castman.fr – La technologie, à la portée de tous ! Toujours d’actualité … Écologie et technologie en harmonie, est-ce encore de l’utopie ? Sur mon site, vous trouverez une mine d’informations, sur les produits high-tech en général. Vous trouverez aussi, des tutoriels, des astuces, mes coups de gueule et mes coups de cœur, sans oublier, mon espoir sur le thème “Je contribue, pour ma planète !“. Je n’ai pas la science infuse, mais c’est la science qui fuse.

Réparer vos vidéos de vacances corrompues, mais pas seulement, mes solutions.

Astuce 40

 

Mince, mon fichier vidéo ne démarre plus, il est endommagé !

J’ai une erreur de lecture de fichier vidéo.

Rien à faire…

J’ai testé plusieurs logiciels de récupération, mais cela ne fonctionne jamais.

 

Sauf les deux logiciels ci-dessous, le premier dans une version bridée gratuite (récupération de 50 % de votre vidéo), et la version complète, mais payante pour la récupération de votre vidéo à 100 %.

 

Le second fonctionne parfaitement et répare de la même manière les fichiers endommagés.

 

Le premier, c’est donc Video Repair Tool, vous pouvez lire des informations sur le site suivant : https://www.legeektrotteur.com/reparer-fichiers-mp4-corrompus

Pour le télécharger, c’est ici en version démo 50 % de la vidéo : http://grauonline.de/cms2/?page_id=5

 

Le second logiciel, c’est Digital Video Repair qui fonctionne parfaitement et récupère l’intégralité de votre vidéo.

C’est ici :
https://www.risingresearch.com/en/dvr/

 

C’est un cadeau pour vos vacances, mais pas seulement, surtout au retour lors de la récupération et le montage de vos vidéos.

Bonne chance pour cette récupération, dans mon cas le second logiciel fonctionne merveilleusement avec les vidéos corrompues en MP4, depuis un smartphone.

 

Procédure à suivre avec Digital Video Repair.

Il faut commencer par faire une copie des vidéos du smartphone/appareil photo/tablette/…, vers un répertoire de votre PC.

Il faut décompresser, installer et démarrer le logiciel.

Attention, pendant l’installation il faudra peut-être décocher une option.

Maintenant, dans “Input File“, y mettre le fichier corrompu.

 

Dans “OutPut File“, ne rien changer.

Vous devez cliquer sur la case “Repair”, pour lancer la procédure de récupération.

 

 

Maintenant, le logiciel vous demande un fichier vidéo qui fonctionne bien, dans mon cas j’utilise une vidéo du même appareil “un smartphone” avec les mêmes caractéristiques.

Je sélectionne dans mes vidéos, mon fichier “VIDEO Test.MP4.

 

 

C’est fini, mon fichier vidéo fonctionne.

Je viens de récupérer 3 vidéos, avec une taille allant de 255 Mo à presque 1 Go pour la plus longue.

 

 

Enjoy !

 

 

 

Beelink M1 mini PC 4 cœurs avec 4 Go RAM et 64 Go de stockage sous Windows 10, à moins de 132 €.

Mini PC Beelink M1, en version Windows 10 avec 4 Go RAM et 64 Go de stockage.

Beelink propose ce mini PC avec une option importante lors de la commande, c’est le choix du système d’exploitation entre Windows 10 ou Linux sous Ubuntu.

Ce qui est moins positif, c’est le prix affiché pour la version Linux de cette belle machine.

Le Beelink M1 est vendu actuellement à 131,40 € avec un adaptateur secteur EU, composé d’un processeur 4 cœurs, 4 threads Intel N3450 c’est un Celeron anciennement nommé Apollo Lake qui tourne à 1,1 GHz de base et à 2,2 GHz en mode rafale, c’est-à-dire avec un seul cœur tournant. Le processeur graphique intégré au processeur principal est un Intel HD 500 qui fonctionne à 200 MHz de base et au maximum à 700 MHz, mais pas forcément à cette vitesse sur le Beelink M1. Nous avons aussi 4 Go de RAM en DDR3 et de 64 Go d’espace de stockage. Le Wi-Fi est compatible 2.4 G et 5 G, le Bluetooth en 4.0 et pour compléter cela, le port réseau RJ45 à 1 GHz.

