette, mais en inversant le sens de la nappe. Côté fil rouge sur les broches 33/34 du lecteur de disquette.

Il faudra certainement supprimer le détrompeur sur le connecteur 34 broches, pour pouvoir l’insérer à l’envers, surtout, s’il est présent.

Mon câble n’en possède pas.

Il faut trouver un lecteur de disquette compatible 1.44, mais aussi avec les formats anciens en 720 Ko/800Ko/ etc…

 

Des lecteurs qui fonctionnent parfaitement.

 

 

Un lecteur qui ne fonctionne pas sur un CPC.

 

Trouver une nappe EDGE/connecteur 34 broches de lecteur de disquette.

Je trouve dans le fond de mon stock, une et unique nappe avec un connecteur EDGE, OUF !!!

Je vais pouvoir avancer, maintenant.

 

Mon câble audio/vidéo et mon câble d’alimentation pour CPC 464 et 6128.

J’ai créé moi-même mon câble vidéo et audio, ainsi que le câble pour alimenter le CPC 464 en 5 v et pour le 6128 en 5v et en 12 v.

J’ai par la suite rajouté le connecteur 9 v pour les vieilles TV et la sortie audio pour un branchement sur le connecteur audio du CPC.

La création, c’est ici :

Amstrad CPC 464, création des câbles 5v et 12v ainsi que l’audio/vidéo DIN 6 broches vers péritel pour une TV LCD.

 

Configuration de la nappe avec des détrompeurs/câbles.

Les branchements et la configuration de la nappe.

Je ne fais aucune modification de ma nappe, je la laisse tel-quel.

Lecteur 3,5″ 1.44 en lecteur prioritaire.

Pour que mon lecteur 1.44 fonctionne sur le CPC 6128 et indiquer au système qu’un lecteur est présent, il faut insérer un câble entre les pins 33 et 34, c’est le côté fil rouge, puisque l’on inverse le sens sur le lecteur de disquette. Ainsi, le lecteur de disquette que je viens d’installer est actif.

 

Lecteur 1.44 en lecteur A.

Pour forcer et pour que mon lecteur externe 1.44 devienne le lecteur A, j’installe un détrompeur entre les pins 11 et 12.

Mon lecteur 1.44 devient le lecteur A.

 

lire une disquette en  face A ou B.

Il suffit de mettre un fil conducteur ou un cavalier mâle entre les pins 31 et 32, pour que la face B fonctionne.

Ensuite, si vous retirez un des fils 31 ou 32, c’est la face A qui est fonctionnelle.

 

Bonus, des photos de la nappe.

 

 

Les jeux et programmes.

 

Récupération de programmes/jeux sur le net format Amstrad.

Vous trouverez des sites avec des jeux en “Abandonware“.

Des exemples :

http://www.cpc-power.com//index.php?page=database

http://www.amstradtoday.com/sommaire/sommaire.htm

http://www.le-grenier-informatique.fr/

 

Le programme de formatage d’une disquette Amstrad sur PC.

Vous trouverez le programme pour créer des disquettes pour Amstrad CPC 6128 dans les liens ci-dessus.

Moi, j’utilise le programme “CPCDiskXP.exe“.

Au look format d’une disquette Amstrad CPC 6128, il est parfait et fonctionne bien.

 

Formatage des disquettes 1.44 sur un PC avec lecteur de disquette.

Pour pouvoir créer une disquette Amstrad sur un PC, il faut que notre Windows soit compatible, mais heureusement pour nous, le logiciel CPCDiskXP.exe est livré avec cet outil “FdInstall.exe“. Il suffit de l’installer pour que cela fonctionne.

 

Utilisation du logiciel pour créer des disquettes avec face A/B.

Il faut donc, commencer par formater la disquette dans le bon format.

 

En images.

Cliquer sur     en bas à gauche.

 

 

Ensuite, il faut choisir ce qui suit :

Drive:

Side A& B

Tracks 40 (AMSDOS)

Cliquer sur “Format  Disk”.

 

 

 

C’est fait, maintenant il faut passer à l’étape de copier les programmes/jeux.

 

Copier des programmes/jeux sur les deux faces.

Il suffit de cliquer sur le premier onglet   , ensuite de sélectionner dans sa liste de programmes et jeux, le fichier avec l’extension *.dsk

 

Un exemple de fichier : Compilation-Amstrad_Gold_Hits_1__Side_A.dsk

De lancer l’installation sur la face A de la disquette.

 

Ensuite, faire la même chose sur la face B de la disquette.

Test sur le CPC.

Je démarre le CPC, avec connecteur et lecteur 1.44.

J’insère ma disquette dans le lecteur 1.44 branché sur le CPC 6128.

Je tape :

 

cat

Enter. (valider avec la touche Enter)

Lecture de la disquette.

 

Maintenant, il suffit de prendre un nom de fichier et de le taper. Dans mon exemple sur l’image ci-dessus, c’est “5axe”.

Je tape ;

run”5axe

Enter.

C’est fait, le jeu ou le programme démarre.

Des exemples…

 

 

 

Ça fonctionne !

 

 

Le PC n’utilise plus les disquettes, mais l’Amstrad oui.

 

C’est super et ça fonctionne !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.