Le seul avantage d’un tel processeur qui fonctionne de base à 1.1 GHz, ce que je trouve trop lent, c’est le fait qu’il peut gérer jusqu’à 8 Go de RAM !

La connectique est intéressante avec la présence d’un port VGA, mais aussi d’un port HDMI en version 1.4, de 3 USB 3.0, d’une sortie Audio et d’un lecteur de carte micro SD.

Comme je l’indique ci-dessus, vous pouvez choisir une version tournant sous Linux avec une version Ubuntu par exemple, mais le prix augmente à plus de 176 €.

 

Windows ou Linux, c’est à vous de choisir !

 

Des photos.

 

Caractéristiques :

Marque Beelink

Modèle M1

Famille mini PC

Processeur Celeron N3450 4 cœurs, 4 threads qui tourne à 1,1 GHz de base et à 2,2 GHz en mode rafale, c’est-à-dire avec un seul cœur

Processeur graphique intégré au processeur principal avec un Intel HD 500 qui fonctionne à 200 MHz de base et au maximum à 700 MHz

4 Go de RAM en DDR3

64 Go de stockage

Wi-Fi 2.4G et 5G (Chip: Intel3165)

Bluetooth 4.0

Port RJ45 à 1 Gbps (1000 Mbps)

Sortie alimentation de 12 Volts

Port HDMI 1.4

Port VGA

3 USB 3.0

Lecteur micro SD

Fonctionne avec un adaptateur secteur de 12 volts

Formats Audio/Vidéo supportés :

H.263, H.264, HD MPEG4, 4K, DAT, ISO, MKV, MPEG, MPEG1, MPEG2, MPEG4,WMV, AAC, APE, FLAC, MP3, OGG, RM, WMA

Images en GIF,JPEG,JPG,PNG

Dimensions (L x W x H) : 12.00 x 12.00 x 2.40 cm

Dans la boîte vous avez :

1 Beelink M1

1 chargeur secteur

1 manuel en Anglais

1 support pour mini PC

 

 

 

Disponible ici : https://www.gearbest.com/tv-box-mini-pc/pp_659241.html

 

+ d’infos, directement sur le site Bee-link, ici : http://www.bee-link.com/Beelink-MiniPC-TV-BOX-81-1.html

 

Réparer un chargeur secteur Archos 50d Helium, la solution !

Astuce 39

 

Le chargeur secteur Archos du modèle 50d Helium ne charge plus le smartphone.

Une petite chose à faire avant de le jeter, pour préserver un peu plus notre planète des déchets électroniques qui peuvent encore fonctionner.

Pas de surchauffe et aucun signe précurseur de panne…

Vous serez peut-être dans le cas identique au mien.

Mais avant de poursuivre et j’insiste…

Attention !

 Je ne suis en aucun cas responsable des dommages occasionnés suite à une mauvaise manipulation. Je décline toute responsabilité sur l’utilisation que vous faites de mes tutoriels ou de mes astuces.

 

Je commence par le démontage du chargeur secteur, en retirant le cache du côté USB, avec un petit tournevis plat.

Ensuite, avec une pince, je retire délicatement vers le haut la plaque électronique. Attention au court-circuit avec l’énergie résiduelle dans les condos (condensateurs).

 

 

Je resserre légèrement les deux extrémités en métal brillant qui sont en contact avec les tiges de la prise électrique.

 

 

 

Je replace la plaque électronique dans le boîtier en insistant légèrement, puisque j’ai resserré les contacts, c’est bien évidemment plus difficile à réinsérer dans son logement d’origine.

C’est fait !

Remontage du cache, côté USB.

 

Test de charge…

 

C’est cool, ça fonctionne !

 

Encore une victoire pour diminuer mon impact sur ma belle planète bleue.

Faites de même !

 

 

 

Mini PC Beelink S Ⅱ Intel Gemini Lake N4100, 4 cœurs avec 4 Go de RAM et 64 Go d’eMMC, à moins de 180 €.

Beelink S Ⅱ Intel Gemini Lake N4100 Mini PC, avec 64 Go d’eMMC.

Actuellement disponible à 174 €. (Le prix est variable)

Il existe une version de 128 Go en SSD, mais le prix augmente aussi…

Le mini PC Beelink S II, est propulsé par un processeur Intel Gemini Lake N4100, c’est-à-dire un processeur 4 cœurs/4 threads à 1,1 GHz de base pouvant aller à 2,4 GHz en fonctionnement sur 1 cœur (mode rafale).

Le fait d’avoir de base 4 Go de RAM et un espace de stockage de 64 Go permet un fonctionnement normal en bureautique et vidéo. (Mais bon, c’est mon avis, je ne l’ai pas testé)

L’emplacement pour M.2 SSD et HDD 2,5″ sont les points forts de ce boîtier.

Le Wi-Fi est en 2,4 GHz et 5,8 GHz.

Un autre point très intéressant et pour compléter le Wi-Fi, c’est le port RJ45 pour le réseau filaire avec un contrôleur Gigabit (1 Gb/1000 Mbps)

Le boîtier est évolutif dans l’ensemble, sauf pour la mémoire RAM, car je n’ai pas d’infos sur le sujet et comme le processeur gère jusqu’à 8 Go de RAM cela serait intéressant d’avoir un emplacement de libre pour l’augmenter si besoin…

La fréquence du processeur graphique intégré au processeur principal est à 200 MHz en fonctionnement normal et peut monter jusqu’à 700 MHz (Sur le site de Beelink, il est indiqué 600 MHz maxi ???).

Les deux ports HDMI permettent d’utiliser deux écrans.

 

Des infos.

 

Emplacements HDD 2,5″/M.2 SSD pour la version 128 Go SDD et HDD 2,5″/eMMC 64 Go et emplacement vide M2 SSD.

 

Caractéristiques.

Marque Beelink

Format mini PC

Windows 10

Processeur Intel GEMINI LAKE Celeron N4100 à 1,1 GHz de base (fonctionne sur un cœur à 2,4 GHz, en mode rafale)

Processeur graphique intégré au processeur principal à 600 MHz, comme il est indiqué sur le site Beelink (C’est normalement 700 MHz ?)

4 Go de RAM en DDR4

eMMC de 64 Go, sinon pour la version 128 Go c’est normalement un SSD

Lecteur micro SD compatible jusqu’à 128 Go (non inclus)

Audio/Vidéo en RM/RMVB 3GP et AAC

Sortie audio Surround 5.1

Wi-Fi 2,4 G et 5G (Chip : AC3165)

Bluetooth 4.0

1 port RJ45 Gigabit à 1000Mbps

2 USB 2.0

2 USB 3.0

1 USB Type-C

2 ports HDMI  (version 2)

Fonctionne en 12V avec adaptateur secteur 100-220V / 50-60Hz

Poids 1,2500 kg

Taille du produit (L x W x H): 16,00 x 13,45 x 3,20 cm

Dans l’emballage :

-1  Beelink S Ⅱ Mini PC

-1 adaptateur secteur

-1 manuel d’utilisateur en Anglais

-1 support de Mini PC

 

Disponible ici : https://fr.gearbest.com/mini-pc/pp_009126853879.html

 

 

ACEPC Pocket PC T5, mini PC Stick en 4 cœurs avec 2 Go RAM et 32 Go de stockage, à 87€.

ACEPC  Pocket PC T5.

C’est un mini PC au format Stick.

Il est composé d’un processeur 4 cœurs et 4 threads à 1,44 GHz de base (Intel Z8350) avec seulement 2 Go de RAM et 32 Go d’espace de stockage sous Windows 10. (32 Go c’est fonctionnel, mais cela commence à faire trop juste, il faudrait 64 Go de stockage…)

Le processeur graphique intégré au processeur principal, fonctionne à 200 MHz de base et fonctionne selon les besoins à 500 MHz maximum.

Le processeur Intel Z8350, n’est pas un foudre de guerre, mais il est parfaitement fonctionnel pour une utilisation bureautique et même vidéo.

 

 

Caractéristiques.

Marque ACEPC

Windows 10

Processeur Intel Cherry Trail Z8350 en 4 cœurs à 1,44 GHz de base jusqu’à 1,92 GHz en mode rafale (1 cœur)

Processeur graphique intégré au processeur principal avec l’Intel Gen 8-LP de 200 MHz à 500 MHz

2 Go de RAM, type LPDDR3

32 Go d’espace de stockage

Lecteur de carte micro SD, compatible jusqu’à 64 Go maxi

Décodage en H.264,H.265,Xvid/DivX4/5/6

Vidéo MKV,MP4,MPEG1,MPEG2,MPEG4,VC-1,VOB,VP9,WMV

Audio AAC,APE,FLAC,MP3,OGG,WAV

Compatible en BMP,GIF,JPEG,PNG,TIFF

Wi-Fi 2.4G (Chip: 8723BS)

Bluetooth

1 port USB 2.0

1 port USB 3.0

1 connecteur HDMI version 1.4

Consommation de 10W en fonctionnement

Les dimensions de 11.50 x 4.00 x 1.50 cm

Dans l’emballage vous avez :

1 Mini PC Stick

1  câble HDMI

Un adaptateur secteur

 

Vous pouvez le trouver ici : https://www.gearbest.com/mini-pc/pp_1604845.html

Machine virtuelle Windows 10, sur des tablettes et smartphones sous Android, c’est Microsoft Azure et ça fonctionne !

Mon titre est vraiment restrictif, car dans cet article je ne parle que d’une infime partie de la puissance de Microsoft Azure via des infrastructures disponibles depuis le “Cloud Computing”.

 

Utiliser Microsoft Azure, pour travailler depuis un PC/tablette sous Windows et même depuis une tablette/smartphone sous Android, c’est possible et ça fonctionne.

Vous pouvez aussi utiliser l’outil “Partage de connexion bureau à distance” depuis votre PC/Ordinateur portable vers une tablette/smartphone sous Windows/Android, mais ce n’est pas le sujet de cet article.

 

Pour cela, il faut créer un compte sur Microsoft Azur et ce n’est pas gratuit, sauf  (Un compte gratuit est possible pour tester cela, il suffit de lire les indications pour avoir un compte Azure gratuit, ici : https://azure.microsoft.com/fr-fr/free/)

Il faut aussi une bonne connexion ADSL ou de DATA via votre forfait mobile si vous n’utilisez pas le Wi-Fi de votre domicile/travail, depuis un smartphone/tablette.

Pas de blabla, mais simplement des images de mes tests…

 

Tablette et smartphone sous Android, avec une connexion à distance vers une machine virtuelle sous Microsoft Azure.

 

 

Une machine virtuelle Windows 10 via Ms Azure, sur une tablette Android.

 

Une machine virtuelle Windows 10 dans une machine virtuelle Windows 10 sous Ms Azure.

Ça sert à quoi ?

A rien, c’est juste pour montrer la puissance du cloud computing sur Microsoft Azure !

 

Le tableau de bord Azure.

 

 

Constat. (pendant mes tests, depuis des machines virtuelles sur Microsoft Azure)

(Je parle ici, d’une machine virtuelle Windows 10 de base.)

Le résultat est vraiment intéressant, car je ne remarque pas de latence pendant l’utilisation de celle-ci, depuis mon réseau box ADSL et Wi-Fi sur une tablette Android par exemple. Je dirai même plus, c’est plus fluide que les PC sous Windows de mon domicile !

Idem depuis la 4G et mon smartphone sous Android.

 

C’est l’avenir !

 

 

 

 

 

 

 

 

Une table lumineuse à dessin, à moins de 20 €, c’est vraiment pas mal !

Vous pouvez créer vous-même votre table lumineuse à dessin, ou bien acheter une version toute prête.

Mes projets, ici :

 

Il existe un concept qui est détourné de son but premier, mais qui fonctionne plutôt bien.

C’est une technologie qui est utilisée pour créer les écrans LCD des moniteurs, TV, des tablettes et des ordinateurs portables.

C’est en fait, ce qui est derrière l’écran et qui l’illumine …

Je me demande, si ce n’est pas le même principe ?

 

J’ai fait un test dans une de mes vidéos, en testant la partie arrière du LCD d’un écran de tablette tactile, ici :

 

Des photos de mes tests.

Ci-dessous, c’est une table à dessin version LED.

 

Un autre exemple, en version LED.

Pour une vingtaine d’euros, vous pouvez trouver un tel produit.

Un exemple : https://fr.aliexpress.com/item/1-Set-A4-Tracing-Drawing-Board-LED-Artist

 

Wintel W5, un PC Stick sous Windows 10 et Android, présentation.

Wintel W5, un PC Stick sous Windows 10 et Android.

Vous pouvez lire la présentation de la clé Wintel W5, format PC Stick sous Windows 10 et Android, directement sur le site tablet-user.fr, ici :

http://tablet-user.fr/test/wintel-w5–un-nano-nano-pc-.html

 

Mes tests et tutoriels sur la clé Wintel W5, sont disponibles dans “Tous mes tutoriels“, le lien : https://castman.fr/wordpress/tutoriels-sur-les-tablettes-smartphones-micro-ordinateurs-firmware-google-play-reset-wifi/

 

Banana Pi – BPI-M2 Berry, à moins de 50 €.

Le Banana Pi BPI-M2 Berry.

Le Banana PI BPI-M2 fonctionne avec un processeur 4 cœurs, c’est l’ARM Cortex A7 Allwinner R40.

GPU Mali 400 MP2 avec support pour la vidéo ultra haute définition en 1080P.

Sur cette carte, vous avez le WIFI + le Bluetooth, une interface SATA, 1 Go de RAM en DDR3.

Cette carte fonctionne sous Android, Debian Linux, Ubuntu Linux, Raspbian etc…

Ce nano-ordinateur, n’intègre pas de mémoire de type eMMC permettant l’installation d’un système d’exploitation, il faut passer par une micro SD via le lecteur micro SD pour démarrer une distribution.

Le connecteur GPIO à 40 broches est compatible avec ceux du Raspberry Pi.

 

Des infos ici : http://www.banana-pi.org/m2ub.html

 

Vous pouvez le commander directement sur un site en France, cela évite les frais d’expédition exorbitant via AliExpress sur le site Sinovoip  (25 €).

Est-ce intentionnel ? De toute façon, c’est dissuasif !

Le site ici :

https://e.banana-pi.fr/cartes/725-banana-pi-bpi-m2-berry.html

 

Des infos.

BPI-M2 Berry GPIO.

Caractéristiques.

Processeur 4 cœurs ARM Cortex A7

Processeur graphique intégré au processeur principal, avec le Mali 400 MP2 en 2 cœurs à 500 MHz

RAM de 1 Go en DDR3 SDRAM en 32 bits, en partage avec le processeur graphique

Pas de mémoire interne eMMC

Prise en charge de l’interface SATA

Le lecteur micro SD compatible jusqu’à 64 Go

Connecteur d’interface caméra CSI (8-bit YUV422 CMOS sensor CSI, CCIR656 protocol for NTSC and PAL, 5MP camera, 1080p video @30Hz)

Connecteur d’affichage DSI (MIPI DSI for RAW LCD panels)

Port Ethernet 10/100/1000 Mbps (Realtek RTL8211E/D)

4 USB 2.0

1 port micro USB OTG

Vidéo jusqu’à 1080P

Port HDMI  en HDMI 1.4 1080P60

Audio via connecteur 3,5 et le port HDMI

WIFI en 802.11B/G/N (AP6212)

Bluetooth 4.0 (AP6212)

Un connecteur GPIO 40 pins (GPIO, UART, I2C bus, I2S bus, SPI bus, PWN, +3.3v, +5v, ground)

LED de fonctionnement et LED du connecteur RJ45

1 bouton Reset, 1 de démarrage Power et 1 bouton pour la fonction U-Boot

Fonctionne avec une alimentation en 5V et 2A via le connecteur micro USB

Debug UART connecteur 3 pins

Taille de 92mm x 60mm

45g